Comment placer son épargne pour compenser l'inflation ?

La France traverse une phase de forte inflation qui a pris sa source dans plusieurs événements récents. Pour conserver votre pouvoir d’achat dans ce contexte, avez-vous pensé à placer votre argent ? Il existe plusieurs moyens pour épargner, dont les SCPI, les livrets réglementés et les fonds euro.

Quelles sont les meilleures options d’épargne pour faire face à l’inflation ?
Quelles sont les meilleures options d’épargne pour faire face à l’inflation ?

Comment choisir sa solution d’épargne, entre sécurité du capital, avantages fiscaux et niveau de rendement ? Voici un tour d’horizon des principales solutions.

Une inflation en hausse qui devrait se poursuivre

La France a connu une longue période de stabilité au niveau de l’inflation depuis une trentaine d’années, avec un taux compris entre 0 % et 3 % à 4 %. Dès l’été 2021, ce taux a brusquement commencé à augmenter. L’inflation a ainsi pris plus de 5 points en l’espace d’un an. Cette hausse n’est pas près de s’arrêter, puisque la Banque de France projette un pic d’ICPH (indice des prix à la consommation harmonisé) en 2023.

Les causes de l’inflation actuelle sont multiples :

  • Lors de la reprise des activités d’entreprises après la pandémie, la balance de l’offre et de la demande a été déséquilibrée. Des consommateurs ayant dû repousser leurs achats, la demande de certains produits était en forte hausse ;
  • Le coût d’une politique anti-Covid stricte en Chine, des usines ayant été mises à l’arrêt et des villes entières fermées ;
  • Le conflit en Ukraine a amplifié la hausse des prix de l’énergie. Celle-ci s’est répercutée sur le prix des autres biens (alimentaires et manufacturés) en influant sur les coûts de production et en générant de la spéculation.

Plusieurs solutions existent pour préserver votre pouvoir d’achat malgré la hausse des prix.

Investir dans l’immobilier via une SCPI

Une SCIP ou société civile de placement immobilier est une entreprise de placement collectif. Elle achète et gère un patrimoine immobilier grâce à des fonds versés par des particuliers. Il existe deux grands types de SCPI, selon le type de biens immobiliers qu’elles acquièrent. Les SCPI d’entreprise sont spécialisées dans les immeubles à usage commercial alors que les SCPI d’habitation sont spécialisées dans les logements.

Pour contribuer, l’investisseur acquiert des parts du capital de la SCPI. Grâce à cette acquisition, il devient propriétaire d’une partie des biens détenus et gérés par la société. Si vous décidez d’investir dans des SCPI, sachez qu’il s’agit d’un investissement accessible, avec des parts de capital valant en moyenne entre 150 € et 1000 €. Aujourd’hui, les SCPI offrent les meilleurs taux de rentabilité parmi les systèmes d’épargne existants. En 2021, le taux de distribution était de 4,5 % en moyenne.

Quelles sont les meilleures options d’épargne pour faire face à l’inflation ?

Épargner sur un livret réglementé

L’épargne la plus célèbre en France est le livret d’épargne bancaire réglementé. Les livrets permettent aux épargnants de faire eux-mêmes des virements depuis leur compte courant afin de mettre de l’argent de côté. Les principaux livrets sont le livret A, le livret d’épargne populaire (LEP) et le livret de développement durable et solidaire (LDDS). Ils ont plusieurs points communs :

  • Il est possible de retirer son argent à tout moment pour un montant de 10 € minimum ;
  • Ils sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux ;
  • Ils sont limités à un seul livret de chaque type par personne.

Même si son taux est inférieur à celui de l’inflation, le livret A offre des avantages. Le livret détenu par 55 millions de Français est garanti et accessible à tous. Il a connu deux hausses en 2022, ce qui lui a permis d’atteindre 2 %. La Banque de France a déjà annoncé qu’il ne connaîtrait pas de nouvelle revalorisation cette année. Il est possible de verser jusqu’à 22 950 € sur le livret A, le montant le plus élevé parmi les livrets réglementés.

Le livret d’épargne populaire (LEP) est réservé aux personnes dont le revenu fiscal de référence de l’année précédente ne dépasse pas un plafond défini. Son taux a été réévalué par le Gouvernement en août dernier, il rémunère désormais à hauteur de 4,6 %. Il s’agit du plus haut taux jamais atteint pour ce livret. Son plafond de versement est fixé à 7 700 €.

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS) offre actuellement un taux de rémunération de 2 %, il peut être ouvert par tout résident fiscal français, comme le livret A. Sa spécificité réside dans l’affectation de ses fonds. Comme son nom le laisse entendre, il sert au financement d’organisations engagées dans la transition énergétique ou dans la réduction de l’empreinte climatique.

Placer ses économies sur des fonds euro

Les fonds euros d’assurance-vie ou de plan épargne retraite (PER) sont des placements garantis à hauteur du capital investi, sans plafond de versement. Les intérêts annuels sont ajoutés au capital, ce qui permet de le voir augmenter sans intervention. Ce type de placement offre des avantages sur le plan fiscal, mais son rendement est variable. Il faut aussi savoir que dans la plupart des contrats, les versements sont soumis à des frais qui viennent impacter le rendement. Prenez donc le temps d’étudier différentes offres et de lire le contrat en détail avant de vous engager.