Infographie : vingt ans d’industrie en Nouvelle-Aquitaine

Fin 2018, 285 000 personnes travaillent dans l’industrie en Nouvelle-Aquitaine. Entre 1998 et 2018, la région suit la tendance générale de recul des emplois salariés industriels.

Toutefois, elle résiste mieux qu’au niveau national, et encore plus après la crise de 2008. En effet, entre 2009 et 2018, activités surreprésentées en Nouvelle-Aquitaine et en plein essor, la construction aéronautique et spatiale et les industries agroalimentaires portent l’essentiel de cette résistance. Ainsi, la place de l’industrie régionale en France se renforce sur la période.

Les paysages sectoriel et géographique industriels au sein de la région n’en sont pas véritablement bouleversés avec une certaine stabilité de la répartition des emplois par secteurs et dans les territoires.

industrie NA 02

En Nouvelle-Aquitaine, suite à la crise de 2008, l’industrie perd 10 300 emplois soit, proportionnellement, deux fois moins qu’en France métropolitaine. Cette résistance concerne deux tiers des zones d’emploi de la région alors que, dans les autres, l’emploi industriel recule davantage qu’au niveau national. Ces écarts d’évolution avec la moyenne nationale s’expliquent non seulement par les spécificités sectorielles des territoires mais aussi, et le plus souvent, par les conséquences des stratégies d’entreprises sur les effectifs industriels locaux. Ces deux phénomènes interviennent positivement ou négativement selon les zones, et, dans certains cas, se cumulent.

Tous les résultats des études réalisées en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine dans les Insee Analyses Nouvelle- Aquitaine :
n°116 : Vingt ans d’industrie néo-aquitaine
n°117 : Après la crise de 2008, l’emploi industriel résiste mieux dans deux tiers des zones d’emploi néo-aquitaines
Consultables et téléchargeables gratuitement sur le site www.insee.fr