Au chevet des insectes de Nouvelle-Aquitaine

Les insectes disparaissent dans une certaine indifférence et la Nouvelle-Aquitaine ne fait pas exception. Sauf pour les papillons de jour et les libellules, les connaissances sont lacunaires. Plusieurs associations naturalistes* s'associent dans un même objectif : mieux connaître les espèces locales et travailler sur leur état de conservation tout en impliquant les citoyens.

Une étape indispensable avant d’envisager les mesures à prendre pour mieux les préserver. Les travaux se penchent en premier lieu sur les grands bousiers et les perce-oreilles.

Quelles sont les espèces présentes en Nouvelle-Aquitaine ? Quels sont leurs milieux de prédilection ? Leurs populations sont-elles en bon état ou bien en déclin ? …voici un échantillon des questions auxquelles les naturalistes vont tenter d'apporter des réponses au cours des 5 années du programme dénommé “Entomo-NA” - pour Entomologie de Nouvelle-Aquitaine.

A cette fin, les experts naturalistes de la région lancent jeudi 17 novembre un appel à participation à destination des citoyens. …Et les invitent, pour commencer, à porter un regard attentif sur les bouses et autres crottins pour y déceler leurs habitants les plus reconnaissables : les gros coléoptères coprophages - ou grands bousiers. Une trouvaille ? De quelle couleur l'arthropode est-il ? porte-t-il des cornes sur la tête ? Ses élytres sont-ils striés ? Son corps est-il arrondi ou plutôt allongé ? …Les partenaires publient une clé de détermination pour une identification pas à pas accessible à chacun. En complément et à travers un guide, les volontaires feront connaissance avec les 11 espèces présentes en Nouvelle-Aquitaine, leurs comportements, périodes d'activités et les méthodes d'observation. Une démarche participative qui sera très vite étendue aux forficules - ou perce-oreilles - un autre groupe d'espèces auxquelles les experts naturalistes s'intéressent déjà.



Outre le côté ludique de cette activité réalisable en famille, cette participation du public est capitale pour collecter un maximum d'observations dans l'ensemble de notre grande région, un vrai travail de fourmi en somme. Car les spécialistes compilent les données transmises via un formulaire pour abonder un atlas qu'ils viennent de mettre en ligne : www.entomo-na.org . Les cartes ainsi complétées rendront compte des connaissances acquises et des enjeux de conservation à soutenir.

Cette mobilisation collective et citoyenne marque le lancement public d'un programme d'actions plus vaste qui sera progressivement étendu à d'autres groupes d'espèces… L'ensemble s'articule autour de plusieurs axes : la bibliographie, les études sur le terrain, la sensibilisation du grand public à l'aide d'outils de médiation scientifique.

Petits, discrets, furtifs, cachés, camouflés, minuscules... les insectes sont partout mais manquent encore de visibilité et d'estime… Loin d'être des super-stars de la biodiversité, ces malaimés remplissent pourtant bien des rôles essentiels dans nos écosystèmes. Les uns sont des pollinisateurs, les autres des détritivores, certains sont prédateurs et bon nombre immanquablement prédatés. Leur protection passe nécessairement par une meilleure connaissance .

*Le programme “Entomo-NA” bénéficie du soutien financier du FEDER, de la région Nouvelle-Aquitaine, du département de la Gironde et du département de la Dordogne. Il est coordonné par l'association Cistude Nature et mis en œuvre par un collectif d'associations et structures naturalistes de la Nouvelle-Aquitaine : la SEPANSO, le CPIE Corrèze, la Société entomologique du Limousin, le Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine, Vienne Nature, Charente Nature, le Groupe entomologique des Pyrénées Occidentales.

2022.07.21 Terrain bousiers Carine Lecoeur 2

2022.07.21 Terrain bousiers Carine Lecoeur 1

Quelques chiffres clés :

  • 11 espèces de grands bousiers en Nouvelle-Aquitaine
    • 16 espèces de forficules en Nouvelle-Aquitaine
    • 10 553 espèces d'insectes inventoriées en Nouvelle-Aquitaine
    • les insectes sont présents sur terre depuis 300 à 400 millions d'années
    • ils sont estimés entre 6 et 7 millions d'espèces sur la planète
    • environ 1,1 millions d'espèces inventoriées, soit 80% des espèces animales.
    • deux études successives alertaient récemment sur la perte massive d'insectes dans certaines régions d'Allemagne ou des Caraïbes : 80% des populations d'insectes y ont disparu au cours des 30 dernières années
    • L'élevage français en 2022 : Bovins : 17,8 - Porcins : 13,7 - Ovins : 7,2 - Caprins : 1,4 - Volailles de chair : 157,6 (Agreste, en millions de têtes)

 2022.07.21 Terrain bousiers Carine Lecoeur 3

Pour aller plus loin

pdf eb697

La clé de détermination des grands bousiers

pdf eb697

Le guide des grands bousiers

Web

La plateforme www.entomo-na.org

+ d'infos du Sud Ouest