Le Mammouth : animal de la préhistoire en Nouvelle-Aquitaine

Il y a 20 000 ans, émergeant des brumes évanescentes des steppes et prairies herbeuses, le mammouth, animal emblématique des temps préhistoriques, a marqué de son empreinte la région. L’homme a côtoyé ce géant des steppes pendant des milliers d’année ....

.... comme en attestent les peintures rupestres des grottes de Dordogne ou du Pays-Basque.

Le proboscidien (animal à trompe) qui vivait aux temps préhistoriques est un cousin des éléphants, qui a disparu il y a 12 000 ans d’Europe

L’animal à poil laineux vécu à l'ère quaternaire pendant une période glaciaire de notre planète. Ils ont notamment été chassés par les hommes préhistoriques, comme le prouvent les représentations gravées ou peintes sur les parois des grottes. La technique de chasse était variée : on creuse une fosse de grande taille pour y faire tomber l’animal ; mais le plus souvent on essaie de l'enliser dans des marécages ou de le faire tomber dans un ravin naturel.

Le mammouth est un des rares mammifères disparus qui ait livré dans le sol gelé, en plus de son squelette, chair, peau velue et parties molles. Tous ces éléments ont apporté de nombreuses informations aux paléontologues et leur ont permis d’étudier sa croissance, son alimentation, son adaptation au froid et son comportement.

Les derniers mammouths (nains) se sont éteints entre 7 000 et 4 000 ans avant notre ère sur l’île de Wrangel, dans la mer Arctique. Ils furent presque contemporains des Pharaons d’Egypte… Mais la grande majorité des autres mammouths avaient disparu il y a près de 10 000 ans. Pour nombre de scientifiques, la disparition de ces animaux a coïncidé avec la fin de la dernière glaciation.

Le mammouth en Aquitaine

On retrouve en Aquitaine des restes osseux issus de la décomposition naturelle de carcasses de mammouths ainsi que des fragments osseux dans des habitats  humains. Ceux-ci étaient utilisés au quotidien comme bijoux, outils,…On peut également observer des représentations de mammouths très détaillées dans l’art mobilier et dans l’art pariétal.

1864 découverte d’un morceau d’ivoire à La Madeleine en Dordogne sur lequel était gravé un mammouth. Cet objet est une preuve de la coexistence de l’homme et du mammouth puisqu’il s’agit d’une gravure qui a été faite sur de l’ivoire frais.

A découvrir les sites des mammouths en Aquitaine


Grotte de Pair non Pair (Prignac et Marcamps – Gironde)

Troisième grotte ornée découverte en Europe, ce site contribua fortement à la reconnaissance de l’art pariétal préhistorique.

Abri-Musée Pataud (Les Eyzies - Dordogne)

L'abri Pataud est accolé à la falaise calcaire, au centre des Eyzies-de-Tayac. Connu depuis le début du siècle. L’abri sous roche est aujourd’hui protégé. Sous l’abri, un musée présente les résultats des fouilles, outils et objets d’art sont nombreux. Les découvertes les plus spectaculaires sont une « vénus » sculptée sur un bloc, un bouquetin gravé sur le plafond de l’abri il y a 19000 ans et les restes d’une jeune femme morte il y a plus de 220 siècles.Carte_Mamouths_Aquitaine.jpg

Font de Gaume et les Combarelles (Les Eyzies - Dordogne)

En l’absence de datations absolues, toutes les oeuvres sont attribuées au Magdalénien. Font de Gaume est célèbre pour ses peintures noires et rouges aux couleurs vives. Le lieu met en valeur la maîtrise des techniques picturales des artistes de la Préhistoire et leurs capacités à mettre en valeur les reliefs de la paroi. Une telle concentration d’oeuvres (au moins 800) dans un espace si étroit (80 cm en moyenne) fait de cette grotte un site exceptionnel.

Vallon Castel-Merle (Sergeac - Dordogne)

Dans une nature préservée, le vallon de Castel-Merle abrite à lui seul onze sites préhistoriques. La découverte dès 1878 de frises sculptées dans plusieurs des abris, représentant notamment des chevaux et des bisons, a conféré à Castel Merle une renommé mondiale dans le domaine de l’art préhistorique. Le musée, situé dans le village tout proche, conserve de nombreux objets issus des fouilles.

Lascaux (Montignac – Dordogne)

De toutes les grottes ornées paléolithiques, la grotte de Lascaux, découverte en 1940, est une des plus saisissantes. Sur les voûtes couvertes d’une calcite très blanche, les pigments ont conservé toute la violence de leur éclat originel. Ce miracle de conservation a failli être perdu, la grotte fut fermée au public en 1963. Sur la même colline, un fac-similé de la grotte reproduit 90% des peintures de l'original.

Parc du Thot (Thonac - Dordogne)

Le centre du Thot comporte un parc animalier où vivent des animaux déjà présents en Périgord pendant la préhistoire, tels le renne, le bison ou le petit cheval de Przewalski. Des reconstitutions permettent de rencontrer le mammouth et le rhinocéros laineux. La vie quotidienne des hommes préhistoriques est également expliquée et deux espaces pédagogiques sont accessibles sur réservation : initiation à l’art pariétal et techniques de l’archéologie, sur un module de fouilles.

Abri du Cap Blanc (Marquay – Dordogne)

L’abri sous roche fut fouillé en quelques mois en 1909 par G. Lalanne. Il reste un extraordinaire ensemble de 13 mètres de longueur dont les sculptures en haut-relief sont d’un réalisme saisissant. La construction d’un premier mur de protection, en 1911, entraîna la découverte d’une sépulture à la base de la stratigraphie. En 1992, une opération de sauvetage, préalable à la construction de l’espace muséographique actuel, montra l’existence de vestiges solutréens.

Grotte du Pech Merle (Cabrerets – Lot)

Parmi les figurations pariétales, on découvre la « Frise noire » avec ses onze mammouths et le panneau des deux chevaux pommelés accompagnés de mains négatives. La visite est jumelée à celle du musée Amédée Lemozi, situé sur le site. Il présente la préhistoire du Quercy et les hauts lieux de l’art pariétal de la région en détaillant les techniques utilisées par les artistes des cavernes. Des ateliers pédagogiques sont proposés aux groupes scolaires.

Isturitz et Oxocelhaya (Saint Martin d’Arberoue - Pyrénées Atlantiques)

Ces grottes aux mensurations impressionnantes se développent sur plus de 600 mètres de longueur. Isturitz est un important site préhistorique, occupé par l’Homme de Neandertal il y a 80000 ans. Le passage vers Oxocelhaya se fait directement par un couloir percé entre les deux grottes.

Mammouth 2022 021

A visiter
Musée d’Aquitaine
Préhistoparc (Tursac – Dordogne)
Musée National de Préhistoire (Dordogne – Les Eyzies)
Musée du Périgord.

+ d'infos du Sud Ouest

Peut-on avoir plusieurs assurances vie ?
Peut-on avoir plusieurs assurances vie ?
  • Christelle de Chastignac
  • 24 Mai
Fête de la nature en Nouvelle-Aquitaine
Fête de la nature en Nouvelle-Aquitaine
  • Marc Chaillou
  • 18 Mai