Prix Jeunes Talents France 2021 : 3 chercheuse girondines primées

La crise liée à la COVID nous a prouvé que pour répondre aux grands défis auxquels le monde fait face, il faut mobiliser tous les talents. Largement marginalisées dans un univers encore très masculin, les femmes scientifiques se heurtent tout au long de leur carrière à des discriminations criantes.

Talentueuses et passionnées, elles explorent des champs de recherches divers et variés, allant de la biologie à l’informatique, en passant par l’écologie ou les mathématiques. Construire un monde durable par la science… au féminin
Talentueuses et passionnées, elles explorent des champs de recherches divers et variés, allant de la biologie à l’informatique, en passant par l’écologie ou les mathématiques. Construire un monde durable par la science… au féminin

Pour contribuer à valoriser l’excellence scientifique des femmes, qui reste trop peu reconnue, la Fondation L’Oréal, avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO, a décerné jeudi 7 octobre le Prix Jeunes Talents Pour les Femmes et la Science France 2021  à 35 jeunes chercheuses brillantes dont 3  jeunes girondines :

  • Lucile Laulin habite et est originaire de Pessac. Doctorante à l'Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB), CNRS UMR 5152, Université de Bordeaux, Institut polytechnique de Bordeaux (INP), elle étudie la marche aléatoire de l'éléphant et ses applications en physique statistique.
  • Marion Rincel est originaire de Léognan. Post-doctorante dans l'Unité Microenvironnement et Immunité, Institut Pasteur, INSERM U1224, Paris. Elle cherche à prévenir le développement de maladies chroniques.
  • Sophie Bavard a grandi à Cestas. Elle est actuellement post-doctorante au Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Computationnelles, Ecole Normale Supérieure, Université PSL (PARIS SCIENCES & LETTRES). Elle cherche à expliquer nos prises de décisions grâce aux neurosciences

L LAULIN 01

Le monde a besoin de science, et la science a besoin des femmes

Les femmes restent trop peu présentes dans la recherche scientifique : elles représentent aujourd’hui seulement 33 % des chercheurs dans le monde, et 28 % en France.[1] En Europe, 86 %[2] des hautes fonctions académiques en sciences sont exercées par des hommes. Et moins de 4 % des prix Nobel de science ont été décernés à des femmes.

Cet écart se creuse d’autant plus avec la crise liée à la COVID-19. « L’année que nous venons de traverser nous a mis à rude épreuve mais a aussi révélé un immense potentiel de résilience et de rebond de la part des femmes, notamment au sein des métiers de la santé, rappelle Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal. Le regard et l’expertise des femmes sont absolument nécessaires pour construire un monde résilient, durable et inclusif. Il faut que les femmes puissent occuper la place qui leur revient dans la recherche, car les biais de genre limitent la portée et l’impact des découvertes d’avenir. »

S BAVARD 01

Des chercheuses brillantes et engagées

Pour la 15ème édition annuelle du Prix Jeunes Talents France 2021, la Fondation L’Oréal et ses partenaires, l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO, réaffirment leur engagement aux côtés des femmes scientifiques, pour les rendre visibles, les accompagner et les valoriser au sein de la recherche.

Cette année, 21 doctorantes et 14 post-doctorantes ont été sélectionnées en France parmi 740 candidatures par un jury d’excellence composé de 28 chercheurs de l’Académie des sciences.

Ces scientifiques prometteuses ont reçu une dotation (15 000 € pour les doctorantes, 20 000 € pour les post-doctorantes), qui va les aider à poursuivre leurs travaux de recherche. Elles ont de plus bénéficié d’une formation au leadership (management, négociation, prise de parole en public, etc.) visant à leur donner des moyens supplémentaires pour mieux affronter le plafond de verre qui demeure une réalité dans le monde de la recherche.

M RINCEL 01

[2] She Figures, 2018.*

+ d'infos en Gironde

La forêt des Landes de Gascogne : rupture d'un équilibre
La forêt des Landes de Gascogne : rupture d'un équilibre
  • Philippe Jouhanet
  • 25 Sep
La BD documentaire « Libourne, de Condate à nos jours ». 
La BD documentaire « Libourne, de Condate à nos jours ». 
  • Philippe Jouhanet
  • 21 Sep
Un joyau libournais sur la couronne de la Reine Elisabeth II
Un joyau libournais sur la couronne de la Reine Elisabeth II
  • Philippe Jouhanet
  • 19 Sep