Touch Sensity, start-up bordelaise qui donne vie aux matériaux

Touch Sensity est une startup développant une technologie capable de rendre les objets et les matériaux sensibles aux interactions physiques
Touch Sensity est une startup développant une technologie capable de rendre les objets et les matériaux sensibles aux interactions physiques

Fondé en 2019 par Anna Pugach, Touch Sensity a développé une technologie brevetée qui rend les matériaux sensibles aux interactions physiques pour un suivi en temps réel des structures.

L’entreprise a noué un partenariat dès la première année avec Airbus Développement. Des preuves de concept sont également en cours dans le spatial et le secteur du transport.

Touch Sensity, start-up qui donne vie aux matériaux, vient d'annoncer une levée de 1 million d’euros, dont 500.000 € en equity auprès des fonds d’investissement Newfund Nouvelle Aquitaine – Euskal Herria (NAEH), NACO (fonds de co-investissement animé par Aquiti Gestion), SkalePark et Techno’Start (fonds d’amorçage de la technopole Bordeaux Technowest), et le même montant en dette et subvention auprès de BPI France et du conseil régional de la région Nouvelle-Aquitaine.Anna Pugach Touch Sensity L’objectif pour Touch Sensity est de poursuivre son effort de R&D et de commercialiser à grande échelle sa technologie de rupture, la « Sensity Tech », dans le domaine industriel.

Fondé à Mérignac (Gironde) en décembre 2019 par Anna Pugach, présidente et directrice technique, docteur en robotique et sciences cognitives passée par l’Inria, et Mehdi El Hafed, directeur général et directeur commercial, diplômé de l’Institut National Polytechnique ENSC, Touch Sensity permet de rendre sensible les matériaux et de recueillir les informations issues de toute interaction : pression, flexion, traction ou endommagement. Contrairement aux capteurs classiques, la « Sensity Tech » est capable de mesurer les déformations et contraintes mécaniques des matériaux en condition d’exploitation. Le matériau devient dans son intégralité une surface de captation grâce à la connexion du matériau avec un système embarqué qui transmet les données pour une analyse en temps réel. Le matériau peut devenir directement connecté ou l’être via l’utilisation d’un revêtement selon les besoins du cas d’usage.

Trois secteurs clés : l’aéronautique, le spatial et le transport

Mehdi Elhafed Touch Sensity« Notre technologie vise à faire du contrôle non destructif pour de la maintenance prédictive, c’est-à-dire à détecter, localiser, caractériser et signaler les modifications subies par les structures », explique Anna Pugach.

La technologie brevetée est adaptable à tous les types de matériaux qu’ils soient rigides ou souples. « Elle peut s’appliquer à énormément de domaines mais nous avons choisi dans un premier temps de nous concentrer sur les secteurs de l’aéronautique, du spatial et des transports, notamment grâce à notre compatibilité avec les matériaux composites », précise Mehdi El Hafed.

Premier partenariat avec Airbus Développement

Vainqueur du Medispace Challenge 2019, Touch Sensity a signé un premier partenariat avec Airbus Développement. La « Sensity Tech » pourrait, par exemple, permettre de mesurer la déformation de la structure des avions en vol ou à l’atterrissage. Dans la foulée, la jeune société a réalisé des preuves de concept dans le secteur spatial et le transport « Nous avons travaillé sur la démonstration du suivi de santé matière de la surface des matériaux par une technologie non intrusive », indique Anna Pugach.

Enfin, la start-up mène des discussions avec une quarantaine d’acteurs industriels en France et à l’étranger, dont certains des plus grands noms de l’industrie ferroviaire et des transports.

Une levée de fonds pour poursuivre la R&D et amplifier le développement commercial

La levée de fonds va permettre à Touch Sensity de poursuivre son effort de R&D. Une deuxième génération de sa technologie est notamment attendue pour 2022. Le financement vise également à accélérer la croissance commerciale dans des secteurs où les cycles de développement sont particulièrement longs À plus long terme, la société souhaite aborder d’autres secteurs comme les IHMs et la robotique.TouchSensity logo

« Nous avons été impressionnés par la qualité de l’équipe de Touch Sensity et ses deux co-fondateurs aux parcours scientifiques remarquables et complémentaires. Leur technologie de rupture répond aux besoins concrets d’un grand nombre d’acteurs des secteurs de l’aéronautique et des transports où la maintenance et l’analyse des matériaux sont essentiels. Newfund est heureux d’aider l’entreprise à étendre le déploiement de sa solution », déclare Agathe Descamps, associée de Newfund NAEH.


 

Articles similaires

La Nouvelle-Aquitaine investit Viva Technology 2021 La Région Nouvelle-Aquitaine et ses entreprises innovantes participent à cette 5ème édition de VivaTech, l'événement annuel consacré à l'innovation technologique et aux start-up. VivaTech, l...
Gironde : 6 start-up survivent à la Covid-19 La crise sanitaire a impacté de nombreuses entreprises: les grands groupes licencient, les commerces ferment. Grâce à leurs idées innovantes, 6 start-up girondines ont pu surmonter l’épidémie en propo...
Un tapis rouge pour venir s'installer dans les Landes Pulseo, l'écosystème innovant du Grand Dax offre une opportunité pour les porteurs de projets de passer du rêve à la réalité et (enfin) vivre dans les Landes et (enfin) lancer leur proj...
Périgord Développement contribue à l’attractivité de la Dord... Elles ne sont pas au-devant de la scène médiatique, mais c’est un travail de fourmi efficace que réalisent de nombreuses agences de développement territorial en France. La Nouvelle Aquitaine présente ...
11 start-uppeuses soutenues par Orange en Nouvelle-Aquitaine 11 start-uppeuses de Nouvelle-Aquitaine intègrent le programme de soutien au développement de l’entreprenariat au féminin d’Orange #FemmesEntrepreneuses. #FemmesEntrepreneuses est un programme su...