La Verna, salle souterraine aux confins du Pays Basque et du Béarn

LA VERNA (Pays Basque), merveille géologique est l’une des plus grandes salles souterraines du Monde
LA VERNA (Pays Basque), merveille géologique est l’une des plus grandes salles souterraines du Monde

Découverte en 1953, la Salle de La Verna située à Sainte-Engrâce, dans le réseau historique du gouffre de la Pierre Saint-Martin, est un site géologique exceptionnel, de renommée mondiale et accessible à tous. Elle est la troisième plus grande cavité naturelle au monde. Ses dimensions sont exceptionnelles. Elle fait 240 mètres...

...de diamètre et elle pourrait contenir jusqu’à 6 cathédrales Notre-Dame de Paris.

La Verna accueille tout au long de l’année différents publics.  Différents types de visites sont proposés tout au long de l’année : de la balade familiale et à la randonnée spéléologique plus sportive en passant par les team-building d’entreprise. La salle de La Verna est labellisée « Tourisme et Handicap » depuis son ouverture au public et elle vient de remporter cette année le Trophée de l’Accessibilité pour tous.

La Verna, salle souterraine aux confins du Pays Basque et du Béarn

Au cœur du massif karstique de la Pierre-Saint-Martin, La Verna abrite un réseau de galeries et de cavités immenses dont une grande partie est encore à découvrir. Ce site fait l’objet d’importantes recherches coordonnées par l’ARSIP (association de recherche spéléologique internationale à la Pierre St-Martin) communauté de spéléologues et scientifiques du monde entier. Depuis 2008, la salle abrite une installation hydroélectrique de la SHEM (Société Hydro-Electrique du Midi). Les travaux de construction de cet ouvrage ont permis d’ailleurs d’ouvrir la visite de la salle au grand public. Créé par le Sivu de La Verna (Arette, d'Aramits, Sainte-Engrâce) et géré par entité du Comité de Spéléologie des Pyrénées-Atlantiques, le projet touristique de la Verna a reçu le soutien de la Fédération Française de Spéléologie. Il a été subventionné par l'Europe, l'Etat, la Région Aquitaine et le Département des Pyrénées-Atlantiques.

Découverte en 1953 par les spéléologues Théodor, Lépineux, Eppely, Letrône et Ballandreaux la salle souterraine de la Verna, située dans le réseau historique du gouffre de la Pierre Saint-Martin, est un haut lieu de la spéléologie d’exploration scientifique. Avec 250 mètres de diamètre, 190 mètres de haut, une superficie de 5 hectares et un volume de 3.6 millions de mètres cubes, la Verna est la troisième plus grande cavité au monde et la première aménagée pour accueillir le grand public.

La Verna, salle souterraine aux confins du Pays Basque et du Béarn

Au-delà des ses dimensions hors normes, la salle souterraine de La Verna offre une vision singulière de l’histoire géologique du massif karstique de la Pierre Saint-Martin. Trois terrains bien distincts s’y opposent : les schistes et les calcaires de l’ère Primaire (350 millions d’années) et les calcaires de l’ère Secondaire (80 millions d’années). Cette discordance hercynienne qui fait face aux visiteurs facilite la compréhension de la formation de La Verna et du cheminement des eaux souterraines depuis les zones d’infiltrations situées à 2000m d’altitude sur les hauts plateaux calcaires dominant la station de ski de la Pierre Saint-Martin (Vallée du Barétous – Béarn) et les résurgences situées à 450m d’altitude sous le lac de Sainte-Engrâce au pied des Gorges de Kakuetta (Vallée de la haute Soule – Pays Basque).

Au milieu de cet univers minéral, on rencontre une faune remarquable, unique au monde qui s’est adaptée à la vie au sein du karst. Ces animaux sont de petits invertébrés, tous sont aveugles et dépigmentés. Les deux espèces les plus abondantes à la Verna sont l’Aphaenops loubensi et l’Aphaenops cabidochei. Les Aphaenops sont très hygrophiles, c'est-à-dire qu’ils ont besoin pour vivre d’une atmosphère saturée en humidité. Après l’accouplement, la femelle pond un seul œuf.

Une petite larve va éclore, mais contrairement aux insectes qu’on rencontre au dehors, cette larve va se nymphoser directement sans s’alimenter et donner naissance à un adulte parfait. Cette faune a été étudiée dans les années 60 par le biologiste Michel Cabidoche. En 2010, depuis le lancement du projet de valorisation touristique une équipe de recherche du Muséum National d’Histoire Naturelle dirigé par le Professeur Arnaud Faille suit l’évolution de ces remarquables animaux. La Verna est un endroit unique pour les observer dans leur milieu naturel.

