Lauréats aquitains du Prix National de l'Oenotourisme

  • Catégorie : Partance - Tourisme

INDEX DE L'ARTICLE

Lauréats aquitains du Prix National de l'Oenotourisme 2013Ouvert à tous les acteurs du monde du vin, du tourisme et du patrimoine, le Prix National de l'Œnotourisme ne s'applique qu'aux démarches opérationnelles. Trois critères sont requis : un impact positif sur l'oenotourisme, une approche d'ouverture sur d'autres secteurs, et la création de valeur.

Financé par FranceAgriMer et soutenu par le groupe Accor, le prix récompense les initiatives exemplaires et distingue des démarches individuelles ou collectives, contribuant à la promotion de l'oenotourisme. Le Prix National de l'Œnotourisme est initié par le Conseil Supérieur de l'Œnotourisme, sous le parrainage du Ministère de l'Agriculture, du Ministère chargé du Tourisme et du Ministère de la Culture.

Stéphane Le Foll Pierre-Jean Romatet Bordovino et Paul DubruleStéphane Le Foll Pierre-Jean Romatet (Bordovino) et Paul Dubrule

Pour cette troisième édition, le Prix National de l'Œnotourisme a récompensé, le Mardi 29 janvier 2013, quatre catégories :

  • Catégorie n°1 : Mise en valeur touristique d'un caveau ou d'un site viticole
    • LA MAISON REMY MARTIN À COGNAC
    • et dans la même catégorie, Coup de Coeur à CHÂTEAU SOUTARD, À SAINT-EMILION
  • Catégorie n°2: Hébergement ou la restauration dans le vignoble
    • DOMAINE TERRE DE MISTRAL DANS LES BOUCHES DU RHÔNE
  • Catégorie n°3 : Promotion d'un produit oenotouristique (événement dans le vignoble, campagne de promotion, de publicité, salon, journées...)
    • AUCUN LAUREAT
  • Coup de Coeur - Hors catégorie :  À LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA COMBE DE SAVOIE
  • Catégorie n°4 : Vente d'un produit oenotouristique par un tour opérateur, une agence de voyage, un office du tourisme, un professionnel du vin, etc.
    • BORDOVINO, WINE TOURS À BORDEAUX

Et le Grand Prix National de l'Oenotourisme 2013 à BORDOVINO, WINE TOURS À BORDEAUX

Pierre-Jean Romatet Pascale Rousseau et Delphine PaquetPierre-Jean Romatet Pascale Rousseau et Delphine Paquet

DEFINITION DE L'OENOTOURISME

Centré principalement sur la rencontre d'exploitants viticoles (caves, châteaux, domaines...) avec des touristes venus déguster, acheter et comprendre le vin, l'oenotourisme a étendu son champ d'activités depuis une dizaine d'années à de nombreux autres produits et activités, tels que :

  • Les visites de caves, châteaux et maisons de vins,
  • L'accueil au caveau chez le vigneron,
  • L'itinérance de type « route des vins »
  • Les balades et randonnées douces à travers les vignobles et leurs paysages (avec moyens de médiation ou non),
  • Les prestations agritouristiques chez le vigneron ou au château (gîtes Bacchus, chambres au château, accords mets et vins...),
  • Les visites de musées du vin, de villages viticoles,
  • Les fêtes, événements et activités artistiques autour du vin,
  • Les dégustations commentées dans des lieux dédiés (wineries, bars à vin...),
  • Les stages et conférences dans des académies du vin,
  • Les offres de tourisme d'affaires autour du vin (réunions suivies de dégustations, d'incentives, de survols des vignobles en hélicoptère, montgolfières...),
  • Les offres de vinothérapie, ...ainsi que des « nouveaux produits allant au delà de la simple synergie entre tourisme et viticulture ».

L'oenotourisme prend ainsi des formes variées qui relève à la fois :

  • du tourisme rural,
  • du tourisme de terroir, quand le vin s'associe à la gastronomie,
  • du tourisme urbain, quand la dégustation se fait dans les bars à vins qui se sont ouverts à Lyon, à Bordeaux ou d'autres villes,
  • du tourisme patrimonial et culturel, avec l'offre de musées et le patrimoine paysager ou bâti,
  • Du tourisme de découverte économique, par les visites de prestataires de type tonneliers ou encore les visites des grandes maisons ou sociétés.

La finalité de l'oenotourisme est bien d'être une plus­‐value, pour les producteurs et les professionnels du tourisme (vignerons, maisons, châteaux,  hébergements touristiques, prestataires d'activités et balades...), induite par les visites des touristes ou des excursionnistes, soit par un achat direct de vin(2), soit par la consommation de produits liés à l'hébergement, la restauration ou à des activités diverses.

prix national de loenotourisme

LA FREQUENTATION DES CAVES TOURISTIQUES FRANÇAISES

On estime les caves touristiques à plus de 10 000 en France avec une fréquentation de plus de 12 millions de visites en 2010. Ces résultats sont partiels, obtenus à partir d'études et d'enquêtes menées indépendamment et sans coordination de méthodes par certains CRT (Comité Régional du Tourisme) et interprofessions.

Les régions viticoles dénombrent pas moins de 24 millions de visites chaque année, susceptibles à un moment ou à un autre de pratiquer de l’oenotourisme. 39% sont des étrangers, pour moitié Belges et Anglais, et le solde Néerlandais, Allemands, Américains et Suisses. Les visites se font généralement en couple, mais 26% se déplace également en famille. Le montant moyen de dépenses atteint 200 euros par visiteurs, à répartir entre l’achat du vin, l’hébergement, la restauration....


Prix National de l'Oenotourisme - http://www.prix-oenotourisme.com/