Entretenir son jardin : des conseils pour préserver la biodiversité

Insectes, petits mammifères, oiseaux… Nos jardins regorgent d’espèces animales. Il est important de prendre en compte cette biodiversité, notamment lors de nos travaux d’entretien. Les animaux sont partout dans le jardin, qu’il soit paysager, fleuri, potager ou verger.

Taille et élagage : quelle période choisir ?

A la campagne comme à la ville, les arbres et arbustes offrent le gîte à de nombreuses espèces d’oiseaux mais aussi à de petits mammifères et insectes. La taille ou l’élagage des arbres, s’ils ne sont pas pensés en amont, peuvent devenir une action réellement catastrophique pour la faune sauvage, notamment pour de nombreuses espèces protégées. 

Mésange bleue DanielGodinou

Il est important de choisir la bonne période pour éviter la destruction ou l’altération des habitats naturels de ces espèces protégées (un nid n’est pas forcément visible dans un arbre ou une haie). Idéalement, l’élagage et la taille doivent se faire en automne et en hiver (octobre à février). Hors période de nidification, il n’y a plus de risque d’atteinte aux couvées d’oiseaux. Il est conseillé d’éviter le printemps (mars à août). Les couvées risquent d’être détruites par l’abattage de leur habitat ou d’être abandonnées par leurs parents en raison du bruit et du dérangement occasionné. Cette période est aussi déconseillée pour les espèces floristiques qui ont un flux abondant de sève à cette saison.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moineau domestique DanielGodinou

Préserver la biodiversité

Afin de préserver au mieux la biodiversité dans les jardins, certaines pratiques sont recommandées lors des travaux d’entretien : 

1/ L’utilisation de pesticides de synthèse est interdite par la loi et nuit à la biodiversité. Ils risqueraient d’empoisonner chenilles et insectes servant de nourriture de base pour les oisillons.

2/ Soyez attentifs aux autres espèces protégées (hérissons, crapauds, chauves-souris...) qui se cachent parfois sous des haies, des tas de feuilles, de bois ou dans les troncs creux. 

3/ De manière générale, il est bien de laisser la végétation se développer naturellement autant que possible et veiller à garder du bois mort sur pied et au sol.

Affiche conseils biodiversité

Par ailleurs, il est important de garder quelques zones enherbées lors de la tonte, notamment le long des haies, afin de laisser aux amphibiens, insectes ou encore petits mammifères un refuge de tranquillité. Parcourir son terrain à pied et commencer par tondre au milieu du jardin donne à la petite faune le temps de se déplacer. C’est aussi l'occasion de créer des passages (15x15cm) entre les jardins pour laisser la faune au sol circuler (en accord avec son voisinage).

Dans votre jardin ou en balade, un animal sauvage en détresse doit être amené au plus vite dans un Centre de soins habilité. En cas de doute, contactez le Centre de soins le plus proche de vous. 

+ d'infos en Gironde

Festival cyclo-musical
Festival cyclo-musical "Ouvre la voix" 2022
  • Philippe Cloutet
  • 03 Aoû
Été 2022 : les Bordeaux partent en tournée
Été 2022 : les Bordeaux partent en tournée
  • Claude Lada
  • 01 Aoû