Le Château de Rauzan : un témoin de la guerre de Cent Ans

  • Catégorie : Partance - Tourisme

Aux portes de Bordeaux, sur les plateaux de l'Entre-deux-mers, témoin de la Guerre de Cent Ans, le château féodal du 13ème siècle de Rauzan offre du haut de son imposant donjon de 30m, un point de vue sur la vallée du Dropt  et possède encore de nombreux éléments ; enceinte à merlons, logis seigneurial, tour d'honneur.  Venez gravir les 31m de son imposant donjon et ....

.... découvrir la magnifique voûte en palmier de sa tour d’honneur !

Édifié par Jean Sans Terre, duc de Normandie (1199-1204), duc de Guyenne (1199-1216) et roi d'Angleterre de 1199 à 1216, ce château a été construit sur un rocher occupé dès l'Antiquité. Témoin de la guerre de Cent Ans, le château de Rauzan a été pris par deux fois par les Français, dont Bertrand Du Guesclin en 1377.

Château de RauzanClassé en 1862 par les Monuments historiques2, il ne renaît dans les esprits qu'à partir des années 1970 lorsque la commune de Rauzan, propriétaire depuis 1900, et quelques passionnés d'architecture médiévale entreprennent des travaux de débroussaillage et de restauration.

Rauzan, le château médiéval

Faits importants : Témoin de la Guerre de Cent Ans, pris deux fois par les français dont une en 1377, par le fameux Bertrand du Guesclin, Connétable de France (1315-1380). Objet d’un procès entre Henri IV, roi d’Angleterre et Jeanne d’Armagnac, arrière petite fille de Saint-Louis et femme du dernier des Madaillan dont elle n’eut pas d’héritier mâle. Cette dernière, à la mort de son mari, voulu se remarier avec un français, ce que le roi d’Angleterre ne lui permit qu’au bout de quelques années à condition qu’elle lui abandonne le château de Rauzan.

Rauzan et ses personnages illustres

Guillaume Raymond de Madaillan qui participa à la Bataille de Poitiers en 1356, ainsi qu’à l’emprisonnement de Jean le Bon (roi de France 1319-†1364) aux côtés du Prince Noir (Gouverneur de la Guyenne de 1356 à 1370).

Bernard Angevin, opportuniste, navigua du camp français au camp anglais quand bon lui semblait. Fin de la guerre de Cent Ans à Castillon-la-Bataille en 1453 : il se trouvait être du côté des français, il conserva donc tous ses biens et s’en tira en plus avec les honneurs. C’est à lui que l’on doit les aménagements du XVème siècle où l’on sent une recherche de confort et d’esthétisme. De château-fort, on passe au château-résidence. Abandonné par ses propriétaires vers la fin du XVIIIème siècle, ce déclin se poursuit avec l’activité des carri ers de Bordeaux qui extraient des pierres du rocher sur lequel il est construit, ce qui entraîne la chute de sa partie nord.Chateau de Rauzan

En 1848, les révolutionnaires mettent le feu aux toits. Classé en 1862 par les Monuments Historiques, il ne renaîtra réellement dans les esprits qu’à partir des années 1970 lorsque la Commune et quelques passionnés entreprennent des travaux de débroussaillage et de restauration.

Les propriétaires au cours du temps

  • Rudel de Bergerac (1223-1320)
  • Madaillan (1320-1417)
  • Bernard Angevin (1437-1480)
  • Durfort de Duras (1480-1819)
  • Chastellux (1819-1900)
  • Commune de Rauzan (1900)

 Informations pratiques OT Rauzan  -  05 57 84 03 88 

Chateau de Rauzan

Crédit Rédactionnel et photographique Office de tourisme de Rauzan 



Articles similaires

Itinéraires dans les Bordeaux - Guide de l'oenotourisme des ... Au fil des vignes les routes du vin invitent à la découverte. Edité, chaque année, à plus de 100.000 exemplaires, le guide "Les Bordeaux - Itinéraires Vignobles" est disponible gratuitement ...
Bordeaux : concours Quatuors à cordes En 2019, l'association "Quatuors à Bordeaux" célèbre ses 20 ans d'activités ! Et cela tombe bien : c'est aussi l'année du Concours International de Quatuor à Cordes de Bordeaux, qu'elle organise tous ...
Journées Portes Ouvertes des Châteaux en Médoc L’assemblage parfait .... Qu’ils soient Grands Crus Classés, Crus Bourgeois, Crus Artisans, Caves Coopératives ou autres Crus, cette année encore, cinquante-neuf viticulteurs du Médoc, passionnés et p...
Le Château de Pau musée national Le musée national du château de Pau : un balcon au pied des Pyrénées. Ce palais successivement seigneurial, royal, impérial, est aujourd'hui un musée national qui accueille chaque année près de 100 00...
Château Dauzac : deux sélections parcellaires pour les beaux... Le Château Dauzac, Grand Cru classé de Margaux en 1855, présente deux cuvées idéales pour l’été. Toutes deux en appellation Margaux, elles sont le résultat d’un travail rigoureux de sélection au cœur ...