Podcast les Mascarons de Bordeaux en slow

  • Catégorie : Bordeaux Métropole
Des hôtels particuliers aux constructions modestes, plus de 3000 visages de pierre au répertoire inépuisable ornent des centaines de façades, les fauves grimaçants, animaux fantastiques, anges joufflus, visages grimaciers ou narquois rivalisent avec Neptune ou Bacchus
Des hôtels particuliers aux constructions modestes, plus de 3000 visages de pierre au répertoire inépuisable ornent des centaines de façades, les fauves grimaçants, animaux fantastiques, anges joufflus, visages grimaciers ou narquois rivalisent avec Neptune ou Bacchus

L'écrivain bordelais Michel Suffran évoquait "une ville entière de masques" et "un théâtre chimérique". Ironie de l'histoire : depuis le 31 août, le port du masque est devenue obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux sous certaines conditions ..  Mais c'est une autre figure historique qui .....

.... nous fait rêver, ces plus de 3000 visages sur les façades de Bordeaux. Imaginez, tous ces visages masqués tournés vers les mascarons...

A l'origine les artistes de la Renaissance empruntent à l'Antiquité l'idée de ces figures décoratives. Le mascaron, dit Augustin-Charles d'Aviler en 1691 : « est une tête chargée ou ridicule, faite à fantaisie, comme une grimace, qu'on met aux portes, grottes, fontaines… Ce mot vient de l'italien Mascharone, fait de l'arabe Mascara, bouffonnerie ». 

Bordeaux, une ville entière de masques : les mascarons de Bordeaux en slow


Au XVIIIème siècle, Bordeaux, avec le Port de la lune est prospère (commerce du vin, du sucre... des esclaves), et nombre d'architectes ( Jacques Gabriel et son fils Ange-Jacques Gabriel, Etienne Laclotte, André Portier, Victor Louis, Nicolas François Lhote, Louis Combes, Richard-François Bonfin...) créent des mascarons.

Et si on oubliait les circonstances historiques pour entrer dans une "balade slow" habitée de visages, visages de dieux antiques, de carnaval, d'anges, d'africains, de fauves, de symboles maçonniques, juifs, chrétiens... 

Mieux encore, des visages qui nous parlent directement, comme d'esprit à esprit, hors du temps, comme si nous étions à la fois ici, maintenant, notre visage tendu vers le ciel, et qu'un autre visage, de pierre, nous retienne et nous projette, à la Proust, dans une mémoire involontaire, une réminiscence aléatoire et improbable, le visage de nos mémoires enfouies, le visage des turpitudes esclavagistes de nos ancêtres, le visage ironique de la vie, le visage lunaire à la fois présent et passé, de rêve et de nostalgie... et tant d'autres. 

Mascarons de Bordeaux

 


 

Articles similaires

La Citadelle de Blaye Unesco La citadelle de Blaye est l’un des plus beaux exemples de l’architecture militaire du XVIIè siècle. Surplombant l'estuaire de la Gironde du haut de ses falaises calcaires, l'imposante Citadelle de Bla...
Inauguration des travaux du terminal de Bassens Une grande journée d’inaugurations a marqué, le jeudi 23 septembre, le nouveau départ voulu par la gouvernance et les partenaires du Grand Port Maritime de Bordeaux, reposant sur une offre et un servi...
Redman/Port de Bordeaux : un navire de course aux Bassins à ... Le Class40 Redman et son skipper Antoine Carpentier arrivent à Bordeaux et s’installent dans les Bassins à flots. Une première pour le Grand Port maritime de Bordeaux qui a mis tout en ouvre pour accu...
Portes ouvertes Côtes de Bourg : Tous Ô Chais les 3 et 4 jui... Tous les ans, c'est la fête pour les Côtes de Bourg avec de nombreuses animations et où de très nombreux viticulteurs ouvrent leurs chais aux amateurs de bons vins et de "bien vivre" et leur parlent a...
Bordeaux : Festival Bordeaux Rock 2021 A Bordeaux tous les ans on fête sa scène rock locale comme on fête son vin. Cinq jours de fête pour célébrer "le" rendez-vous hivernal des musiques alternatives. Coup de projecteur sur les nouveaux "c...