Comment se forme le brouillard ?

Alors que nous avançons inexorablement dans la saison automnale, l’humidité en basse couche devient de plus en plus généreuse. Le risque de voir le brouillard se former devient alors de plus en plus réel. Voici quelques explications à son sujet.

Entre l’automne et le printemps, le brouillard se lève souvent le matin sur les prairies et les vallées des montagnes - mais aussi sur les routes. Il peut être assez dangereux. Dans les cas extrêmes, le brouillard ne se dissipe pas pendant des jours et une prudence accrue est requise.

Jours chauds, nuits froides

Le brouillard se produit le plus souvent entre octobre et février lors des nuits courtes et fraîches. Ensuite, les rayons du soleil peuvent réchauffer l'air pendant la journée, mais il se refroidit à nouveau près du sol la nuit. En conséquence, l'air peut contenir moins de vapeur d'eau, ce qui augmente le pourcentage d'humidité. Anthony Grillon, météorologue à Météo & Radar, explique : « Le brouillard peut se former lorsque l'air se refroidit jusqu'au point de rosée. Quand l'humidité atteint 100 %, la vapeur d'eau présente dans l'air se condense en minuscules gouttelettes, le brouillard est né ». Les gouttelettes se forment autour des noyaux de condensation. Ce sont, par exemple, de minuscules particules de suie ou de poussière qui flottent dans l’air. Beaucoup de ces gouttelettes composent le brouillard, qui n'est rien d'autre qu'un nuage sur le sol. La visibilité est alors inférieure à un kilomètre.

brouillard

Danger sur la route

En raison de la faible visibilité dans le brouillard, il devient rapidement un danger pour les conducteurs, les cyclistes et les piétons, notamment sur les routes. Les accidents de la circulation graves dans lesquels le brouillard était l'une des causes de l'accident surviennent le plus souvent au cours du dernier trimestre de l'année. En principe, le brouillard peut se former partout où l'air se refroidit. Toutefois, l’observation montre qu’il y a plus de brouillard à la campagne qu'en ville. L'augmentation de la pollution permet à l'air urbain d’avoir une concentration trois à cinq fois plus élevée de noyaux de condensation, mais il est plus chaud la nuit. Le béton et l'asphalte emmagasinent la chaleur du jour et la restituent la nuit.

Brumes Garonne Saint Louis de Montferrand

Températures "inversées" dues au brouillard de la couche d'inversion

Les nuits froides et sans vent permettent une mer de brouillard apparemment sans fin qui se forme dans les vallées des montagnes. Les montagnes limitantes empêchent le brouillard de s'écouler et remplissent complètement les vallées. Pendant les mois d'automne et d'hiver, l'air brumeux froid et tenace persiste souvent dans les vallées, tandis que le soleil brille sur les collines et les montagnes lorsque les températures sont nettement supérieures à zéro. Une telle distribution de température "inversée" est typique d'une situation météorologique dite d'inversion, qui se produit souvent dans les zones de hautes pressions pendant les mois d'hiver. Souvent, il y a aussi une épaisse couverture de brouillard ou un haut brouillard au-dessus des basses terres. Si vous avez la chance d'être au-dessus du brouillard dans les montagnes à l'aube, vous avez une vue impressionnante sur le spectacle naturel.

MiosSource Rédactionnelle et Infographie Météo & Radar
Photos © Marc Chaillou Reproduction Interdite

+ d'infos du Sud Ouest