Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbres

Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbresLes Cabanes de la Romaningue. Ce petit coin de paradis, situé entre Bordeaux et Saint-Emilion, propose des hébergements insolites au milieu des vignes : cabanes dans les arbres, bulles futuristes, roulotte et même un fût ! Idéal pour décompresser en pleine nature le temps d'un week-end ou des vacances.

Situé à Pompignac, à quelques kilomètres seulement de Bordeaux, à la croisée des grandes appellations viticoles (Saint-Emilion est seulement à 27 km), le Domaine de La Romaningue propose des hébergements insolites au milieu d’une nature intacte : des cabanes dans les arbres avec vue imprenable, des bulles futuristes pour dormir à la belle étoile, une roulotte ou même une drôle de petite maison en forme de fût... Tarzan, Diogène, Gipsy ou Star Trek, à chacun sa maison !

Tous les goûts sont dans la nature pour vivre une expérience inoubliable qui réveillera les âmes d’enfants, petits et grands...

Le soir, dîner aux chandelles concocté par un chef de la région, le tout bien au chaud présenté dans un joli panier, accompagné du vin de la maison (car le Château de La Romaningue est un authentique domaine viticole) et déposé au pied de l’arbre. Il suffit juste de le hisser... Même chose pour le petit déjeuner, délicieux, copieux, à partager avec les écureuils en guettant l’apparition furtive d’un chevreuil...

Les cabanes dans les arbres

La cabane Pomerol, à 8 mètres de hauteur, peut accueillir toute la famille. On y accède par un escalier puis un pont de singe. Sa terrasse domine les hectares de vignes du Château La Romaningue, et offre une vue splendide sur le coucher de soleil (jusqu’à 6 personnes).

Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbresLa cabane Sauternes, à 9 mètres de hauteur. Nichée au coeur des bois, elle crée une ambiance intime et romantique hors pair (pour 3 personnes, à partir de 8 ans).

La cabane Saint-Emilion, à 9 mètres de hauteur, est accessible par un escalier puis un pont de singe, ou bien par une tyrolienne (3 personnes)...

La cabane Margaux, à 8 mètres de hauteur, est la cadette de la famille. On y accède par escalier puis par pont de singe, et pour redescendre on peut emprunter une longue tyrolienne qui traverse les bois (4 personnes).

La maison de Diogène

Un tonneau, incontournable pour les passionnés d’oenologie, est installé sur des pilotis à 3 mètres de hauteur. Douillet et chaleureux, le fût est un vrai cocon dans la forêt (4 personnes).

Retour vers le futur

Pour une nuit à la belle étoile tout en profitant du confort moderne, ces drôles de bulles raviront les passionés de science fiction : innoubliable ! Vous avez le choix entre Arômes et le Grain, deux bulles de 2 personnes, ou La Grappe, plus grande bulle de France, assemblage de 3 bulles, pour 3 personnes.

Romanée, la roulotte roumaine

A côté, la roulotte fabriquée à la main par des artisans roumains dans le respect de traditions centenaires paraît presque classique mais ô combien charmante ! (4 personnes)

 Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbres

Une construction progressive

3 semaines à 1 mois. C’est environ le temps qu’il faut pour construire une cabane, avec 3 tonnes de bois. Depuis début 2014, c’est la toute nouvelle cabane « Margaux » qui a pris forme : une cabane familiale pour 4 personnes avec comme originalité une tyrolienne sensation pour en descendre. Comme tous les autres hébergements, elle est construite dans la forêt, éloignée des autres logements.

L’absence de toute pollution, visuelle, sonore ou olfactive, constitue le point fort de ces hébergements écologiques : se ressourcer en famille ou en couple, dans l’intimité de la nature et sans «objets superflus»... Simplement le confort d’un abri et d’un bon lit. Faire une promesse simple et la tenir, telle est la devise, et tout est fait pour que les cabaneurs profitent de l’environnement au maximum : des lits de qualité, des draps en satin de coton, des parquets et des lits en chêne, des terrasses avec des chaises hamacs… tout ce qui fait partie intégrante de l’hébergement a été pensé dans le moindre détail, pour le meilleur confort.

