Langue occitane : 1e campagne de communication grand public

L’Office public de la langue occitane (OPLO), dont les Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie sont membres fondateurs, aux côtés de l’Etat, depuis 2015, lance une vaste campagne de communication sur l’ensemble du territoire.

L’OCCITAN, ça se parle et surtout ÇA SE VIT !
L’OCCITAN, ça se parle et surtout ÇA SE VIT !

Soutenir et promouvoir la langue et la culture occitanes, c’est permettre aux habitants de redécouvrir leur territoire, son histoire, ses noms de lieux, son accent et ses codes. 

Cette campagne a été conçue dans une démarche de concertation, en collaboration avec un panel de représentants d’associations et d’acteurs de l’occitanisme. Pour la première fois, un dispositif de sensibilisation du grand public à l’occitan va être déployé, en simultané sur l’ensemble du territoire interrégional.

« Il s’agit d’une campagne qui vise à interpeler directement les habitants de notre région pour leur faire prendre conscience de « l’occitanité » de leur environnement, explique Charline CLAVEAU, présidente de l’OPLO. « A travers différents visuels, nous allons les encourager à s’intéresser à une langue et une culture qui trouvent des résonances dans leur vie de tous les jours ».

 OPLO Campagne occitan Toulouse 4

 OPLO Campagne occitan Toulouse 5

Dans un premier temps, des visuels seront déployés sur des supports physiques et numériques, sur toute la Région : ensemble des gares SNCF (grandes lignes et TER), affichage, street-marketing, espaces publicitaires dans la presse, réseaux sociaux (Instagram/Snapchat/ Facebook), publicités géolocalisées via les différentes plateformes, lycées… La mécanique, qui repose sur une interpellation directe, vise à surprendre et à générer du trafic sur un site web spécialement conçu.

« Cette campagne est totalement inédite : par son objet, par son étendue et par son message », détaille Charline CLAVEAU. « Jamais une campagne de sensibilisation autour de l’occitan n’a été déployée en direction du grand public, à l’échelle interrégionale, en simultané sur un territoire aussi vaste et en cassant délibérément les codes ».

Si la transmission de la langue reste l’urgence, son appropriation par les habitants est enjeu capital. Le défi qui doit être relevé est collectif : moderniser l’image de l’oc et consolider l’attachement émotionnel qu’il peut susciter.

OPLO Campagne occitan Toulouse 6

OPLO Campagne occitan Toulouse 6

Une cible prioritaire : les jeunes

La campagne s’appuie sur des mots français d’origine occitane apposés sur des visuels en créant un décalage connivent. Charline CLAVEAU précise : « Nous avons délibérément choisi d’opter pour une tonalité adaptée à une cible jeune. Tout d’abord parce que, pour que la langue occitane vive, il faut qu’elle soit transmise aux nouvelles générations. Mais surtout parce que, pour dégager un véritable capital sympathie envers l’occitan, c’est aux jeunes qu’il faut s’adresser. Après plus d’un an de confinement, nous leur adressons un message positif, pour leur dire que l’occitan, bien plus qu’une langue, c’est avant tout un style de vie ».

 OPLO Campagne occitan Bordeaux 5

 OPLO Campagne occitan Bordeaux 6

Des déclinaisons territoriales

Dans un second temps, la campagne sera déclinée à l’échelle locale. De nouveaux visuels seront édités en proposant des mots et expressions spécifiques aux différents territoires.

« Nous allons proposer à nos collectivités partenaires de reprendre la campagne pour la déployer dans leurs propres espaces de communication. Plusieurs départements, intercommunalités et communes ont déjà intégré l’occitan comme marqueur identitaire territorial moderne. Pour que les habitants s’approprient leur langue, nous devons renforcer cette articulation entre dimension interrégionale et les identités locales », conclut Charline CLAVEAU.

L’occitan, c’est bien plus qu’une langue, c’est une ouverture d’esprit ancrée sur un territoire

 OPLO Campagne occitan Bordeaux 9

 OPLO Campagne occitan Toulouse 7

                                        En savoir plus https://www.ofici-occitan.eu/fr/accueil/