Time for the Planet s’associe à l’innovation girondine Beyond the sea©

Alors que la COP 26 s'est achevée il y a quelques semaine avec de nouveaux accords, de nouvelles déclarations, et de nouveaux objectifs mais neanmoins un bilan mitigé, Time for the Planet, mouvement citoyen français, continue de grandir et de fédérer par ses actions concrètes.

Time for the Planet : L’entreprise pour lutter à grande échelle contre le dérèglement climatique !
Time for the Planet : L’entreprise pour lutter à grande échelle contre le dérèglement climatique !

Moins de deux ans après son lancement, l’entreprise à mission montée par 6 entrepreneurs lyonnais, a déjà réuni 32 000 associés et collecté 6,5 millions d’euros. Courant décembre seront dévoilées au grand public les 3 premières innovations 100 % dédiées à la lutte contre le dérèglement climatique. Parmi elles, l’entreprise girondine Beyond the sea©.

AOL En savoir plusLe transport maritime représente 950 millions de tonnes de CO2 eq chaque année. Beyond the sea© propose un concept de traction par cerf-volant, issu de la technologie du kitesurf, pour utiliser le vent comme source d’énergie. 

Les atouts de cette solution :
+ Une réduction quasi directe des émissions ;
+ Jusqu’à 30 % d’économie de carburant sur toute la durée de vie d’un navire (hypothèse de 25 ans) ;
+ Un marché conséquent visant l’ensemble des bateaux à moteur : la marine marchande, la grande plaisance et les navires de pêche, ou les chalutiers ; 

Montant de l’investissement de Time for the Planet : 1 million d’euros  
CEO : En cours de recrutement 
Scientifiques : Yves Parlier et Marine Rialan

Un processus de sélection des innovations validé par un comité scientifique

Pour passer à la phase de concrétisation, Time for the Planet fait le choix de s’appuyer sur l’intelligence collective, la science et les méthodes agiles : “Nous avons conçu une méthode de sélection rigoureuse pour détecter les meilleurs scientifiques et les meilleures innovations”, explique Denis Galha Garcia, l’un des 6 co-fondateurs, chargé de piloter le volet scientifique du mouvement. 

La première étape consiste à sourcer les innovations partout dans le monde. Les dossiers sont ensuite examinés par des milliers d’évaluateurs associés pour vérifier les critères clés de sélection : impact direct, mondial et mesurable sur les GES, facilité de déploiement en open source, potentiel économique, etc.

3ème étape, les dossiers présélectionnés passent devant le Comité scientifique, 14 experts (CNRS, Negawatt, CEA, INRAE…) garants de la pertinence scientifique et de la faisabilité technique des innovations.

Les innovations sont ensuite soumises à la validation des 32 000 associés en assemblée générale.

Infographie complète sur le processus d’innovation ici

 Beyond the sea 02

Time for the Planet

 

Time for the Planet décarbone l'économie à l’échelle mondiale grâce à l'hyper-collectif et l’open source

“Time for the Planet est un plan d’urgence citoyen, créé pour mettre un grand coup de tatane aux gaz à effet de serre, à l’échelle mondiale”, explique Arthur Auboeuf, cofondateur du mouvement dont la mission est de lever un milliard d’euros à l’horizon 2030 pour financer 100 entreprises contre le réchauffement climatique. 

Pour y parvenir, les 6 fondateurs misent sur l’hyper-collectif. “Tout le monde peut devenir associé et copropriétaire à partir d’un euro, en uLogo time planet HD 2ne minute seulement sur le site internet”, explique Mehdi Coly, co-fondateur, chargé d'impulser, faire avancer et accélérer toutes les phases de développement du mouvement.  

Pour agir à l’échelle mondiale, les entreprises créées s’engagent à rendre disponibles gratuitement leurs innovations, via l’open source. Les actionnaires quant à eux, reçoivent chaque année un “dividende climat”, un nouveau référentiel pour valoriser les investissements verts et en mesurer officiellement l’impact carbone positif. Le produit a été coconçu avec le fondateur de la Net Zero Initiative, les cabinets Carbone4, EY et l’Ademe. 

100 innovations à l’horizon 2030

Les 3 premières entreprises destinées à être déployées à très grande échelle constituent une étape clé du développement du mouvement. “Ces entreprises sont les 3 premières d’une longue série. Nous ambitionnons le déploiement de 100 innovations majeures en open source contre les gaz à effet de serre d’ici 8 ans”, explique Claire Dognin, Directrice grands investissements pour Time for the Planet.

Beyond the sea 03

Focus Time for the Planet

Time for the Planet est une entreprise à mission créée en décembre 2019. Son ambition est d’être le premier outil d’investissement citoyen à but non lucratif pour lutter contre le changement climatique. Le mouvement lève progressivement un milliard d'euros pour déployer 100 innovations majeures contre les gaz à effet de serre à l'échelle mondiale. Dès à présent, chaque année, des nouvelles entreprises seront créées à partir d’innovations radicales qui permettent la non-émission ou la capture massive des gaz à effet de serre. Ces solutions seront partagées en open source pour permettre le développement de nouvelles filières regroupant beaucoup plus d’entreprises que la centaine initialement créée. Aujourd’hui, plus de 32 000 associés ont déjà permis de rassembler plus de 6,5 M€ et le mouvement lance ses 3 premières entreprises pour le climat.

Site web : www.time-planet.com