Patrimoine : atelier de finition et grange à charbon de Brocas

Brocas : un site industriel du XIXème siècle témoin de l’activité métallurgique dans les Landes
Brocas : un site industriel du XIXème siècle témoin de l’activité métallurgique dans les Landes

Partons à la découverte des anciennes forges de Brocas dans les Landes et plus particulièrement de son atelier de finition et de sa grange à charbon. Des travaux de restauration urgents y sont nécessaires afin de les préserver.

Dans les Landes, à une vingtaine de kilomètres de Mont-de-Marsan, dans le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, ce site industriel du XIXe siècle, situé au bord du Lac des Forges, permettait autrefois de faire fonctionner les machines par la force hydraulique.

Il constitue aujourd’hui l’unique trace bâtie témoignant de l’activité métallurgique présente dans les Landes à cette époque. Les forges, fermées en 1904 sont constituées de plusieurs bâtiments dont l’atelier de finition qui constituait le lieu de travail des ouvriers à l’époque et la grange à charbon qui permettait le stockage du combustible. Inscrits au titre des monuments historiques depuis 2006, ces deux édifices nécessitent une restauration urgente.

Projet de rénovation de l’atelier de finition et de la grange à charbon des Forges de Brocas

La mobilisation : une commune et une association investies dans le projet de restauration

Une association, Les Amis des Forges, a été créée en 1989 pour valoriser le travail des ouvriers grâce à l’ouverture du Musée des Forges de Brocas dans une ancienne minoterie. Cette dernière étant peu accessible et non contemporaine de l’époque des forges, la Municipalité et l’association voudraient installer le musée à l’intérieur de l’atelier de finition lorsqu’il aura été restauré.

L’association, travaille notamment en collaboration avec l’écomusée de Marquèze à Sabres, Graine de Forêt à Garein et la ganadéria Malabat à Brocas. La mise en valeur de ce patrimoine industriel permettra de compléter l’offre touristique et culturelle en présentant un autre aspect de l’histoire landaise en synergie avec 2 autres lieux du territoire de la Communauté de Communes témoins du passé et du présent industriels : Graine de Forêt à Garein et l’atelier des produits résineux à Luxey. Cette restauration participera au développement touristique et culturel de ce territoire rural.

Aujourd’hui, c’est un vaste chantier de rénovation qui est en cours pour sauver ce monument emblématique béarnais.

AOL En savoir plusPour faire un don au projet, cliquez-ici www.fondation-patrimoine.org/74181

Articles similaires

Qualité et Tourisme dans les Landes : maintenir le Cap Le Comité du Tourisme des Landes continue à accompagner les acteurs du tourisme pour leur permettre d’obtenir la marque Qualité Tourisme TM, seule marque d'État attribuée aux professionnels du tourism...
Forum du Tourisme durable à Mios Le tourisme durable n’est pas une pratique à part, ni un marché touristique particulier. Le 27 novembre prochain à Mios, les acteurs du tourisme, professionnels et institutions, se donnent rendez-vous...
Landes et Pays Basque : le guide idéal A l'usage des estivants et même des autochtones, le guide idéal "Landes et Pays basque" est une version inédite et mis à jour afin de vous aider à préparer votre séjour dès que la situation sanitaire ...
Les marchés de producteurs « Le goût de notre ferme », à vos... Le groupement de producteurs « Le goût de notre ferme » s’est engagé déjà depuis plusieurs années dans la vente directe de produits fermiers et répond à cette volonté grandissante du circuit...
Le nouvel éclairage de la grotte de Domme révèle ses merveil... La cité médiévale de Domme était déjà un des hauts lieux du tourisme en Périgord Noir, et les visiteurs ne se doutaient généralement pas de la présence, sous le centre même de la Bastide, d’une grotte...