Abbaye de La Sauve-Majeure, trésor roman de l'Entre Deux Mers

Située à 25 kilomètres de Bordeaux près de Créon, l’abbaye bénédictine de La Sauve-Majeure fut bâtie aux XIIe et XIIIe siècles sur un territoire qui deviendra l’un des plus riches vignobles bordelais.

Abbaye de la Sauve-Majeure - Site iconique en Gironde ...
Abbaye de la Sauve-Majeure - Site iconique en Gironde ...

Entre Dordogne et Garonne, dominant le village de La Sauve, sur l’un des chemins de Compostelle, elle offre un magnifique exemple d’architecture et de sculptures romanes. Sise dans l'Entre-Deux-Mers, l’abbaye tire son nom de la grande forêt, ou "Silva Major", qui caractérisait le paysage environnant. Elle sera vite à la tête de prieurés répartis de l’Angleterre à l’Aragon, puis deviendra une halte sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

En 1079, un abbé bénédictin, le futur saint Gérard de Corbie, fonde Notre-Dame­de-la-Sauve-Majeure. Le soutien des ducs d'Aquitaine et la proximité du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle favorisent l'entreprise. Au XII' siècle, l'abbaye est à la tête de 70 prieurés répartis de l'Angleterre à l'Aragon. Elle abrite alors, au sein de la sauveté - un territoire affranchi de toutes juridictions laïques - un important bourg monastique.

Une halte privilégiée au coeur de la vie de l'abbaye

Le pèlerinage de Saint-Jacques est un des trois grands pèlerinages de la chrétienté au Moyen Âge avec ceux de Rome et de Jérusalem. Le succès de la fondation de l'abbaye reste lié à celui de cette vaste entreprise religieuse. Avant de traverser les Landes inhospitalières, l'abbaye est une halte providentielle où les marcheurs de Dieu trouvent soins, nourriture et repos à l'infirmerie et dans l'hospice.

Des coquillages percés trouvés dans un sarcophage dégagé en 1960 dans la chapelle nord laissent penser que d'autres choisirent La Sauve comme ultime étape de leur voyage terrestre.

Au coeur de l'art roman

Ce chef-d’œuvre de l'art roman est inscrit par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. L’ensemble majestueux qui subsiste aujourd’hui offre un paysage hors-du-temps,dans un site à ciel ouvert, des sculptures et des vestiges exceptionnels dans un havre de tranquillité, un magnifique témoignage d’architecture religieuse au cœur de l’Entre-deux-Mers.

Sur un site envoûtant, vaste de 3 hectares, les ruines des bâtiments monastiques et du cloître jouxtent une église abbatiale célèbre pour ses chapiteaux historiés, qui illustrent les textes sacrés et l’imaginaire médiéval.

Abbaye La Sauve Majeure

Elle s’est dotée d’un musée lapidaire et constitue un havre qui invite à la promenade.Depuis son clocher, elle offre un point de vue unique sur le paysage de l’Entre-deux-Mers

AOL Complement Info

pdfFiche de Visite de l'Abbaye de La Sauve-Majeure

AOL En savoir plus

Destination Vignoble : les vins de l'Entre-Deux-Mers‎

icone coup de coeur

pdfFiche de Randonnée autour de La Sauve-Majeure

+ d'infos en Gironde

La forêt des Landes de Gascogne : rupture d'un équilibre
La forêt des Landes de Gascogne : rupture d'un équilibre
  • Philippe Jouhanet
  • 25 Sep
La BD documentaire « Libourne, de Condate à nos jours ». 
La BD documentaire « Libourne, de Condate à nos jours ». 
  • Philippe Jouhanet
  • 21 Sep
Un joyau libournais sur la couronne de la Reine Elisabeth II
Un joyau libournais sur la couronne de la Reine Elisabeth II
  • Philippe Jouhanet
  • 19 Sep