Pessac : Festival du Film d'histoire

Le Festival international du film d’histoire propose chaque année une sélection de films autour d'un thème d'actualité en proposant un panorama du cinéma français et étranger, avec des œuvres du patrimoine, des classiques, des films rares ou inédits, des avant-premières, films de fiction ou ....

Autour du thème de l'année décliné à travers les époques et à travers le monde, le Festival international du film d'histoire propose une programmation foisonnante
Autour du thème de l'année décliné à travers les époques et à travers le monde, le Festival international du film d'histoire propose une programmation foisonnante

Index de l'article

...  documentaires. C’est encore le cas pour cette nouvelle édition. 

Du 14 au 21 novembre 2022 au Cinéma Jean Eustache : 120 FILMS, 45 RENCONTRES, Masculin Féminin Tout Une Histoire et toujours 40 films en avant-premières avec les 4 compétitions (fiction et documentaires). 

Festival International du Film d'Histoire de PessacIndépendamment du thème, le Festival propose toujours une dizaine d'avant-premières, en lice pour le Prix du Film d'Histoire en compétition Fiction. Une sélection de documentaires inédits est également proposée pour la compétition Documentaire.
 Le Prix de la Ville de Pessac sera remis par un jury, composé de pessacais, récompensera le meilleur documentaire historique de l'année précédente. Sans oublier la compétition documentaire d’histoire du cinéma qui récompense un film consacré à l’histoire du cinéma.

La création du Festival International du Film d’Histoire de Pessac en 1990 est l’affirmation du progrès qui installe la réflexion sur les images au cœur de la recherche historique. Le cinéma est désormais une source essentielle pour la compréhension de notre XXème siècle : mouvements sociaux, transformations politiques, évolutions culturelles, systèmes de représentations.

Pour les fondateurs du Festival, l’Histoire est plus qu’un regard sur le passé, c’est aussi une fabuleuse et perpétuelle leçon civique et culturelle, d’où un ancrage toujours fort dans l’actualité des thèmes choisis chaque année. Le Festival de Pessac est aussi une volonté d’ouverture et de débat où la parole peut couler fraîche et libre faisant de cette manifestation un lieu de rencontres et de dialogues autour des projections. Dans les films à trame historique, où se trouvent la fiction et la réalité ? Quelle fragile frontière les sépare ? C’est précisément le centre des débats du Festival.

Festival Film d'Histoire de Pessac

Masculin - Féminin, toute une histoire
par Jean -Noël Jeanneney, président d’honneur du festival

Certains thèmes, depuis que notre festival nous dispense généreusement ses bonheurs, viennent, plus encore que d’autres, imposer leur évidence au regard de tous, donc à celui des historiens et des cinéastes, et s’offrir à l’adhésion de notre public affectueux et fidèle. Tel le sujet qui nous réunit lors de cette trente-deuxième édition : tant apparaissent puissantes, en notre époque, les mutations qui touchent l’équilibre entre les deux sexes, au quotidien de la vie sociale, culturelle, économique, religieuse. Affiche FFH 22Double temporalité : la première générationnelle, pluri-décennale, la seconde s’affirmant sous nos yeux selon un rythme plus court, marquée par des prises de conscience dont les effets commencent à peine de se mesurer. Il ne s’agit guère ici, bien sûr, que d’une fraction de notre planète, celle des pays qui, sous des régimes démocratiques, se sont libérés des croyances oppressives et des dictatures préservant les conservatismes les plus brutaux : chez celles-ci les luttes sont d’une autre nature, à plus grand courage.
Sur nos écrans et dans nos débats se rencontreront, comme nous l’aimons, les stimulations de la très longue durée (l’éternité peut-être…) et le plus instantané des événements en cours. Dans ce champ sans frontières, nous savons à l’avance que nos écrans vont s’ouvrir, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, aux déclinaisons multiformes des pulsions intimes, des passions lumineuses ou ravageuses, des joies partagées, des connivences secrètes, des tendresses préservées et des ruptures surmontées, c’est-à-dire, en somme, au plus foisonnant de l’existence.
Sans que nulle part, en nulle époque, abstraction soit faite de l’encadrement qu’imposent les coutumes héritées et les pratiques imposées : parfois brutales, souvent subtiles, jamais plus visibles que lorsque le tumulte des amours vient les bousculer, quitte à en payer un prix lourd. Par quoi l’on rejoint les plus fécondes inspirations des récits mythologiques, du théâtre, de l’opéra, de la peinture, de la littérature universelle, où ne cesse guère de palpiter l’attraction – et parfois l’affrontement – entre les hommes et les femmes.
Bien des couples fameux s’imposent dans l’esprit, dans la mémoire, dans l’émotion et vont resurgir sous nos yeux, entravés ou triomphants – jusqu’à Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant, si précieux sur notre affiche. N’en doutons pas : si l’actualité nous stimule et nous entraîne, la longue durée des siècles est faite, plus que jamais, en ce novembre de Pessac, pour nous enchanter – au sens propre de ce mot.

Sélection vidéo de films et documentaires en compétition

FFH 22a

En savoir plus et retrouvez tous les films sur le site cinema-histoire-pessac.com