Aviron écoresponsable : évènementiel durable en ligne de mire à Libourne

Alors que Libourne s’apprête à accueillir les mondiaux d’aviron en septembre 2022, le Club Nautique de Libourne (CNL) organise les 7 et 8 mai 2022 les « Régates Internationales d’Aviron » au lac des Dagueys.

À cette occasion, AFNOR Compétences, en partenariat avec l’ADEME Nouvelle-Aquitaine et la MAIF dans le cadre de son programme Sport Planète, accompagne le club et les athlètes dans une démarche inédite visant à préparer la certification ISO 20121 de ce futur événement, afin d’attester de de la gestion durable de son organisation : consommation d’eau et d’énergie, choix des fournisseurs, sécurité des employés…

Puis, à compter du 6 mai, une équipe d’auditeurs procèdera à l’audit sur site du système de management ISO 20121 pour évaluer les impacts environnementaux de l’organisation et les actions mises œuvre en faveur du développement durable de l’évènement. Le lendemain, c’est la partie événement elle-même, dans les conditions réelles d’une épreuve sportive de haut niveau, qui sera auditée.

Eau, énergie, déchets, transports, approvisionnement, etc. : tous les postes susceptibles de générer un impact environnemental sont examinés et notés. L’objectif est de fournir aux organisateurs, aux pratiquants et au public des données fiables ainsi que des pistes concrètes d’optimisation pour tendre vers un événement 0 impact.

CP Aviron CNL 8

Pour Xavier Buffo, président du CNL, « cette démarche de certification ISO 20121 est très importante pour l’image de notre sport nature, mais aussi pour sensibiliser l’ensemble de nos pratiquants, des accompagnants et des spectateurs afin de favoriser les changements de comportement. Nous avons souhaité associer l’ensemble des parties prenantes pour montrer que la transition écologique est l’affaire de tous, chacun à son niveau, et que la pérennité de nos activités dépend aussi de la qualité du milieu dans lequel nous évoluons. Je suis très fier et très heureux que le CNL soit en pointe sur ce sujet, et je suis certain que nous allons ouvrir la voie à de nombreux autres clubs en France.

CP Aviron CNL 7

Pour Lionel Poitevin, directeur régional de l’ADEME Nouvelle-Aquitaine, « l’engagement volontaire du CNL illustre la forte motivation des acteurs sportifs régionaux pour intégrer pleinement les enjeux environnementaux et de développement durable et contribuer à la transition écologique. L’ADEME accompagne ainsi depuis plusieurs années des clubs professionnels ou amateurs dans différentes disciplines (football, rugby, cyclisme, canoë-kayak, etc.) pour apporter des clés méthodologiques et techniques qui facilitent leur engagement. La Nouvelle-Aquitaine est d’ailleurs l’une des régions pilotes sur ce sujet.