Mars@Hack : Mont de Marsan, un territoire résolument cyber

Engagée dans le développement de la #cybersécurité sur son territoire, Mont de Marsan Agglomération s'est de nouveau mobilisée aux côtés de la Base Aérienne 118 et de l'IUT de Pau et des Pays de l'Adour pour organiser l'événement Mars@Hack

Vendredi 6 mai dernier, Mont de Marsan Agglo, la BA118 et l'IUT de Mont de Marsan organisaient pour la 3e fois l'événement annuel cyber Mars@Hack. Cette année 112 ethical hackers, en présentiel et distanciel, ont participé au challenge Capture The Flag* alors que des entreprises avaient fait le déplacement pour assister aux conférences et visiter les stands mis en place pour l’occasion.

Les participants les moins informés ont été sensibilisés aux enjeux importants de la protection des données, tandis que les témoignages et notamment ceux du Groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris) et de Airbus Defence and Space ont captivé l’ensemble des entreprises et acteurs de l’aéronautique présents.

2022 A118 060 Z 001 034

*Les 3 équipes lauréates en présentiel sont Les Pires Hat, RT Team et Ecran Bleu. Les 3 équipes lauréates en distenciel sont les Spoofers (Sp00f3rs), [GCC]_Cybertea et Shiba_Gang. De nombreux lots sont venus les récompenser.

Parallèlement, les 3 organisateurs ont rappelé leur domaine de compétence en matière cyber ce qui fait que Mont de Marsan et son agglo bénéficient d'un écosystème de haut niveau en matière de sécurité des systèmes d’information.

En premier lieu, les centres d’expertises en cybersécurité de l’armée de l’Air et de l’Espace. Ils sont constitués par l’Escadron des systèmes d’information opérationnels et de cyberdéfense (ESIOC), clef de voute de l’armée de l’Air et de l’Espace en matière de cyberdéfense et l’Equipe de Marque Cyber (EM CYBER) du Centre d’Expertise Aérienne Militaire (CEAM), unité experte en matière de cyberprotection au sein de l’armée de l’Air et de l’Espace.

De son côté, le département "Réseaux et télécommunications" de l’IUT des Pays de l'Adour intègre, dans le cadre de la formation continue et de la recherche, le thème de la cybersécurité dans les formations dispensées à ses étudiants. Il bénéficie depuis 2017 (renouvelé en 2020) du label SecNumedu, Ce label de formations initiales en cybersécurité de l’enseignement supérieur répond à une charte et des critères définis par l’ANSSI.

Quant à Mont de Marsan Agglo, elle travaille pour que le territoire soit une entité forte du futur Campus cyber porté par la Région Nouvelle Aquitaine et l'Agence de Développement et de l'Innovation de Nouvelle Aquitaine. Parallèlement, au sein de sa pépinière d'entreprises La Fabrik, elle accueille un accélérateur de startups numériques baptisé La Banquiz, ciblé sur les logiciels et technologies en accès libre (open source) et la cybersécurité.

2022 A118 060 Z 001 050Jean-Jacques Bascou, Maître de Conférences à l'IUT R&T de Mont de Marsan - Bertrand Charrier, directeur de l'IUT des Pays de l’Adour - Charles Dayot, Président de Mont de Marsan Agglo - Lieutenant-colonel Arnaud, commandant de l’ESIOC (Escadron des systèmes d’information opérationnels et de cyberdéfense) - Commandant Claire, chef de l’EM Cyber (Équipe de marque cyber) du CEAM (Centre d’expertise aérienne militaire)

 Charles Dayot, Président de Mont de Marsan Agglo, le colonel Jean-Michel Herpin, Commandant de la Base Aérienne 118, et Bertrand Charrier, directeur de l'IUT des Pays de l’Adour, ont rappelé que la principale force cyber du territoire était la volonté commune des trois entités, depuis 2018, de tisser des liens durables et de promouvoir une synergie en matière de sécurité des systèmes d'information et des réseaux. C'est en travaillant ensemble que le territoire continuera de grandir en tant que pool d'expertise cyber.

Enfin, quelques nouvelles fraîches ont été annoncées montrant la volonté des organisateurs de toujours plus s'investir dans la cybersécurité : passerelle entre l'IUT et la BA pour former les étudiants, réflexion entre l'IUT et l'Agglo autour d'une chaire cyber, inauguration d'une halle haut débit à l'IUT qui permettra d'accueillir plus d'élèves dans le nouveau cursus labellisé SecNumedu, recrutement d'un chargé de mission cyber à l'Agglo et création prochaine d'un centre de ressources cybersécurité à destination des TPE-PME du territoire...