Nouvelle Aquitaine : 330 610 intentions d'embauche pour 2022

Comme chaque année, Pôle Emploi a publié au début du mois d'avril une étude sur les besoins des entreprises. Pour la Nouvelle-Aquitaine, 330 610 intentions de recrutement ont été émises sur les 162 100 sociétés interrogées.

Mais quels sont les secteurs qui cherchent le plus de nouveaux salariés ? Réponse dans cet article.

Une forte volonté de recruter, freinée par le manque de candidats

L'économie repart en France et les embauches également. Cette tendance se confirme en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de projets de recrutement étant de 330 610, contre un peu moins de 300 000 en 2021. Plus de 50 % des postes ne sont pas saisonniers, la part de ces derniers étant de 39,5 %. Trouver un emploi à Pau ou ailleurs en Nouvelle-Aquitaine peut donc être relativement simple en fonction du secteur d'activité dans lequel on évolue. La difficulté est plutôt du côté des entreprises, qui font face à une pénurie de candidats. Elles doivent donc redoubler d'efforts pour attirer les nouveaux talents et les convaincre de rejoindre leur société plutôt qu'une autre. Aujourd'hui, 67,8 % des projets sont considérés comme difficiles dans la région. Parmi les domaines ayant le plus de mal à recruter, on retrouve notamment le BTP et la santé, à l'exemple des maçons, couvreurs et des médecins ou professionnels paramédicaux. Il faut dire que, depuis le début de la crise sanitaire, les employés recherchent de meilleures conditions de travail et un équilibre de vie qui leur soit plus avantageux. 

Le viticole, un secteur en tête des projets d'embauche

Si la majorité des intentions d'embauche provient du secteur des services, l'agriculture et l'industrie suivent non loin. En parallèle, les recrutements tendent à fortement augmenter dans la restauration et l'hôtellerie, avec 5 468 projets de plus en 2022 et comparativement à 2021. Parmi les métiers aux avant-postes, on retrouve ceux en lien avec la viticulture. Arboriculteurs, cueilleurs et viticulteurs comptent à eux seuls 25 800 intentions de recrutement, la plupart étant des emplois saisonniers. On trouvera ensuite les ouvriers agricoles et agriculteurs, ainsi que les aides-soignants. Sur les cinq ans écoulés, ce sont d'ailleurs ces derniers qui ont connu la plus forte hausse de projets de recrutements, puisqu'on en dénombre 7 500 de plus.

Quels seront les métiers les plus porteurs d'ici à 2030 ?

En France, d'ici à 2030, près de 800 000 emplois devraient être à pourvoir dans certains secteurs. Parmi eux, on retrouverait notamment ceux :

  • D'ingénieur informatique.
  • Infirmier ou sage-femme.
  • Cadre commercial.
  • Aide-soignant.
  • Aide à domicile.

Le rapport publié par France Stratégie et la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) met en aussi en avant l'utilisation persistante du télétravail, réduisant ainsi la fréquentation dans les lieux publics, ainsi que les mobilités. Il faut noter que plus de 1,8 million d'emplois à destination des diplômés du supérieur devraient être créés pour 2030. Cela représenterait alors 47 % des emplois, contre 43 % à l'heure actuelle. Ils concerneraient trois secteurs principaux : les services administratifs et de soutien, le commerce, ainsi que les activités comptables, juridiques et de gestion. 

 

+ d'infos du Sud Ouest

Peut-on avoir plusieurs assurances vie ?
Peut-on avoir plusieurs assurances vie ?
  • Christelle de Chastignac
  • 24 Mai
Fête de la nature en Nouvelle-Aquitaine
Fête de la nature en Nouvelle-Aquitaine
  • Marc Chaillou
  • 18 Mai