Nouvelle-Aquitaine: infographie sur l'emploi saisonnier

L’emploi saisonnier représente près d’un contrat salarié sur dix dans la région. En 2017, les entreprises néo-aquitaines font appel à 152 000 salariés pour occuper les 206 000 postes saisonniers afin de faire face au surcroît d’activité, principalement estival.

Ramenés à des temps pleins, les emplois saisonniers représentent, sur une année, 1,2 % des emplois salariés de la région. Certaines zones d’emploi ont une forte orientation saisonnière dans les activités touristiques, agricoles ou industrielles, souvent en lien avec leurs spécificités économiques. Les territoires tournés vers le tourisme et l’agriculture sont davantage dépendants de l’emploi saisonnier.

Deux saisonniers sur trois habitent et travaillent dans la même zone d’emploi au moment de la déclaration d’emploi. Les saisonniers sont plutôt jeunes, 32 ans en moyenne. Plus de huit saisonniers sur dix vivent avec des revenus annuels inférieurs à 12 400 euros.

Le saisonnier néo-aquitain est en moyenne âgé de 32 ans. En particulier, 45 % des saisonniers ont entre 16 et 25 ans. Également nombreux, les 30-49 ans représentent près d’un saisonnier sur trois.

7 zones d’emploi plus touristiques

Sept zones d’emploi ont un profil d’emplois saisonniers plus touristique : Bayonne, Dax, La Rochelle, La Teste-de-Buch, Oloron-Sainte-Marie, Royan, Sarlat-la-Canéda. Elles concentrent de fait davantage d’emplois saisonniers dans les secteurs touristiques qu’au niveau régional. Dans ces zones touristiques, les saisonniers sont plutôt jeunes.

7 zones d’emploi plus agricoles

Sept autres zones d’emploi présentent une spécialisation saisonnière dans les activités agricoles : Bergerac, Cognac, Langon, Lesparre-Médoc, Libourne, Marmande et Thouars. Dans ces territoires, au moins 44 % des postes saisonniers relèvent de l’agriculture, contre 17 % en moyenne régionale.

NA Emploi Saisonnier 2022

Restauration et hôtellerie, activités saisonnières très présentes

En 2017, la Nouvelle-Aquitaine offre une large palette d’activités saisonnières. L’hôtellerie (ou similaire), la restauration traditionnelle et des activités spécifiques de mise à disposition de personnes (agence de travail temporaire et autre mise à disposition de ressources humaines) sont des activités saisonnières présentes dans la plupart des zones d’emploi de la région.

En particulier, la restauration traditionnelle bat des records : ce secteur recrute des saisonniers dans 29 des 33 zones d’emploi. C’est également le secteur qui crée le plus d’emplois saisonniers en Nouvelle-Aquitaine : plus d’un contrat saisonnier sur dix est dans la restauration traditionnelle.

Tous les résultats de l’étude de l’Insee Analyses Nouvelle-Aquitaine n°123  réalisée en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine sont consultables et téléchargeables gratuitement sur le site www.insee.fr

Source INSEE