Sauvegarde de la Poule Noire d'Astarac Bigorre

Alain Brumont soutient les nouvelles filières haut de gamme et s’engage auprès de la sauvegarde de la Poule Noire d'Astarac Bigorre
Alain Brumont soutient les nouvelles filières haut de gamme et s’engage auprès de la sauvegarde de la Poule Noire d'Astarac Bigorre

Dans la région du Sud-Ouest, là où la gastronomie et l’élevage sont au cœur du territoire, vit la Poule Noire d’Astarac Bigorre. Cette poule qui a fait sa réapparition en Gascogne depuis 10 ans appartient à une filière Agricultures et Territoires (Chambre d’Agriculture Hautes-Pyrénées), vertueuse et locale.

Un important projet de nouveau couvoir a été mis en place par les éleveurs de Poule Noire Astarac Bigorre afin de préserver et de sauver cette race exceptionnelle.

Zoom sur la Poule Noire d’Astarac Bigorre

Surnommée la Poule d’Henri IV, l’histoire veut que le roi préféré des Français, Henri IV, contemporain du XVIème siècle, soucieux du bien-être de tous ses sujets, ait maintes fois répété : « Si Dieu me donne encore de la vie je ferai qu’il n’y aura point de laboureur en mon Royaume qui n’ait moyen d’avoir une poule dans son pot ».

Poule noire 1Elle appartient donc à notre histoire, à notre patrimoine vivant, mais aussi à notre culture. Si la Noire d’Astarac Bigorre se voyait progressivement évincée au profit de l’élevage intensif, quelques éleveurs ont persisté à faire naître de jolis petits poussins noirs.

Cette race rustique, unique dans le monde, est la plus performante en termes de recyclage des déchets ménagers alimentaires et fait preuve d’une grande autonomie pour se nourrir dans la nature enherbée. Elle peut parcourir entre 3 et 4 kilomètres par jour.

Pourquoi Alain Brumont s’est-il intéressé à cette race ?

Alain Brumont n’est pas inconnu de ce type de démarche. Propriétaire des Châteaux Montus et Bouscassé à Madiran, il est un grand défenseur de son terroir.

Il est notamment connu dans son intervention pour la sauvegarde du porc Noir de Bigorre (1ère AOC de France), race qui, au début des années 80, était sur le point de disparaître. Il tenait à coeur au Pape de Madiran d’en parler et de le faire déguster comme accompagnement de ses cuvées : « Il est primordial que les beaux produits du Sud-Ouest soient défendus car c’est notre richesse. On s’en rend compte dès qu’on va à l’étranger, c’est ce patrimoine qui donne envie ».

Aujourd’hui et depuis 10 ans, il soutient avec cœur la Poule Noire d’Astarac Bigorre, en France et partout ailleurs dans le monde.

Poule noire

Une initiative participative : un crowdfunding rémunérateur

La cagnotte participative (également appelée « crowdfunding ») mise en place par l’association La Poule Gasconne* afin de récolter 30 000 euros donne également la possibilité de se voir offrir des cadeaux, dès 25 euros de participation.Poule Noire Astarac Bigorre

Les cadeaux offerts sont proportionnels à la somme versée : des conserves de poule noire, des visites de la ferme, et même l’adoption d’une poule !

*L’association La Poule Gasconne, créée en 2003, regroupe des professionnels et des amateurs qui ont pour objectif de conserver, faire perdurer et valoriser la race en développant leur nombre et en commercialisant des produits qui en sont issus.

Vous pouvez participer au crowfunding auprès de la SICA Noire d’Astarac Bigorre via ce lien : https://www.miimosa.com/fr/projects/un-couvoir-pour-sauver-la-noire-d-astarac-bigorre?l=fr.

Articles similaires

Un peu plus près des étoiles, le Pic du Midi, phare pyrénéen Mythique, il est classé site naturel national depuis 2003. Historique, il est le lieu le plus magique pour toucher les étoiles. Campé à 2877 mètres d’altitude, il déploie ses coupoles blanches ouverte...
La Bigorre, terre de Jambons labéllisé AOP Grâce à l’obtention de l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) le Porc Noir de Bigorre et le Jambon Noir de Bigorre deviennent des produits protégés en Europe. Ils bénéficiaient déjà de l’AOC (Appellat...
Exposition Becs et Ongles à Bagnères Bigorre La ville de Bagnère de Bigorre propose l'exposition Becs et Ongles, entre nature et culture, autour des liens que peuvent revêtir les rapaces et les humains. Depuis début juillet et jusqu'à fin mai, d...