Quelles sont les initiatives qui facilitent l'acquisition d'un vélo électrique en Nouvelle-Aquitaine

Depuis plusieurs années la mobilité douce se développe, cela passe par des transports en commun ou par des moyens de transport à propulsion humaine comme le vélo électrique, la marche à pieds ou la trotinette.

Ces moyens de locomation sont avec les transports en commun autant de moyens de se déplacer tout en émettant un minimum de CO2 lors des déplacements du quotidien. Face aux enjeux environnementaux, c’est la politique de la ville qui a été remaniée, des filières qui se sont développées et des produits innovants qui ont été mis sur le marché pour contenter le plus grand nombre. L’état et les localités ont donc mené des actions qui méritent d’être connues par les habitants de Nouvelle-Aquitaine !

La subvention régionale et les aides locales

En plus du bonus vélo proposé par l’état (étendu jusqu’au 31 décembre 2022), chaque région française et les localités proposent des aides qui leur sont propres. La région Nouvelle-Aquitaine n’est pas en reste puisqu’on comptabilise plusieurs aides pouvant aller jusqu’à 600€ pour l’achat d’un vélo électrique. Le montant de cette aide dépend de la ville ou de la zone géographique dans laquelle vous habitez :

  • À Bayonne et dans la Communauté Pays Basque, les habitants peuvent prétendre à une aide basée sur le quotient familial pouvant aller jusqu’à 500€ et 50% du prix d’achat,
  • La communauté de communes Île d’Oléron avec sa démarche Territoire à Énergie Positive (TEPOS) propose jusqu’à 100€,
  • La mairie d’Arcachon a proposé une aide de 200€ ou la mise à disposition d’un vélo aux couleurs de la ville.

Il existe bien évidemment de nombreuses autres initiatives ! Pour les connaître n’hésitez pas à contacter directement votre mairie !

La loi d'orientation des mobilités

Certaines de ces démarches sont motivées par la loi LOM qui a été publiée en décembre 2019 et qui avait pour objectif de développer la place des transports plus propres et moins coûteux dans le quotidien des Français. Elle s’est concentrée sur le développement des mobilités douces avec un budget de 13,4Md€ entre 2017 et 2022. Parmi les différents points abordés par la loi on en retrouve plusieurs qui concernent les vélos électriques comme :

  • La prime à la conversion : que ce soit pour le passage à une voiture électrique ou le passage d’une voiture à un vélo à assistance électrique.
  • Le plan vélo : qui avait pour objectif de tripler la part de ce mode de transport dans les déplacements des Français.

En plus des aides déjà évoquées, on peut mentionner les initiatives locales participant au développement de l’électrique dans les déplacements du quotidien. Il y a quelques années nous vous avions parlé d'INDIGO Weels, un projet piloté en étroite collaboration avec Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux ; depuis, la mobilité douce s'est bien développée, aussi bien en ville qu'à la campagne.

Louer à petit prix son vélo électrique pour se faire une idée

C’est ce que proposent de nombreuses communes et agglomérations. Les prix sont raisonnables et la location de longue durée (ou de courte durée) est avant-tout proposée pour que les habitants puissent tester l’utilité de ce moyen de transport avant de s’en procurer un. En guise d’exemple on peut citer :

  • Véloval : lancée par Val de Garonne Agglomération en septembre 2022 qui propose la location d’un VAE à partir de 22,5€ pour les abonnés Evalys et 25€ par mois pour les autres,
  • Txik Txak de l’agglomération Pays Basques et des communes de Ondres qui propose sur 2 mois de location : VAE, vélo cargo et vélo pliable,
  • Mérignac : qui propose un tarif attractif de 20€ / mois avec abonnement de 3, 6 ou 12 mois,
  • CycloBearn : qui propose une station de vélo électrique sur le territoire des communes du Haut-Béarn et plus précisément à Ogeu-les-Bains. Une station atypique qu’on a plus l’habitude de rencontrer en plein centre-ville qu’à la campagne !

Ces services ont souvent le même mode de fonctionnement à savoir un abonnement mensuel présentant un tarif attractif par rapport aux services de location privés, un dépôt de garantie en cas de dommage fait au vélo et la possibilité de louer en supplément des équipements comme un porte-bébé par exemple. Avec ces nouveaux services, les localités vont permettre à des familles de tester ce mode de transport au quotidien sur une période de temps limitée, mais suffisante pour se faire une idée. Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir si une initiative similaire est disponible à proximité de chez vous.

VAE 0922b

Franchir le pas et acheter un vélo électrique

Elles sont désormais nombreuses les boutiques spécialisées qui proposent des vélos électriques à la vente, de même que les grandes surfaces qui permettent aux Français néophytes d’accéder à un VAE d’entrée de gamme à moindre coût. En Aquitaine, nous avons sélectionné 3 sites Internet et 3 façons d’acquérir un vélo électrique :

  • Virvolt : cette marque propose d’électrifier n’importe quel vélo avec 3 modèles de kits que vous pouvez retrouver dans les enseignes de la région indiquées sur leur site,
  • Norauto : l’enseigne connue pour ses prestations automobiles et disposant de plusieurs centres en région Nouvelle-Aquitaine, propose plusieurs modèles dont un vélo électrique conçu en collaboration avec Wayscral et l'équipementier Michelin pour les pneus,
  • Troc Vélo : une plateforme qui vous permettra de troquer votre vélo électrique ou d’en trouver un d’occasion parmi des centaines de références.

Vous l’aurez compris, l’état des les collectivités souhaitent encourager les Français à passer à l’électrique, les subventions et autres bonus sont là pour alléger la facture. Des dispositifs sont également proposés pour permettre de tester ce moyen de transport qui malgré sa facilité d’utilisation ne conviendra pas à tout le monde. Du côté marchand, de nombreuses enseignes élargissent la concurrence, ce qui va petit à petit faire baisser les prix. Tout cela donnera l’occasion au plus grand nombre de s’équiper d’un vélo électrique en remplacement d’un véhicule thermique pour des trajets courts, ce sera un probablement un pas en avant personnel vers des déplacements plus doux et plus respectueux de l’environnement.

+ d'infos du Sud Ouest