Bertille Argueyrolles expose au marché de Lerme

Bertille Argueyrolles est une artiste plasticienne née à Pau en 1980 qui  vit et travaille à Bordeaux. Avec « NUAGE » Bertille Argueyrolles expose au marché de Lerme de Bordeaux du 02 au 16 Février 2015. Très tôt attirée par la création plastique. Elle a expérimenté différentes techniques d'expression, le dessin, le collage, la sculpture, avant de se con­sacrer à la peinture.

Son approche personnelle s'est affirmée lors de ses différentes expositions en s'orientant vers une technique propre de dripping, qui consiste en une projection de peinture sur toile ou tout autre support. Influencée par l'expression abstraite des toiles de J.Pollock, puis plus tard par la luminosité du noir chez Soulages, elle a au fur et à mesure du temps développé une technique particulière de dripping et adopté le noir et blanc comme épure maximale à son travail d'abstraction.

BERTILLE ARGUEYROLLESApparaissent aussi des silhouettes féminines, icônes modernes et urbaines de la féminité ainsi qu'une foule de formes humaines, variation entre figu­ration et abstraction.

En mars 2007 elle réalise le visuel des tickets de bus de l'Art contemporain de Bordeaux et entre en 2011 dans le dictionnaire Larousse des artistes côtés. Artiste représenté en permanence à la galerie ART HOME DECO rue Vital Carles à Bordeaux, Bertille expose également à Paris, Lyon, Strasbourg ,La Rochelle etc.

NUAGE

Ce travail d'abstraction est fondé sur le dripping, procédé consistant en une projection de peinture sur la toile. Ce qui induit une réalisation immédiate et définitive de l'oeuvre. Cependant Bertille, en amont, joue des matières qui vont interagir, se mélanger, pour créer une alchimie singulière et ainsi développer sa propre technique de dripping.

Apparaissent alors une multitude de cocons, de cellules, tout en rondeur et légèreté nous laissant une sensation d'apaisement et de sérénité. Ces nuages reflètent une harmonie, un subtil équilibre entre la matière et le vivant...

Au delà de la maîtrise technique et de l'intention, le dripping, peinture active laisse une part au hasard et amène l'artiste vers une nouvelle interprétation de son travail. Joints à chaque tableau, un titre et une citation nous guident vers une nouvelle réalité et les toiles jusqu'ici parfaitement abstraites prennent formes et sentiments.

Grâce à un livret noir l'artiste vous permet de garder secret cette vision toute subjective de son travail et vous laisse la liberté d'imaginer et de trouver en vous même l'écho de ses peintures. Tel des nuages les tableaux vous invitent à venir vous même interpréter de cette exposition.

“ Ce sont les “merveilleux nuages”, parfois monstrueux, de Baudelaire ou de Rorschach, qui nous révèlent à nous-mêmes en stimulant l’imaginaire, comme si la création résidait en son possible, sa virtualité, sa puissance évocatoire et projective “ -  Laurent Deburge, journaliste

BERTILLE ARGUEYROLLES - Hommes

Hommes

A mi-chemin entre figuration et abstraction. Ces formes humaines, rappelant de fines silhouettes étrusques ou des Venus préhistoriques semblent avancer dans une danse irréelle. Certains noir et blanc, tels des notes de musique créant la partition, d'autres plus fantomatiques semblent naître du sommeil de l'artiste. De toutes ces inspirations, la série « Hommes » est un témoignage des origines de l'Homme et de la société.Les Bertilles

« Les Bertilles »

« Les Bertilles », série de nues féminins réalisée en quelques coulures de laque noire, sont devenues indissociables du travail de Bertille. Comme une carte de visite, cette silhouette telle une icône déclinée indéfiniment reflète l'épure et la spontanéité du travail de l'artiste. Récemment Bertille s'est à nouveau tourné vers la sculpture, travaillant ses silhou­ettes sur métal, leur donnant ainsi une nouvelle dimension. Réalisées à partir de ses toiles, les sculptures traduisent l'originalité et l'impulsion du dripping.

" La série des Bertilles figure un fantasme, et propose le rêve de prolonger indéfini­ment l'émoi d'un premier regard, la sidération d'une rencontre. C'est la jeune fille,"toujours recommencée". Farouche, ingénue, parfois fière, orgueilleuse, hésitant en­tre la naïveté, la pudeur ou l’effronterie “ - Laurent Deburge, journaliste

+ d'infos de Bordeaux Métropole