Sarlat : lauréats du Trophée Jean Rougié 2022

Une recette froide et une recette chaude au foie gras et à la truffe comme figures imposées. C’est le défi qu’avaient à relever huit jeunes étudiants en cuisine sélectionnés en France.

Félix Lagrot, de l’institut Paul Bocuse à Ecully et son professeur Florian Pansin, lauréats du Trophée Jean Rougié 2022 à Sarlat.
Félix Lagrot, de l’institut Paul Bocuse à Ecully et son professeur Florian Pansin, lauréats du Trophée Jean Rougié 2022 à Sarlat.

Sous le regard d’un jury prestigieux, composé des meilleurs chefs, tous lauréats du Bocuse, Meilleur Ouvrier de France, et étoilés Michelin, et présidé par Thierry Marx, chef exécutif doublement étoilé et directeur de la restauration au Mandarin Oriental, figure emblématique de la gastronomie et véritable ambassadeur de la transmission auprès des jeunes.

Félix Lagrot n’a pas tremblé : il vient de remporter à Sarlat ce 12e trophée Jean Rougié organisé par la Ville de Sarlat, les Maisons Rougié et Pebeyre.
Le marathon avait démarré le matin même. Installés au centre culturel dans des box spécialement aménagés, les 8 jeunes ont cuisiné toute la journée sous l’oeil vigilant de Jean-Luc Danjou, Meilleur Ouvrier de France, directeur du concours et Directeur de l’école de foie gras Rougié de Pau. À la fois rigoureux et attentif, Jean Luc Danjou avait souhaité mettre en avant le professeur et son élève. La complicité, la motivation, le stress et l’émotion du duo se sont ressentis dès le matin et jusqu’aux marches du podium.

Du 1er au 8e, les candidats ont tous été récompensés

Le lauréat a reçu un robot Kitchen Aid, un stage à l’école du foie gras offerts par Rougié, des truffes offertes par la société Pebeyre, un assortiment de champignons séchés et des livres offert par la Maison Bordes, un abonnement à la revue YAM, du vin offert par l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras, du champagne offert par Chai Papin, des livres de cuisine, du chocolat Valrhona, des livres par la société Bridor et une smartbox offerte par la société Andros. Le gagnant repart également avec le trophée en cuillères d’argent offert par la ville de Sarlat et réalisé par l’artiste Gérard Bouvier qui restera dans son établissement pendant 1 an.

Un binôme à toute épreuve : le candidat et son professeur

Le concours s’adresse à tous les jeunes, de 18 à 25 ans, élèves dans un établissement scolaire type lycées professionnels et technologiques, écoles hôtelières privées et CFA1.concours s’adresse à tous les jeunes, de 18 à 25 ans, élèves dans un établissement scolaire type lycées professionnels et technologiques, écoles hôtelières privées et CFA1. Depuis sa création, le Trophée Jean Rougié met à l’honneur la transmission des savoirs et des compétences. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est construite autour de la relation privilégiée qu’entretiennent les candidats avec leurs professeurs.

Seule cette relation de confiance pourra les conduire jusqu’à l’excellence. Concrètement, le professeur accompagne son élève dans l’élaboration de la recette froide en amont, en vue des sélections. Le Jour J, il l’assiste dans le dressage à l’assiette de sa recette froide lors de l’envoi au jury. Enfin, il coache oralement son élève lors de la réalisation de la recette chaude

1. Terminale Bac pro, Terminale Bac Techno, Brevets professionnels, BTS Option B 1ère et 2e année, Mention Complémentaire, Bachelor Cuisine / Management des Arts Culinaires.

Le palmarès

1- Félix LAGROT et son professeur Florian PANSIN, Institut Paul Bocuse d’Ecully
2- Paul MÉHU et son professeur Olivier PONS, Institut Paul Bocuse d’Ecully
3- Charlotte CARON et son professeur Franck Baruzier, Lycée hôtelier du Touquet

Prix spéciaux

Prix du meilleur plat froid : Léa ALIBERT et son professeur Fabrice CAMBONIE, Lycée hôtelier Quercy-Périgord de Souillac
Prix du meilleur plat chaud : Sarah YANCENNE et son professeur Sébastien BLANDIN, Lycée hôtelier François Rabelais de Dardilly
Prix coup de cœur du jury cuisine : Mariam KONTE et son professeur Maxime LAFON, Lycée hôtelier François Rabelais de Dugny.

La transmisison une valeur cardinale 

« La transmission est indissociable de la gastronomie. Elle permet aux étoiles montantes de cet art, de développer leur talent sur des bases solides et d’exprimer leur personnalité dans leur cuisine. La transmission est justement au coeur du Trophée Jean Rougié, et je suis très heureux de partager ma passion pour notre beau métier, avec les candidats pour cette 12e édition » Thierry Marx, Président du jury 2022

 

+ d'infos en Dordogne

Sarlat : deux journées dédiées au terroir
Sarlat : deux journées dédiées au terroir
  • Clément Jouhanet
  • 24 Mai
La course des couleurs de retour à Sarlat
La course des couleurs de retour à Sarlat
  • Isabelle Chanut
  • 07 Mai
Eymet : concert Waagal de Erwann TEXIER-HARTH
Eymet : concert Waagal de Erwann TEXIER-HARTH
  • Isabelle Chanut
  • 12 Avr