Sorde l'Abbaye patrimoine en restauration

Sorde l'abbaye Communauté de communes du Pays d’OrtheTrès beau village situé en bordure du Gave d’Oloron, Sorde l'Abbaye détient un patrimoine historique très ancien. La diversité des vestiges et monuments recensés - outre l’église Saint-Jean, plus bel exemple d'art roman des Landes, et le monastère, des abris préhistoriques datant du Magdalénien, ......

..... une villa gallo-romaine, des mosaïques, des traces de remparts, un hôpital pèlerin situé sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle - atteste de la place importante de ce village à travers l’histoire.

Sorde-abbaye-06

   Bref historique  

Le monastère de Sorde, fondé au Xème siècle, a connu au cours de son histoire de nombreux remaniements, reconstructions et pillages. Il est aujourd’hui partiellement en ruine.
A la fin du Moyen-âge, les bâtiments monastiques étaient divisés en deux ensembles distincts : le monastère ancien, occupé par la communauté des moines, - composé d’un cloître, d’une église, de quelques dépendances et de petits jardins- ; et le logis abbatial - constitué de dépendances, de jardins et de vastes vergers -. A la fin du XVIIème siècle, le monastère fut reconstruit par les Mauristes, une congrégation de moines bénédictins.
A la Révolution, l’église abbatiale devint paroissiale, tandis que les bâtiments monastiques furent vendus par lots à des particuliers. L’église, utilisée par la paroisse, fut longtemps entretenue et même restaurée, tandis que le monastère ne cessa de se dégrader et de subir des déprédations.

La renommée de Sorde l’Abbaye tient principalement au magnifique ensemble architectural constitué par l’église et l’ancien monastère bénédictin, en plein coeur du village. Ce dernier est classé monument historique depuis 1994 et a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Sorde-abbaye-03Le monastère de Sorde, fondé au Xème siècle, a connu au cours de son histoire de nombreux remaniements, reconstructions et pillages. Il est aujourd’hui partiellement en ruine. A la fin du Moyen-âge, les bâtiments monastiques étaient divisés en deux ensembles distincts : le monastère ancien, occupé par la communauté des moines, - composé d’un cloître, d’une église, de quelques dépendances et de petits jardins- ; et le logis abbatial - constitué de dépendances, de jardins et de vastes vergers -. A la fin du XVIIème siècle, le monastère fut reconstruit par les Mauristes, une congrégation de moines bénédictins. A la Révolution, l’église abbatiale devint paroissiale, tandis que les bâtiments monastiques furent vendus par lots à des particuliers. L’église, utilisée par la paroisse, fut longtemps entretenue et même restaurée, tandis que le monastère ne cessa de se dégrader et de subir des déprédations.

Aujourd’hui, la commune de Sorde est propriétaire de l’église abbatiale. Le logis abbatial a été racheté par le département des Landes en 2005. Quant aux bâtiments monastiques très altérés, ils dépendent de la Communauté de communes du Pays d’Orthe (CCPO). La façade Sud et la terrasse qui domine le Gave ont cependant conservé leur caractère monumental.

Sorde-abbaye-07

Afin d’utiliser le Monastère pour y organiser des manifestations culturelles, la Communauté de communes du Pays d’Orthe a lancé en 2002 un programme pluriannuel de travaux de restauration. Ce programme a permis, grâce au concours de l'État, de la Région et du Département, d'intervenir en 2007 sur le bâtiment Sud-ouest du monastère et de programmer la restauration du logement du Prieur. En octobre 2010, la Fondation du Patrimoine, grâce au mécénat de la Fondation Total, s’est engagée, à travers une convention de partenariat, à soutenir les travaux concernant le bâtiment du Chapitre (l’aile Est du Monastère).

Pays-d-OrtheConsciente de la valeur de son patrimoine, la Communauté de communes du Pays d’Orthe finance et gère toute l’année l’organisation de visites guidées de l'abbaye, à destination d’un public très large et de plus en plus nombreux. La gestion du site génère déjà sept emplois directs pour animer les visites guidées, s’occuper de l'entretien des espaces verts et du suivi de la restauration des bâtiments, et promouvoir le tourisme.
La volonté commune des acteurs est de valoriser le site dans son ensemble dans une logique d’amélioration de l’offre touristique locale. L’objectif est de concevoir un produit original, associant patrimoine et activités culturelles variées.

C'est dans cet esprit que le calendrier de restauration a été accéléré, en avançant à 2010-2011 la réfection du bâtiment du Chapitre prévue initialement pour 2014-2015. La situation idéale de ce dernier, au coeur de l’ensemble architectural église-abbaye, permettra d’y organiser des manifestations culturelles (expositions, colloques, etc.).

fondation-totalGrâce au mécénat de la Fondation Total, la Fondation du Patrimoine a apporté en 2010 un soutien de 133 750 euros à une nouvelle étape de restauration du Monastère de Sorde, concentrée sur le bâtiment du Chapitre (aile Est du Monastère). Les travaux en cours de réalisation complètent une première tranche lancée en 2002 par la Communauté de communes du Pays d’Orthe, laquelle a déjà permis l’ouverture de nouveaux espaces au public.

Piau-Engaly c'est où ?

{gmapfp map_centre_id="158" id="158" lmap="542" hmap="400" zmap="9" }

En savoir plus avec le site http://www.cc-paysdorthe.fr/fre/la_c_c_p_o

Articles similaires

Bordeaux : Salon des Futurs Mariés Le temps d’un week-end le Hangar 14 sur les quais de Bordeaux se pare des couleurs de l’amour pour offrir aux futurs mariés de Bordeaux et sa région, un rendez-vous mariage à la hauteur de leurs exige...
Eric Quilleré, Directeur de la danse de l'Opéra de Bordeaux A l’issue de ses études à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, Eric Quilleré est engagé en 1984 dans le corps de ballet de l’Opéra de Paris par Rudolf Noureev. Repéré par Maurice Béjart, ce dernier l...
Bordeaux : le fifib Festival du Film Indépendant Le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, dit fifib, défend le cinéma indépendant mondial. Il a vocation à rendre compte de toutes les formes d’indépendances: d'esprit, de liberté de ...
Marmande : Festival GAROROCK 2019 Tous les ans à Marmande, le Festival Garorock, plus grand festival de musiques actuelles du Sud-Ouest envoie de grosses vibes rock, electro, hip-hop, reggae, variété, métal. En misant particulièrement...
Arbre de l'année : soutenez le Chêne de Nouvelle-Aquitaine L'élection de l’arbre de l’année, c'est l'histoire d’arbres et d’hommes. Des arbres dont l’histoire permet ou a permis à une communauté de rester soudée, constitue la génèse de cette élection annuelle...