Les repas servis ont été conçus sur le même principe : «copieux et gourmands», ils sont préparés par un chef de la région, à Yvrac, et sont servis chauds dans un joli panier au pied de chaque hébergement.

Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbres

A faire sur place

L’emplacement du domaine est idéal pour découvrir la région : le dépaysement est total, sans pour autant s’excentrer du patrimoine régional. A 20 minutes du domaine, Bordeaux et Saint-Emilion attendent les visiteurs.

L’Abbaye de La Sauve Majeur, à 5 minutes du domaine, constitue un trésor architectural à elle toute seule. Des sentiers pédestres, équestres et cyclables parcourent les lieux et réjouiront par ailleurs les adeptes de sport. Les opportunités de déguster de bons vins ne manquent pas, et une bouteille du château La Romaningue accompagne chaque dîner.

Les châteaux environnants proposent des prestations complètes avec visite des vignes, explications du processus de vinification, et dégustations. 2 golfs, avec un total de 18 trous, combleront les adeptes, et le centre équestre de Rhôdes propose différentes balades dans les vignes pour tous les âges et tous les niveaux.

Les Cabanes de la Romaningue : hébergement insolite dans les arbres

Un peu d’histoire…

Le Domaine de La Romaningue est une demeure pleine de charme blottie entre deux vallons sur un petit promontoire. Dès que l’on passe les portes du domaine, le charme opère. La maison est là, parmi les arbres, accueillante et chaleureuse, emplie de l’humilité propre à ces bâtisses qui ont traversé l’Histoire. Le site est ancien (XVème siècle) et le propriétaire actuel, Hugues Bardinet, aime raconter l’histoire des lieux entres Templiers et grandes familles Bordelaises. Hugues Bardinet a repris La Romaningue en 1976 pour en faire une véritable maison de famille.

Et comme l’amour n’attend pas le nombre d’années, en seulement quelques décennies la Romaningue est devenue le port d’attache de toute la famille. A tel point que l’année dernière Fabien et Gabriel, deux des cinq enfants, ont décidé de quitter en partie leur vie parisienne pour installer des cabanes dans les arbres centenaires du parc. Pour les deux frères «cette maison est liée à tous nos souvenirs d’enfants, de rire, de parties de cache-cache dans le parc. Nous espérons aujourd’hui, que nos enfants, nos amis et nos futurs cabaneurs, partiront du Domaine avec des souvenirs plein la tête».

Cabanes-Romaningue-06

En savoir plus http://cabanes.laromaningue.fr/

Articles similaires

Château Faugères : 2019, une année de célébrations Les vendanges du Château Faugères seront cette année marquées par une double célébration : celle du quadri-centenaire du Château (1619-2019) et celle des dix ans d’existence de son célèbre chai cathéd...
Réserver un hôtel en Nouvelle-Aquitaine L’Aquitaine est l'une des régions la plus recherchée par les touristes français. Si les plages et le charme de la région y sont pour beaucoup, le professionnalisme des hôteliers et la qualité de leu...
Hôtels dans les Pyrénées Atlantiques - Béarn - Pays-Basque -... Nager dans les vagues de l'océan les yeux sur les Pyrénées, écouter les chants profonds d'un chœur d'hommes, suivre des yeux un gypaète barbu et goûter un gâteau basque… vous êtes en Béarn - Pays basq...
Logement : une agence dédiée à la génération Y Domofrance, filiale d’Action Logement Immobilier, vient de lancer une offre logements jeunes en Nouvelle-Aquitaine sous une marque dédiée, Yellome. Pour répondre à la fois à la précarité des jeun...
Côtes de Bordeaux : l'oenotourisme à l'honneur Cet été, les vignerons des Côtes de Bordeaux vous ouvrent les portes de leur propriété et vous invitent à découvrir des paysages vallonnés parmi les plus beaux du vignoble bordelais. Etat des lieux de...