Muséum de Bordeaux-sciences et nature : nouvelle exposition temporaire

Les collections des muséums résultent de multiples choix humains, personnels et collectifs. Face à l’érosion de la biodiversité, ces collections représentent un patrimoine irremplaçable dont on redécouvre l’intérêt scientifique et pédagogique.

Les cabinets d’Histoire naturelle, le début d’une prise de conscience environnementale
Les cabinets d’Histoire naturelle, le début d’une prise de conscience environnementale

Le Muséum de Bordeaux figure parmi les premières collections publiques créées au lendemain de la Révolution française à partir de cabinets privés d’Histoire naturelle.  Ces collections comprennent plus d’un million de spécimens, et son remarquables à plusieurs titres :

  • par leur étendue : elles offrent au public un large panorama de la diversité du monde animal et minéral, d’hier et d’aujourd’hui.
  • par leur importance scientifique : les collections contiennent notamment de nombreux types (échantillon de référence internationale ayant servi à décrire l’espèce) régulièrement consultés par des chercheurs
  • par la rareté de certaines pièces : elles représentent une mémoire biologique et génétique non renouvelable, du monde animal menacé ou disparu.

Héritiers des cabinets d'Histoire naturelle, les muséums connaissent leur âge d'or au XIXème siècle. Dès la seconde moitié du XXème siècle, la prise de conscience environnementale face à l'érosion de la biodiversité fait émerger un nouveau besoin : celui de sensibiliser les publics.

Collectionner la nature Bx 1121bEt, quel meilleur support que les collections d'Histoire naturelle, patrimoine irremplaçable, pour aider à prendre conscience que nous avons tous un rôle à jouer dans la conservation et la préservation de la nature ?

Connaître pour protéger

Les collections permettent d’élaborer des connaissances pour mieux préserver la nature et contribuer ainsi à la préservation du vivant.

Umberto Eco disait ainsi que « le vrai collectionneur est davantage intéressé par la quête que par la possession.»

Les collections des muséums résultent de multiples choix humains, personnels et collectifs. Longtemps utilisées pour connaître et décrire les espèces, ces collections sont désormais employées pour sensibiliser les publics à la préservation de l’environnement, présenter les dernières avancées scientifiques ou encore rendre compte de la diversité biologique. Le regard des sociétés occidentales face à la nature est en pleine évolution. La recherche de l’exhaustivité est un but inatteignable. Le désir d’accumulation irraisonnée ne peut plus être un objectif. L’acquisition d’échantillons et de spécimens pour les collections publiques prend en compte ces nouveaux contextes.

Face à l’érosion de la biodiversité, ces collections représentent un patrimoine irremplaçable dont on redécouvre l’intérêt scientifique et pédagogique. Supports matériels qui permettent d’informer et d’interpeler le citoyen, elles contribuent à une réflexion partagée sur la place de l’espèce humaine dans le vivant et son impact sur l’environnement.

Qu'est-ce qu'une collection ? Qui sont les collectionneurs ? Pourquoi collectionner des éléments de nature ? Autant de questions qui trouveront leur place dans ce nouveau parcours d'exposition, résolument inscrit dans une démarche participative.

+ d'infos de Bordeaux Métropole

Eysines : Raid des maraîchers
Eysines : Raid des maraîchers
  • Clément Jouhanet
  • 26 Mai
Le BLIB, le festival de la bière version Bordeaux
Le BLIB, le festival de la bière version Bordeaux
  • Clément Jouhanet
  • 25 Mai
Jumping des Sables un rendez-vous unique à Arcachon
Jumping des Sables un rendez-vous unique à Arcachon
  • Valérie Durbec
  • 24 Mai