Contacts

Valérie Durbec

Contact

Rédactrice

VDC"Ma petite enfance auvergnate aura contribué à me faire aimer le goût du terroir et des choses simples, mon adolescence parisienne celui de la vie urbaine, Bordelaise depuis ma vie étudiante, je le suis depuis plus de 30 ans jusqu'au boût des ongles !"

Si le courage est un trait de caractère commun à toutes les femmes, l’aptitude à aller au bout des choses qu’elles entreprennent en est un autre ; avec le caractère entier et combatif qui va avec.

Valérie Durbec est une femme sportive, dynamique et passionnée dont les activités multiples ont pour point commun le Sud-Ouest en général et les bords de Garonne en particulier. 

Lire, écouter, voir, déguster, découvrir, ... Elle vous fera découvrir aussi bien les recettes produits de nos terroirs, que partager les dernières pages des publications régionales, mais également les bons plans "sorties" à ne pas manquer sous aucun pretexte, et les itiniraires pour une escapade découverte impromptue, sans oublier les conseils santé et vie pratique.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Questionnaire de Proust pour mieux faire connaissance

1 - Mot préféré ?

  • Humilité, parce que c'est la forme la plus aboutie de la connaissance de soi.

2 - Ma drogue favorite ?

  • Un verre de vin parce que dès lors que le vin épouse les formes du verre, les yeux, le nez et la bouche sont mis en éveil. Un moment intense pour celui qui est attentif à ces sensations et à son imagination.

3 - Mon objet inséparable ?

  • Mon smartphone. Depuis l'apparition des forfaits illimités je téléphone désormais sans garder les yeux rivés sur la montre.

4 - Ce que je déteste par-dessus tout ?

  • L'intolérance parce que l'on haït et stigmatise avant de connaître.

5 - Mon livre de chevet

  • Un livre de Guillaume Musso ou de Marc Levy. Certes ce ne sont pas des auteurs de grande littérature comme Mauriac mais c'est un style adapté à notre époque. Leurs histoires improbables font rêver. C'est mon côté fleur bleue.

6 - Le son, le bruit que je préfère ?

  • Le souffle leger du vent dans les forêts des Landes de Gascogne qui fait onduler les hautes fougères en été et exhaler les parfums des sous-bois de genêts et de bruyère cendrée.

7 - Mon juron, gros mot ou blasphème favori ? 

  • "Ça me gave !" comme dise les jeunes.

8 - Homme ou femme qui symbolise l'Aquitaine

  • Aliénor. Femme de caractère, Aliénor a pris part à toutes les péripéties politiques de son époque et, par son divorce d'avec le roi de France et son remariage avec le futur roi d'Angleterre, elle a inauguré huit siècles de guerres et de rivalités entre les deux nations.

9 - L'Aquitaine c'est où ?

  • Bordeaux. Le label UNESCO est la reconnaissance de la valeur et de l’unité patrimoniale de ma ville. Bordeaux est exemplaire par l’unité de son expression urbanistique et architecturale.

10 - Le lieux où l'on ne risque pas de me trouver ?

  • Une maison isolée loin de toute habitation proche et de surcroit en hiver par temps de pluie. La meilleure atmosphère pour déprimer ...

11 - Ma cuisine gasconne et son accompagnement

  • La Gascogne est le pays du bien vivre et du bien manger. Il est difficile de faire un choix sur la carte des menus des plats du Sud-Ouest. S'il fallait toutefois faire un choix je commanderai un foie gras accompagné de l'or d'un Jurançon, et un magret doré. Le magret de canard, spécialité du Sud-Ouest, se marie particulièrement bien avec les rouges de la même région, comme un Madiran. 

12 - Si l'Aquitaine était une couleur ?

  • L'ocre des longues plages de sable et des dunes du littoral de la Côte d'Argent.

13 - Si l'Aquitaine était un sport ?

  • Le basket, un art de vivre américain qui a su prendre racine sous la raquette du Sud-Ouest, et dont les épopées de l'Elan Béarnais d'Orthez à La Moutéte restent inégalées dans la région.

14 - L'Aquitaine demain ?

  • Durable. L’Aquitaine est, étymologiquement, le "pays des eaux". Ici plus qu’ailleurs, l’eau constitue un patrimoine naturel d’une grande richesse, qu’il est de notre responsabilité de préserver.

14 - Ma devise ?

  • « Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles. » Montaigne.