Garonne fertile : nouvel essor du fret alimentaire fluvial

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Les Bassins à flot renouent avec le transport fluvial de marchandises à travers un voyage test entre Damazan et Bordeaux
Les Bassins à flot renouent avec le transport fluvial de marchandises à travers un voyage test entre Damazan et Bordeaux

La logistique fluviale est au cœur de l’opération « Garonne fertile » dont le Grand Port Maritime de Bordeaux est partenaire aux côtés de transporteurs, logisticiens et collectivités comme Bordeaux-Métropole, la Région Nouvelle-Aquitaine et Voies Navigables de France.

Partie le 3 mai de Damazan, après plusieurs escales, la péniche « Tourmente » est arrivée mercredi en fin de journée à Bordeaux.

Temps fort de ce voyage : l’entrée du navire dans les Bassins à flot, puis le déchargement exceptionnel sur le quai 209 du GPMB de plusieurs palettes de marchandises. Les produits (essentiellement des denrées alimentaires) seront ensuite livrés aux clients finaux dans l’agglomération bordelaise grâce à des vélos cargos.

Garonne fertile : nouvel essor du fret alimentaire fluvial

Ce projet est l’aboutissement d’une volonté partagée par tous les acteurs : relancer le transport fluvial, pour une logistique efficace et respectueuse de l’environnement.

Depuis toujours, Bordeaux, port de commerce historique, est un centre actif de trafic fluvial et maritime. Le fleuve constitue un atout majeur pour le territoire et le transport de fret comme de passagers, il fait partie des axes de développement stratégiques du Grand Port Maritime de Bordeaux, dont il accompagne la transition énergétique. 

Avec cette opération, le Grand Port Maritime de Bordeaux, et ses partenaires, renouent avec le transport fluvial de marchandises provenant de l’amont du Pont de pierre, et apportent la preuve de la pertinence de mode d’acheminement doux en cœur de ville.

Le port de Bordeaux est pleinement acteur de ce quartier maritime en plein renouveau et confirme, à travers cette opération, sa position stratégique au cœur des échanges régionaux, au service de chaînes logistiques vertueuses.

Garonne fertile : nouvel essor du fret alimentaire fluvial

GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX 

Idéalement positionné sur la façade atlantique, le port de Bordeaux traite une grande diversité de flux de marchandises : pondéreux, conteneurs, vracs énergétiques, vracs agroalimentaires, et de passagers notamment croisiéristes. Ses 7 terminaux portuaires, répartis sur l’estuaire de la Gironde (Le Verdon, Pauillac, Blaye, Ambès, Grattequina, Bassens et Bordeaux – Port de la Lune) font du port de Bordeaux, un outil efficace et polyvalent au service de l’économie du grand Sud-Ouest et d’un hinterland élargi.

Il confirme son rôle de « territoire catalyseur d’innovation » au service des stratégies territoriales, nationales et européennes, qui se concrétise notamment dans le numérique (VIGIEsip et GIRONDE XL 3D) et par une vision intégrant pleinement les enjeux de biodiversité et de transition énergétique (PÉÉPOS et H2 Bordeaux). Le port de Bordeaux, c'est également un pôle d’excellence en maintenance et réparation maritimes, un acteur majeur dans l’économie circulaire grâce aux milliers de tonnes de matériaux de seconde vie réinjectés dans les processus industriels.

L'activité du port de Bordeaux est à l'origine de plus de 8 100 emplois directs, répartis dans près de 275 établissements.

Garonne fertile : nouvel essor du fret alimentaire fluvial

Plus d’informations sur : www.bordeaux-port.fr

Articles similaires

10 ans du Challenge de la mobilité en Nouvelle-Aquitaine L’objectif du Challenge de la Mobilité est d’encourager les alternatives à l’utilisation individuelle de la voiture en valorisant le recours au vélo, au covoiturage, aux transports en commun, au télét...
Libourne : le Cali Buurtbus, le tout premier buurtbus frança... Un buurtbus ? Quésaco ? Issu du néerlandais, "buurtbus" signifie bus de quartier. Solution de mobilité initiée aux Pays-Bas, les buurtbus sont des minibus de 9 places permettant de relier des zon...
Nouvelle-Aquitaine : projet de rénovation et de modernisatio... Après environ 20 ans de circulation, à mi- vie, les rames TER doivent être entièrement révisées et rénovées afin de leur permettre de circuler à nouveau durant 15 à 20 ans en toute sécurité et dans le...
Gironde : vent et forte marée le cocktail des intempéries à ... Les fortes rafales de vent et un coefficient de marée encore élevé de 94ce samedi ont contribué à faire sortir la Garonne de son lit à Bordeaux ainsi qu’en plusieurs endroits de la Gironde. La côte de...
Tonneins : K‐RYOLE s’implante en Val de Garonne La start‐up parisienne K‐RYOLE, spécialisée dans les remorques électriques, choisit d’installer son site de production à Tonneins. Vélos cargos, triporteurs/bi-porteurs, remorques classiques et m...