Aurélien Ducroz champion du monde de Class40 2022

Aurélien Ducroz sur Crosscall, champion du monde de Class40 2022, Matthieu Perraut deuxième sur Inter Invest et Antoine Carpentier, troisième sur Redman. 16 bateaux classés.

Journée chaude sur ce Championnat du Monde de Class40 tant au propre qu’au figuré vendredi 17 juin 2022… Si la chaleur et les vents erratiques se sont posés sur la Charente-Maritime et le Bassin des Chalutiers, l’arrêté préfectoral du jour dans le cadre de « la vigilance rouge canicule extrême en Charente-Maritime » et interdisant « la tenue de toute manifestation publique en extérieur ou dans des établissements non climatisés recevant du public » de 10h à 20h aujourd’hui et demain samedi, fait que le Championnat du Monde de Class40 n’a pas pu se tenir aujourd’hui et ne pourra pas se tenir demain. Au final, trois manches auront été courues mardi/mercredi et jeudi avec un parcours offshore et deux parcours construits disputés hier.

Retour sur le parcours offshore : INTER INVEST en leader !

Les dés étaient lancés pour la première confrontation de ce Championnat du Monde de Class40 2022. La piste était bleue tendance océanique avec un parcours de 144 milles qui emmenait la flotte vers le nord de la zone, La Vendée, pour revenir à La Rochelle via le plateau de Rochebonne. Un parcours dit de 24 heures qui, au final, aura été avalé par les premiers en 17 heures de mer. Une fois de plus, les Class40 ont montré cet incroyable potentiel pour avaler les milles, malgré le fait que les conditions météorologiques étaient légères et variables. Finalement, tout a déroulé… même si les difficultés étaient variées. En effet, le premier écueil était la sortie du pertuis d’Antioche et de longer l’Ile de Ré par la face Sud. Simple sur le papier, sauf qu’une énorme zone sans vent bloquait la route directe, obligeant certains Class40 à glisser jusqu’à la pointe de Chassiron au Nord de l’ile d’Oléron et à traverser le plan d’eau. Une fois sortie de ce Pertuis charentais piégeux, il fallait alors progresser au près vers la marque Petite Barge au large des Sables d’Olonne. Là aussi, il fallait être dans le bon tempo pour ne pas se faire décrocher et rester au contact des bateaux plus puissants. La marque sera enroulée vers 23 heures pour les premiers sachant qu’ensuite la priorité était à la glisse au portant pour rallier le plateau de Rochebonne. Glisse, glisse et encore glisse… Nuit claire et lumineuse, températures douces, matossage calé, le parfait cocktail pour avaler des milles sur un seul bord sans trop s’éloigner de la route directe pour minimiser le nombre de milles à parcourir. Rapidement, et dès la première marque vendéenne, plusieurs monocoques se détachent avec Inter Invest de Matthieu Perraut en leader, Crosscall d’Aurélien Ducroz dans son tableau arrière. Cela cravache dur et ce rythme tiendra jusqu’à la ligne d’arrivée. A tel point que Crosscall et Redman batailleront encore à moins d’un mille de la ligne salvatrice. Inter Invest s’impose remarquablement sur ce premier parcours, passant toutes les marques en tête et termine 32 minutes devant ses deux poursuivants, Redman devançant Crosscall de… 5 minutes. (course de coefficient 3)

WORLDCLASS40 150622 CROSSCALL PGARENNE

Retour sur les deux manches de parcours construits : Lamotte Module Création et Crosscall, vainqueurs

Une journée qui a commencé dans la douleur pour l’ensemble de la flotte avec deux lancements de manche malheureusement annulées, pour faute de vent sur le plan d’eau rochelais. Il faudra attendre le milieu d’après-midi, peu avant 16 heures, pour que le vent s’établisse dans le Nord-Ouest pour lancer une nouvelle manche sous forme de parcours construit. C’est Lamotte – Module Création de Luke Berry qui remporte haut la main cette première manche de la journée devant Nestenn Entrepreneurs pour la planète et Crosscall. A noter, la journée quasi-parfaite pour le nouveau bateau de Luke qui a été mis à l’eau il y a seulement quinze jours. Une deuxième manche sera lancée dans la foulée de la première, profitant de cette légère brise de Nord-Ouest sur le plan d’eau. Crosscall, malgré un départ difficile, remonte la flotte et gagne cette deuxième manche devant Lamotte Module Création qui signe une sublime journée, et Inter Invest qui se rattrape de sa 7e place dans le parcours précédent. Captain Alternance de Kéni Piperol termine 4e et Redman, 5e. (course de coefficient 1)

