Arcachon : ventes d'huîtres et visites touristiques à Piraillan avec un couple d'ostréiculteurs

Ventes d'huîtres et visites touristiques avec un couple d'ostréiculteurs installé depuis 30 ans à PiraillanUn couple d’ostréiculteurs installé sur le Bassin d’Arcachon propose aux touristes des visites guidées de juin à septembre dans le quartier ostréicole de Piraillan et les parcs à huîtres du Cap-Ferret. Coup de projecteur, sur Véronique et Luc Lenoir, ce couple d'ostréiculteurs est accompagné par l'Adie dans le cadre du dispositif "bénéficiaires du RSA".

Ces promenades commentées s’adressent aux enfants et aux adultes, aux groupes comme aux individuels. Cet été, Véronique et Luc Lenoir célèbrent le 30ème anniversaire de leur exploitation et espèrent attirer plus de visiteurs et réaliser une bonne saison pour continuer à vivre de leur passion. Véronique et Luc Lenoir habitent une cabane dans le quartier ostréicole de Piraillan, situé sur le bassin d’Arcachon. M. Lenoir a créé l’exploitation en 1986 sur 1 hectare et demi. Il élève depuis des huîtres creuses, une espèce importée du japon, prisée par les touristes et dégustée dans les restaurants d’Arcachon.

Ostréiculteurs PiraillanC’est un enfant du bassin. Il doit sa passion du métier à ses parents, ostréiculteurs avant lui. Mme Lenoir habite dans la région mais elle exerce alors le métier d’aide-soignante. Lorsqu’elle épouse Luc, elle épouse l’ostréiculture ainsi qu’un style de vie. Au départ, elle donne un coup de main à son mari dans les parcs à huîtres mais en 2000, l’Office du Tourisme de Lège l’approche et lui suggère d’organiser des visites. L’aventure commence avec les centres de loisirs et le public scolaire. Aujourd’hui, les visites sont proposées aux touristes, en groupe ou en individuels. En 2013, environ 1200 personnes ont découvert l’ostréiculture telle qu’elle est pratiquée par les Lenoir sur le bassin d’Arcachon.

Transmettre et partager le savoir-faire d’un métier

Luc aime son métier et la liberté qu’il procure. Il a transmis son savoir-faire à son fils, qui s’est installé sur le bassin lui aussi en tant qu’ostréiculteur. L’ostréiculture est avant tout une histoire familiale. Véronique a envie de « faire découvrir le métier comme Luc, et sa bellemère, le lui ont appris ». Elle souhaite partager le savoir-faire d’un métier qui disparaît (difficultés des jeunes ostréiculteurs à s’installer sur le bassin, 350 ostréiculteurs aujourd’hui sur le bassin contre plus de 1500 au siècle dernier). Lors de sa visite du quartier ostréicole de Piraillan, elle présente au public les différentes tâches du quotidien et les outils ostréicoles : collecteurs, tuiles, couteau à détroquer etc. Le couple d’ostréiculteurs souhaite concilier le travail à l’exploitation avec les visites. Ils proposent ainsi aux touristes une douzaine d’huîtres à 6 euros.

En plus des ventes au détail à la cabane, ils effectuent des livraisons auprès des comités d’entreprise et des restaurants de l’agglomération bordelaise. Ils approvisionnent notamment le restaurant « Le Tournebride » à Saint Médard-en-Jalles. Luc explique que le goût des huîtres varie selon les saisons. Au printemps, elles sont particulièrement croquantes, avec un goût iodé, alors qu’elles sont laiteuses en été et claires au mois de septembre.

Sensibiliser petits et grands au patrimoine local

Au cours d’une promenade d’une à deux heures, Véronique raconte l’histoire du quartier ostréicole de Piraillan. Lorsque les premiers ostréiculteurs s’y installent au 19è siècle, le bateau à moteur n’existe pas, ils se déplacent sur l’eau à la force des bras. Les vieilles cabanes colorées et les rues étroites sont le témoignage d’une autre époque. Elles valent aujourd’hui au quartier d’être classé comme site pittoresque. Les visiteurs sont invités à mettre leurs sens en éveil. Au bas, les trous dans le sol sont comblés par des coquilles d’huîtres ; à gauche se tient la rue la plus fleurie du quartier.

Puis, l’odeur de la marée, le goût iodé des embruns et les anecdotes du guide participent à créer une atmosphère atypique. Véronique valorise le patrimoine culturel local en présentant la pinasse, bateau traditionnel du bassin d’Arcachon, et les wagonnets qui marquent le paysage. Elle sensibilise également les participants à un patrimoine naturel en énumérant les espèces de poissons (bar, sole, mule, daurade, seiche, rouget) et les oiseaux qui nichent ou se nourrissent dans le bassin d’Arcachon. Le couple d’ostréiculteurs organise aussi des pêches à pieds sur la plage de L’Herbe pour faire découvrir à des classes d’enfants la diversité du vivant dans l’océan.

Ostréiculteurs Piraillan

Promenade instructive dans les parcs à huîtres du Cap-Ferret

Pendant la saison estivale, les Lenoir proposent une visite à pieds des parcs à huîtres au Cap Ferret. Les participants sont accueillis au débarcadère du Cap-Ferret. Ils sont instruits par le guide sur :

  • les techniques de captage
  • la reproduction des huîtres
  • l’élevage des huîtres
  • la fonction des bassins
  • et la commercialisation des huîtres

Dates des prochaines visites
→ Vendredi 11 juillet, rdv à 10H
→ Samedi 12 juillet, rdv à 11H
→ Mardi 15 juillet, rdv à 13H30
Tarifs : 6 euros par adulte, 5 euros pour les enfants de 6 à 12 ans, gratuit pour les moins de 6 ans

Articles similaires

Festival Les Escapades Musicales - Bassin d'Arcachon Sous le soleil du Bassin d'Arcachon, vous souhaitez donner du rythme et du sens à vos vacances ? Les Escapades Musicales sont faites pour vous et combleront tous vos désirs de festivité et de découver...
Dune du Pilat : lieu le plus convoité du bassin d’Arcachon La dune du Pyla, ce monument naturel d'exception, bien connu des chanceux qui habitent le Sud, envié et apprécié par ceux qui y viennent en vacances. Aujourd'hui, essayons de lui donner sa pleine mesu...
Le bassin d’Arcachon, la pépite du sud-ouest Le sud-ouest n’en finit pas d’attirer toujours de visiteurs chaque année. Il faut dire que la région jouit d’une grande richesse en matière de paysages. Océan, montagnes, vignobles, plaines et forêts…...
Huîtres Amélie : Sélection Fines de Claire Huîtres Amélie a remporté la médaille d'or de la meilleure huître Spéciale de Claire de la région Poitou-Charentes lors du Concours Général Agricole 2019. Le concours récompense chaque année depuis 18...
Tartare tonique d’huîtres de Charente Maritime à la Mertensi... L’huître de Charentes Maritime est savoureuse et ses amateurs savent l’apprécier. J’ai voulu l’associer à cet autre produit de Nouvelle-Aquitaine qu’est la Mertensia Maritima pour jouer pleinement la ...