Connaît-on bien toutes les règles en matière d’assurance automobile

Pour rouler en toute sécurité, il est important de s’assurer, à la fois pour se protéger et protéger les autres, en cas d’accident. D’ailleurs, la loi l’impose. Mais connaît-on bien toutes les règles en matière d’assurance automobile ?  

60 % des non-assurés ont entre 18 et 35 ans, chaque année, près de 25 000 personnes sont victimes d’accidents provoqués par un conducteur non assuré entraînant des dommages matériels et corporels. Souvent les conséquences de ces accidents sont dramatiques.

Pour vous informer sur les dangers de la non-assurance, nous vous proposons de visionner notre reportage vidéo intitulé « Conduire assuré, un geste responsable ». Les sujets abordés sont consacrés aux thèmes suivants :

  • A quel moment faut-il s’assurer ?  »
    → Zoom sur l’assurance « jeune conducteur ». Qui est concerné ? Quels sont offres faites par les assurances (extension d’un contrat, surprime, etc)
  • Que se passe t’il si l’on est responsable d’un accident sans être assuré ?
    → Tout savoir sur ce que l’on risque quand on conduit sans assurance et que l’on provoque un accident (et notamment les conséquences financières en cas de dommages corporels et matériels). Avec un focus sur le rôle du Fonds de Garantie.
  • « Comment s’assurer quand les compagnies d’assurance opposent un refus à un conducteur ?
    → Reportage sur l’action du bureau central de tarification qui s’occupe des personnes que les compagnies d’assurance refusent d’assurer.
  • Que faut-il connaître dans son contrat ? »
    → Assurance au tiers ou assurance tous risques : ce que couvre un contrat d’assurance automobile
 

AOL En savoir plusComment choisir son assurance auto ?

Il est important de sélectionner son assurance auto avec attention. Il serait dommage qu'elle ne corresponde pas à vos besoins et que vous deviez en changer. Pour choisir sa future assurance, il est donc conseillé de se documenter et de demander plusieurs devis. 

En ce qui concerne les informations à rechercher, vous devez vous intéresser :

  • aux garanties
  • aux exclusions de garantie
  • au délai de carence
  • aux franchises appliquées en cas de sinistre

Il est également nécessaire de vérifier la qualité du service client, pour qu'en cas de sinistre, vous soyez pris en charge et indemnisé rapidement. L'idéal est de pouvoir utiliser une application mobile, pour gérer le tout. 

Bien entendu, une assurance voiture se choisit avant tout en fonction du modèle de votre véhicule et de vos besoins. Si vous avez une voiture depuis plusieurs années, l'assurance au tiers n'est pas forcément une bonne idée, si vous en avez besoin au quotidien pour aller travailler et que vous habitez à la campagne. En effet, en cas d'accident responsable, vous n'auriez aucune indemnité. Les options doivent aussi aller dans ce sens. Pour continuer sur notre exemple, mieux vaut prévoir l'assistance zéro km, lorsque le véhicule n'est plus récent. 

PR

Conduire au sein de l'Union Européenne

En vertu de la directive sur l'assurance automobile de 2009, toute personne titulaire d'une police d'assurance automobile obligatoire dans un pays de l'UE est couverte pour conduire dans toute l'UE.

Cette directive oblige tous les véhicules à moteur dans l'UE à être couverts par une assurance responsabilité civile obligatoire supprime les contrôles aux frontières en matière d'assurance, de sorte que les véhicules puissent circuler aussi facilement entre les pays de l'UE qu'à l'intérieur d'un même pays
spécifie la couverture d'assurance responsabilité civile minimale dans les pays de l'UE précise les personnes exonérées et les autorités chargées de l'indemnisation introduire un mécanisme d'indemnisation des victimes locales d'accidents causés par des véhicules provenant d'un autre pays de l'UE
exige que les réclamations concernant des accidents dans un pays de l'UE autre que le pays de résidence de la victime soient réglées rapidement (victimes dites en visite) permet à l'assuré de demander un relevé des sinistres impliquant son véhicule, couverts par son contrat d'assurance, au cours des 5 dernières années.

La directive ne réglemente pas les questions de responsabilité civile et le calcul des indemnisations – elles sont décidées par chaque pays de l'UE
les garanties facultatives ou dites multirisques (pour les dommages corporels du conducteur, les dommages matériels aux véhicules, le vol de véhicule, etc.)

Révision de la directive sur l'assurance automobile

En mai 2018, la Commission européenne a présenté une proposition visant à modifier la directive sur l'assurance automobile. En vertu des règles remaniées, une fois adoptées par le Parlement européen et le Conseil, les victimes d'accidents de la route recevront l'intégralité de l'indemnisation qui leur est due, même en cas d'insolvabilité de l'assureu les conducteurs qui ont des antécédents de sinistres dans un autre pays de l'UE seront traités de la même manière que les assurés nationaux et bénéficieront potentiellement de meilleures conditions d'assurance. 

L'amendement proposé permet également aux autorités de lutter plus facilement contre la conduite non assurée, aligne les niveaux minimaux de couverture par l'assurance automobile dans l'ensemble de l'UE et intègre la jurisprudence de la Cour de justice de l'UE dans le champ d'application de la directive.