Journées de la Mobilité Aérienne Légère, Verte & Durable

Après le succès l’année dernière, à Jonzac et à Toulouse, de la « Semaine de la Mobilité Aérienne Légère, Verte et Durable », Aerospace Valley organise, le 4 octobre à Bordeaux et les 28 et 29 novembre à Toulouse, les « Journées de la Mobilité Aérienne Légère, Verte et Durable », le nouvel événement dédié à la mobilité aérienne légère de demain, à ses projets et à leurs acteurs.

Organisées dans la continuité de l’initiative MAELE (Mobilité AErienne Légère et Environnementalement responsable) lancée par Aerospace Valley en novembre 2020, ces Journées regrouperont, sur les deux territoires de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie, les avionneurs, fournisseurs, experts, investisseurs, instances nationales et régionales, écoles et laboratoires, qui oeuvrent aujourd’hui à la construction de l’avion de demain. Cette 2ème édition sera l’occasion de faire le point sur les enjeux de demain et découvrir les opportunités à saisir dès maintenant.

Les territoires de la Nouvelle-Aquitaine et de l’Occitanie sont riches en entreprises ayant pour ambition de décarboner l’aviation légère, et de nombreux nouveaux projets sont en cours de développement. Grâce aux « Journées de la Mobilité Aérienne Légère, Verte et Durable », proposant tables-rondes, présentations d’experts, rencontres B2B et ateliers, les principaux enjeux et perspectives du secteur seront abordées, afin de fédérer les acteurs et de réfléchir ensemble aux challenges à venir et aux solutions à développer.

Les Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) organisés conjointement avec les régions Nouvelle- Aquitaine et Occitanie ont permis de soutenir près de 20 projets autour de l’aéronef vert, pour un total d’investissements de 15 M€. Dans le cadre de ces projets, plusieurs technologies-clé sont en cours de développement et seront intégrées dans des avions à propulsion électrique avec l’ambition de servir le marché du loisir, de la formation de pilotes mais aussi de nouveaux usages, avec un marché mondial estimé à plus de 250 000 avions légers. Ces avancées technologiques serviront aussi aux avions commerciaux. L’adaptation des infrastructures sol pour opérer ces nouveaux avions est aussi à l’étude.

Durant ces deux jours seront abordées les questions de propulsion électrique, qu’elle soit à batteries électrochimiques ou à hydrogène via des piles à combustible, le stockage de l’hydrogène à bord des aéronefs, ou encore la propulsion par moteurs thermiques à hydrogène.

Vous trouverez ici le programme et la liste des intervenants ici (VoltAero, Safran Electrical & Power, SAFT, Elixir Aircraft...) : 

 

 

+ d'infos du Sud Ouest