Evènements au Musée de la Poterie de St Emilion

Musee-Poterie-St-Emillion-Avril-2011-01Deux expositions organisées par le Musée souterrain de la Poterie et l’Office de Tourisme de Saint-Emilion, d’avril à septembre 2011 créent l'évènement avec des guerriers chinois dans le cloître de l’église collégiale de Saint-Emilion et une présentation de la collection Henri Petit-Jacques

... au Musée souterrain de la Poterie. La vie est toujours bipolaire, d’où le titre de cet exposition « Orient et Occident ». Mais il aurait pu être « Nord, Sud » ou « Le haut et le bas », sans intention de valoriser l’une par rapport à l’autre  car si la feuille vit grâce à l’arbre et à ses racines que deviendrait l’arbre s’il était définitivement privé de ses feuilles et de ses racines ?

NICO-chien-ceramiqueNotre arbre c’est l’intemporelle tradition artistique d’où jaillit tout progrès humain.  Ses feuilles et ses fleurs sont les artistes qui en surprenant notre regard éveillent notre sensibilité intuitive et notre réflexion. Les formes et les couleurs de NICO sont attirantes. On les imagine facilement déjà chez soi. Ce sont des bouquets faciles à emporter. Leur prix est raisonnable parce que, si NICO est connu, il n’est pas encore aussi célèbre qu’il le mérite.

Mais le plaisir immédiat qu’il nous procure sera-t-il durable ? Oui !

Les organisateurs de cette exposition l’ont vérifié très simplement. Les découvreurs de NICO deviennent presque tous des collectionneurs de ses œuvres ! L’autre moitié de l’exposition est consacrée à la peinture. Les douze miroirs magiques de Dominique COUR sont d’un abord un peu moins facile. Ils ne vous sauteront pas au cou comme un animal familier et cela pour une raison très simple : c’est votre propre image à douze époques différentes de votre vie qu’ils reflètent et cette image vos yeux ne peuvent pas la voir dans un miroir ordinaire.

Mais la voix de la conscience parle toujours dans le cœur de l’homme et vous serez stupéfait, si vous lui accordez votre attention, de retrouver votre image personnelle la plus intime sur les toiles inspirées de Dominique COUR.

Pour faciliter cette rencontre avec vous-même,  c'est-à-dire avec votre hérédité et votre culture, le Musée de la Poterie a édité un livret associant quelques pensées de grands poètes et philosophes à chacun des miroirs de Dominique COUR.

Le livret d’accompagnement est à votre disposition sur la table du surveillant de l’exposition. Il vous sera prêté contre le versement d’une consigne de 10 € qui vous sera remboursée quand vous rapporterez cet ouvrage au surveillant après votre expérience. L’accès est gratuit

Dans le cloitre de l’église collégiale de Saint-Emilion, des guerriers chinois du 1er avril au 25 septembre 2011

CHINOIS-PoterieDes guerriers chinois géants vieux de plus de deux mille ans garderont les trésors (sculptures, peintures et céramiques) exposés dans le cloitre de l’église collégiale de Saint-Emilion de début avril au 15 septembre autrement dit pendant deux saisons chinoises car la tradition là-bas divise l’année en cinq saisons : le printemps, l’été, le milieu de l’été (du 15 août au 15 septembre) l’automne et l’hiver. Mais qu’importe la saison pour ces nobles serviteurs de l’empereur Qin qui donna son nom à la Chine.

Ces impressionnantes sculptures ont été prêtées au Musée de la Poterie et à l’Office de tourisme de Saint-Emilion par M Bernard Janoueix producteur et négociant de plusieurs grands crus du Libournais. Les sculptures de NICO et les psychodrames de Dominique COUR toutes deux exprimant parfaitement notre sensibilité actuelle ouvrent un dialogue extraordinaire avec les deux antiquités chinoises

Le contraste entre les points d’exclamation des chinois et les points d’interrogations de nos contemporains est éclairant. Pourtant par delà les siècles et la géographie quelque chose d’inévitable les unit, la beauté. Parions que de très nombreux visiteurs auront le désir de vérifier l’exactitude de ces lignes. Ils en obtiendront j’en suis certain un moment de vrai bonheur !

Collection Henri Petit-Jacques au Musée souterrain de la Poterie, à partir du 19 mars 2011

On n’est pas surpris de retrouver dans la collection de poteries de M Henri Petit-Jacques beaucoup de cruches, jarres et tonnelets à huile. Leur nécessité s’imposait pour le transport (N° 45) et la conservation du précieux liquide c'est-à-dire l’huile d’olive dans la moitié orientale de la France (N° 18 pour le Maconnais) et l’huile de noix et la graisse pour l’autre moitié jusqu’à l’apparition des glacières et des réfrigérateurs. La consommation  moyenne d’huile était importante Elle était d’environ 500 litres par famille et par an. Elle était stockée dans de grandes jarres qu’on appelait mélard dans le Puy-de-Dôme et brulée dans des petites lampes, elle assurait l’éclairage minimum nécessaire pour se déplacer dans les pièces éloignées de la cheminée.

La proportion des cruches à eau parait faible (voir n° 10 – 11 – 15 et 38) si l’on oublie que dans les régions boisées on transportait l’eau du puits dans des seaux ou des brocs en bois.

La cruche de tête du Quercy (N° 38) est particulièrement belle. Parmi les pièces remarquables les corps de fontaine du Languedoc (corps parce qu’il manque le bassin) N° 12 et 13 très décoratifs ne sont pas très anciens. Mais ils démontrent ce que notre génération préfère oublier : l’eau potable n’était pas encore sur tous les éviers il y a moins d’un siècle !

Coll-H.Petit-Jacques

Parmi les formes les plus étranges on notera le sommet d’un épi de faitage qui recouvrait tel un casque le pignon d’une toiture, et un autre objet en forme de saladier porté par trois pieds ajourés. Ces pieds ajourés sont en fait les anses par lesquelles on pouvait manipuler cet étouffoir.

Ceux qui ronchonnent même à juste titre sur les misères de notre époque devraient parfois jeter un regard en arrière avant de pleurer si fort !

Musée souterrain de la Poterie
21 rue André Loiseau 33330 Saint-Emilion
tél : 05 57 24 60 93 - www.saint-emilion-museepoterie.fr - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Musee-Poterie-St-Emillion-Avril-2011-02



+ d'infos en Gironde