Aurélien Ducroz, champion du monde de Class40 2022

Au classement général, c’est Crosscall d’Aurélien Ducroz qui termine premier signant une 3e place dans le parcours Offshore et une place de 3 et 1er dans les parcours construits. Inter Invest de Matthieu Perraut termine 2e au général avec sa victoire dans le parcours Offshore et ses places de 7e et 3e hier jeudi. Le troisième au général est Antoine Carpentier sur Redman avec sa place de 2e dans le parcours Offshore, de 5e et 4e dans les parcours construits. Lamotte Module Création de Luke Berry termine 4e au général devant La Boulangère Bio d’Amélie Grassi. 16 bateaux classés.

Aurélien Ducroz (Crosscall), champion du monde de Class40 2022:«Nous avons fait trois belles manches, donc nous sommes très contents! Nous avons un bateau qui marche super bien et un équipage qui était top. Cela s’est pas mal joué sur les manœuvres et on a été assez bon là-dessus. Cela fait super plaisir car c’est un super projet que l’on a monté depuis l’année dernière. Nous n’avons pas eu beaucoup de chance jusque-là et cela fait du bien aujourd’hui que cela nous sourit. Nous avons fait un beau côtier, nous étions en tête aux Sables d’Olonne et nous nous sommes alors pris un casier… Là, on perd deux/trois milles… On arrive à revenir et au final, on s’en sort pas mal et puis hier, on fait deux belles manches même si nous n’avons pas fait les meilleurs départs. Mais, nous avons réussi à revenir de derrière et à bien nous placer. C’était hyper agréable même si on est forcément frustré de ne pas en faire plus, maintenant on ne peut qu’être content! Le fait de courir en équipage, cela m’a rappelé le Tour de France à la Voile que j’ai fait en Diam trois ans de suite… On retrouve des réflexes même si cela est un peu physique sur ces bateaux, mais c’était très plaisant. J’aime vraiment bien naviguer en équipage et la collaboration avec Vincent (Riou) était juste extraordinaire. Naviguer avec quelqu’un qui a autant d’expérience est une vraie chance et un vrai plaisir. Aussi, je le remercie énormément ainsi que tous les autres qui ont été à bord, David Sineau, Eric Levet, Benjamin Bireau, Thomas Audren sans oublier mon boat captain Jonathan Chodkiewiez avec qui je suis très heureux d’avoir pu partager ce moment-là…».

Rappel classement général après 3 manches (16 bateaux classés)

  1. CROSSCALL (166) – Aurélien DUCROZ
  2. INTER INVEST (175) – Matthieu PERRAUT
  3. REDMAN (161) – Antoine CARPENTIER
  4. LAMOTTE MODULE CREATION (185) – Luke BERRY
  5. LA BOULANGERE BIO (170) – Amélie GRASSI
  6. CAPTAIN ALTERNANCE (174) – Kéni PIPEROL
  7. NESTENN - ENTREPRENEURS POUR LA PLANETE (153) – Jules BONNIER
  8. CER OFFSHORE - BANQUE DU LEMAN (159) – Valentin GAUTIER
  9. SENSATION CLASS40 EXTREM (140) – Marc LEPESQUEUX
  10. A L’AVEUGLE (115) – Remi RABBE
  11. DOPAMINE SAILING TEAM (104) – Florian GUEGUEN
  12. CHOCOLATS PARIES-SCREB (123) – Jean-Baptiste DARAMY
  13. NAVIGUONS CONTRE LE DIABÈTE (124) – Anatole FACON
  14. YODA (65) – Franz BOUVET
  15. RANDSTAD-AUSY (155) – Clara FORTIN & Martin LOUCHARD
  16. BLEU BLANC (149) – THOMAS Hervé

+ d'infos du Poitou Charentes

10 lieux incontournables à visiter en Charente-Maritime
10 lieux incontournables à visiter en Charente-Maritime
  • Anaïs Carreras
  • 24 Jui
Aurélien Ducroz champion du monde de Class40 2022
Aurélien Ducroz champion du monde de Class40 2022
  • Philippe Cloutet
  • 19 Jui
Pont Transbordeur de Rochefort
Pont Transbordeur de Rochefort
  • Clément Jouhanet
  • 15 Jui