L'« Expo 100 seins » à l'Hôtel de Région à Bordeaux, Limoges et Poitiers

La Région accueille l’« Expo 100 seins », mise en place par l’association Jeune & Rose. L’exposition est installée jusqu'au 4 mars 2022 dans les halls de chaque site : Bordeaux, Limoges et Poitiers.

Jeune & Rose a été créée en avril 2017 à Saint-Paul-de-Blaye (33) par deux jeunes patientes pour former un collectif de lutte contre le cancer du sein, menant des actions à destination des jeunes femmes et des professionnels de santé.

Dans le cadre de sa feuille de route santé, la Région Nouvelle-Aquitaine souhaite répondre aux défis majeurs de transformation du système de santé en favorisant la mise en place d’actions de prévention et d’éducation à la santé sur l’ensemble de la région.

Parmi les dispositifs proposés figure l’appel à projet annuel PREVA’NA (Prévention et actions en Nouvelle-Aquitaine) qui propose des actions de prévention via trois volets :

  • Un volet « public cible » qui privilégie le soutien à des projets de prévention à dimension régionale
  • Un volet thématique dédié au cancer, qui cible des actions de prévention dans ce domaine
  • Un volet territorial pour des projets de prévention conduits soit dans le cadre des Contrats Locaux de Santé, soit des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, soit des Groupement Hospitalier de Territoires et de leurs projets médicaux partagés, soit des Hôpitaux de proximité.

Cette exposition est soutenue via le volet cancer de l’appel à projets PREVA’NA. Elle s’inscrit dans le cadre de l’action Télététon qui sensibilise des jeunes au cancer du sein à travers plusieurs modules dont le projet d’animation et d’éducation à la santé par les pratiques artistiques.

Expo 100 Seins 3

Association Jeune & Rose

Fondée en 2017 l'Association Jeune & Rose a pour principe de ne compter au sein de son équipe que des an-ciennces patientes qui ont été tou-chées par un cancer du sein alors qu'elles avaient moins de 40 ans.

L'objectif étant de parler du cancer du sein en l'ayant vécu, et de partager leurs expériences. Transfor-mant la maladie en véritable acte de résiliance et de transmission. Cette association a un position-nement clair, celui de passer des messages de façon positive par-fois drôle souvent décalée avec les références de leur génération. Elle souhaite valoriser les patientes et non pas les stigmatiser,leur dis-cours n'est pas un discours victi-maire, elles vont de l'avant et sou-haitent penser des solutions et pas seulement relever des problèmes.

Jeune et Rose 2

Par ailleurs, elles proposent des ac-tions de sensibilisation, parfois de prévention mais lorsqu'elles mènent une action de prévention c'est tou-jours avec la participation active de professionnels de santé. Elles ne sont pas des médecins en revanche elles travaillent avec eux car elles-pensent qu'il est indispensable de construire des passerelles entre soignés et soignants pour appor-ter un nouveau regard sur le can-cer du sein chez les jeunes femmes.

Enfin, cette association prône des va-leurs solidaires et respectueuses. C'est un collectif de patientes soudées qui s'épaulent dans le respect des be-soins et envies des unes et des autres.

Jeune et Rose

Le cancer du sein chez les jeunes 

Chaque année en France, 10% des cancers du sein sont diagnostiqués chez des femmes de moins de 40 ans (soit 5 000 cas dont 1 500 avant 35 ans). Malheureusement, ce chiffre semble en augmentation, du moins l'incidence de cancer du sein chez les jeunes femmes évolue de manière négative pour ces dernières.

Chez les jeunes femmes les cancers du sein sont .3eaucoup plus agressifs et se développent rapidement. Ils sont plus difficiles à soigner d'où l'importance capitale d'un diagnostic précoce et de gestes de prévention tels que l'auto-palpation mammaire.

Le cancer du sein chez la jeune femme est malheureusement souvent diagnostiqué tardivement, ce qui peut avoir de lourdes conséquences. Statistiquement, le cancer du sein touche majoritairement les femmes entre 50 et 75 ans. Les campagnes de dépistage au cancer du sein s'adressent donc aux femmes de cette tranche d'âge. La forte communication autour des dispositifs de dépistage organisé a tendance à ancré dans l'inconscient collectif, y compris des professionnels de santé, qu'avant l'âge de 50 ans on est "trop jeune" pour avoir un cancer du sein. Ces retards de diagnostic sont donc fréquents, et ce notamment pendant la grossesse ou l'allaitement, périodes durant lesquelles le cancer est souvent confondu par les patientes et les soignants avec les modifications naturelles des glandes mammaires induites par les hormones.

Une vie personnelle perturbée

Souvent en début de carrière, il est difficile pour ces jeunes femmes de garder le cap avec les traitements et les absences. Les espérances professionnelles s'éloignent, la reprise du travail est elle aussi un défi. Cependant ce n'est pas que la vie professionnelle qui est chamboulée mais aussi la vie familiale et sociale. En effet elles se sentent souvent en décalage avec leur entourage, il est difficile de rester dans la légèreté de sa jeunesse quand on est confrontée à la mort. La confiance en soi, l'image de soi, l'acceptation de son nouveau corps, la perte des cheveux sont aussi des difficultés majeures. De plus annoncer la maladie à leurs jeunes enfants ou gérer la garde d'enfants en bas âge pendant leur traitement sont aussi des problématiques auxquelles elles font face.

Des perspectives de maternité mises à l'épreuve

Les traitements tels que les produits de chimiothérapie par exemple ou les perspectives d'hormonothérapie peuvent rendre infertile, et mettent donc les projets de grossesse en suspend momentanément ou définitivement. De plus, pour éviter les récidives, un protocole de mise en ménopause artificielle appelée castration chimique peut être imposée à la patiente.

Un fort impact psychologique

Chez les jeunes femmes il arrive que les cancers du sein soient concomitants avec l'arrivée d'un bébé. Psychologiquement accueillir la vie et la maladie en même temps est très déstabilisant et peut occasionner de grands traumatismes et difficultés dans les relations mère-enfant.

Expo 100 Seins 5

 

+ d'infos du Sud Ouest