Red Bull Ocean Rescue : compétition de sauvetage côtier à Biarritz

Victoire des Espagnols, David Buil et Itziar Abascal à Biarritz pour la compétition de sauvetage côtier la plus exigeante de l’année. Cette première édition du Red Bull Ocean Rescue a permis de mettre en lumière la performance sportive de ces héros du littoral qui pratiquent une discipline saisissante et encore méconnue du grand public.

La première édition du Red Bull Ocean Rescue, compétition de sauvetage côtier, s’est tenue le samedi 12 février à Biarritz sous un soleil radieux et dans des conditions spectaculaires. Une météo marine agitée et une eau à 12°c ont rendu le défi encore plus exigeant pour l’élite de la discipline. Plus d’un millier de spectateurs étaient présents à l’arrivée pour encourager les concurrents.

Red Bull Ocean Rescue, c’est une course unique réunissant les meilleurs athlètes européens. Ces derniers se sont affrontés sur un parcours côtier de 6km situé entre la Grande Plage et le Port-Vieux, les spots emblématiques de la ville berceau de la discipline. Ce format nécessitait un très bon niveau de natation, mais surtout une excellente condition physique. Il n’a été ouvert qu’à une poignée de participants très expérimentés, tous invités pour cette première édition de Red Bull Ocean Rescue.

Run in Biarritz

Des épreuves inspirées du sauvetage en mer

Au total, ce sont 24 participants (18 hommes, 6 femmes) qui se sont élancés ensemble en début d’après-midi pour s’affronter sur un parcours alternant les disciplines du sauvetage côtier : paddle rescue, running, natation et kayak. Pour corser le défi, le cliff jumping (saut de falaise) a été ajouté à la liste des épreuves qui se deroulaient dans une eau froide et agitée.

La compétition, est directement inspirée du sauvetage en mer et les techniques sont celles dont se servent les professionnels pour aider les personnes qui se retrouvent quotidiennement en détresse aux abords des plages.

Red Bull Ocean Rescue 2022 02

Le niveau était très élevé cet après-midi et les concurrents ont apprécié de pouvoir s’affronter sur un format de course inhabituel pour eux. En effet, la différence s’est principalement jouée sur les parties de nage et de course, plus longues qu’à l’accoutumée. Après 43min27s de course,  c’est l’Espagnol David Buil qui s’est imposé devant Adrien Lambolez (Hossegor) arrivé 6 secondes derrière lui et Jules Augeraud (Biarritz), troisième. Chez les femmes, la victoire revient également à l’Espagne avec Itziar Abascal (49min32s) qui termine devant la Biarrote Oiana Trillo et Elise Daudignon.

Padlle in Biarritz


Crédit Photo Red Bull Content Pool

+ d'infos des Pyrénées

Festival de Biarritz Amérique Latine
Festival de Biarritz Amérique Latine
  • Alain Etcheburu
  • 26 Sep
Spacejunk Bayonne : exposition solo de Madame
Spacejunk Bayonne : exposition solo de Madame
  • Christelle de Chastignac
  • 23 Sep
SIROS : un festival au coeur de la culture béarnaise
SIROS : un festival au coeur de la culture béarnaise
  • Alain Etcheburu
  • 20 Sep