La Verna, salle souterraine aux confins du Pays Basque et du Béarn

LA VERNA, un site chargé d'histoire 

  • 1950 : découverte et exploration du gouffre Lépineux dans le massif de La Pierre Saint Martin (plus grande verticale jamais descendue).
  • 13 août 1952 : Mort de Marcel Loubens (spéléologue) durant les explorations.
  • 13 août 1953 : Georges Lépineux, Jimmy Théodor, Daniel Eppely, Michel Letrône et Georges Ballandraux divisée en deux groupes découvrent la salle de la Verna. Un groupe ouvre la marche, un autre suit en relevant la topographie. Ils se rejoindront à la salle la Verna, où ils graveront leurs noms. Cette découverte sera à l’époque le plus grand et plus profond vide souterrain connu.
  • 1960 : EDF projette de capter la rivière qui coule dans La Verna et décide de creuser un tunnel pour accéder à la salle. Les travaux durent 4 ans. Pour des raisons techniques le projet est abandonné mais le tunnel permettra aux expéditions spéléologiques de continuer l’exploration du réseau souterrain.
  • Début des années 2000 : la SHEM (Société Hydroélectrique du Midi) lance un nouveau projet d’installation d’une usine hydroélectrique.
  • Janvier 2006 : La SHEM débute les travaux. Elle ouvre la piste d’accès à travers la montagne, restaure et conforte la galerie, fait poser une passerelle au-dessus du vide dans la grotte de La Verna et créé un mini-barrage de 200 m3 au fond de la cavité. Plus de 3 km de conduites forcées sont enterrées. Le projet est innovant et totalement intégré à l’environnement. Conçu avec les parties prenantes du territoire, cet aménagement hydraulique a permis entre autres l’ouverture du site de La Verna au tourisme.
  • Juin 2007 : le SIVU valide les principes de visites et d’exploitation proposés par le Comité Départemental de Spéléologie 64.
  • 1er juillet 2010 : Le Monde souterrain ouvre ses portes au grand public.
  • 2013, 60e anniversaire de la découverte de la salle de la Verna.

LA VERNA, un site labellisé Tourisme et Handicap

Depuis le 1er juillet 2010, le site naturel de La Verna permet aux visiteurs en situation de handicap de pénétrer sous terre durant une visite guidée de 1 heure de temps. Le tunnel de 660 mètres de long ainsi que les plateformes dans la salle sont entièrement aménagés pour les fauteuils roulants. Une navette est également équipée pour le transport d’un fauteuil roulant. Le site de La Verna est donc l’une des rares cavités souterraines de France à permettre l’accueil pour tous. Grâce à l’aménagement des lieux, et à la visite Découverte 1 heure, la SAS LA VERNA PSM qui faisait parti des 128 candidats, a remporté le premier prix des Trophées de l’accessibilité 2013 de la catégorie « Tourisme et Handicap »!

Informations pratiques
Pour toutes les visites, le matériel nécessaire est fourni.
Visites 1h et 2h : casques
Visites aventures : casques avec éclairage, baudrier, combinaison
A prévoir : gants, vêtements polaires (température ambiante 6° toute l’année), veste chaude, chaussures de randonnée.

SAS La Verna - Espace Arrakotxepia - 64560 Sainte-Engrâce
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Plus d'informations sur www.laverna.fr

Articles similaires

La Pierre Saint-Martin, ski avec vue ! Située à l'Ouest de la chaîne des Pyrénées, entre la plaine du Béarn et les Pyrénées espagnoles, la Pierre-Saint-Martin, station d'hiver de la Vallée de Barétous, vous ouvre les 75 hectares de son dom...
Pyrénées, les nouveautés dans les stations Regroupement des domaines skiables de Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Pic du Midi, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et la Pierre Saint Martin, N'PY fait une nouvelle fois le plein de nouveautés cet...
Grotte Célestine de Rauzan Une grotte sous la ville ! La Grotte Célestine de RAUZAN, un lieu unique en Gironde à 40 km à l’Est de Bordeaux ! Partez à l’aventure dans les entrailles de la terre, bottés et casqués avec la frontal...
Padirac : 130 ans d’histoire en terres Quercynoises Le gouffre de Padirac s'inscrit dans la longue histoire de la spéléologie. En effet, son découvreur n'est autre que le père fondateur de la spéléologie moderne, Edouard Alfred Martel, pionnier de l'ex...
Gouffre de Padirac : l'incroyable aventure souterraine Situé au cœur de la vallée de la Dordogne, dans le département du lot, à deux pas De Rocamadour, le gouffre de Padirac est le premier site du patrimoine naturel souterrain en France. Cavité naturelle ...