Création du Centre Inria de l’université de Bordeaux

L’université de Bordeaux et Inria ont signé le 20 juillet un accord portant création du « Centre Inria de l’université de Bordeaux ». Cette création est l’incarnation symbolique, stratégique et opérationnelle d’une évolution majeure faisant d’Inria, au niveau national, un acteur ....

.... au service du développement des grandes universités de recherche de rang mondial dans les sciences et technologies du numérique, et témoigne de l’engagement de l’université de Bordeaux pour une société du numérique.

L’émergence de grandes universités de recherche au meilleur niveau international est au cœur des politiques publiques de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Inria, dont quasiment tous les centres de recherche sont partenaires d’universités retenues comme Idex ou I-Site, s’engage résolument dans cette dynamique, avec l’ambition d’accélérer la construction d’un leadership scientifique, technologique et industriel, de la France dans et par le numérique, tout en s’inscrivant dans une dynamique européenne. Cette ambition se fonde sur la cohérence et les synergies entre sa politique nationale et sa politique territoriale. Elle se traduit en engageant pleinement l’institut dans le développement d’universités de recherche de rang mondial, au cœur d’écosystèmes entrepreneuriaux et industriels dynamisés par le numérique.

Manuel Tunon de Lara, président de l'université de Bordeaux, Bruno Sportisse, Président-directeur général d’InriaManuel Tunon de Lara, président de l'université de Bordeaux, Bruno Sportisse, Président-directeur général d’Inria

Définitivement labélisée comme initiative d’excellence en 2016, l’université de Bordeaux est l’un des acteurs de ce paysage national de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en France qui s’est profondément renouvelé au cours de ces dernières années. Ancrée dans son territoire, connectée aux meilleures universités en Europe et dans le monde, l’université de Bordeaux est un lieu de production et de transmission de savoir complexes et utilisables pour aborder les grandes transitions socio-environnementales et économiques contemporaines.

La convention signée entre l’université de Bordeaux et Inria le 20 juillet ouvre un nouveau chapitre dans les partenariats entre l’université et l’organisme de recherche au bénéfice de la formation, de la recherche et de l’innovation dans le numérique.

Articles similaires

Bordeaux : Exposition virtuelle Reconstruction(s) L'association Archimuse a mené une saison culturelle autour du patrimoine architectural de la Reconstruction suite à la Seconde Guerre mondiale. Afin d'assurer malgré tout la diffusion de son exp...
Diane Potart, doctorante à l'université de Bordeaux et final... Diane Potart, doctorante à l'université de Bordeaux, représentera le regroupement des universités de Bordeaux / La Rochelle / Pau lors de la finale nationale du concours de vulgarisation scientifiqu...
RBX Créations : développement des fibres textiles à base de ... Spécialiste des matières écologiques pour le secteur textile, RBX Création a été soutenu par l’ADEME pour mettre au point des fibres textiles à base de chanvre. Une opération exemplaire de Recherche-I...
L’éco-conception, une garantie pour la préservation de l'en... Tous les produits, et tout ce qui accompagne un produit, a un cycle de vie. La logique, c’est donc de penser globalement l’ensemble de ces processus. Un angle de vue qui vient directement de la préocc...
Nouvelle-Aquitaine : les technologies quantiques, objectif m... Les technologies quantiques exploitent les propriétés surprenantes de la matière à l’échelle de l’infiniment petit.  La France se dote d’un plan quantique pour développer ces technologies du futu...