Sud-Gironde : visiter la Cathédrale de Bazas

La Cathédrale Saint Jean Baptiste est une cathédrale catholique romaine française, édifiée dans la ville de Bazas. Un détour s’impose en Sud Gironde. Cette cathédrale fait partie du patrimoine mondial, au sein de la rubrique des Routes de ....

.... Santiago de Compostelle en France. La cathédrale gothique, construite sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du nord de la France par l'évêque Arnaud de Pii à partir de 1233, succède à deux édifices.

Détruite par les Normands en 853, la cathédrale primitive est probablement édifiée au début du 5ème siècle, et en 1070, l'évêque Raymond II entreprend la construction d'une nouvelle cathédrale romane, que le pape Urbain II consacre en 1096 à l'issue du concile de Clermont.

La cathédrale date avant tout des XIIIe et XIV esiècles et est construite sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du nord de la France. L'intérieur consiste en un long vaisseau sans transept.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas est patrimoine communal à la différence d’autres cathédrales,

Dès sa fondation, la cathédrale abrite une relique contenant quelques gouttes du sang de Jean Baptiste qui selon la légende, auraient été recueillies par une Bazadaise lors de la mort du saint. Cette relique, à l'origine de la dédicace de l'église est jetée aux lattrines par les révolutionnaires en 1793.

Ravagé par les protestants en 1561, l'édifice est restauré à partir de 1583 par l'évêque Arnaud de Pontac qui y consacre sa fortune.

La cathédrale de Bazas fut le siège du diocèse de Bazas jusqu'à la révolution française. Lors du Concordat de 1801, ce dernier ne fut pas restauré mais divisé entre l'Archidiocèse de Bordeaux, le Diocèse d'Agen et celui d'Aire).

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas est patrimoine communal à la différence d’autres cathédrales,

Les deux arcs-boutants insérés vers 1530 pour la renforcer, la rosace à bordure hélicoïdale et le couronnement néo-grec du XVIIIème siècle donnent à la façade un aspect unique. Le tympan du portail central est consacré au jugement dernier et à la vie de Saint Jean-Baptiste.

A l’intérieur, la perspective de la nef étroite et longue produit une impression de sérénité. Sa voûte se reflète dans les bénitiers. Le vaisseau a été reconstruit après les guerres de Religion à l’exception des quatre travées proches du chœur.

Les 64 vitraux qui ornent la cathédrale ont été réalisés entre 1852 et 1862 par le jeune maître verrier Joseph Villiet, dans son atelier installé à Bordeaux, selon un plan directeur établi par le Cardinal Donnet, archevêque de Bordeaux, et le clergé local. Joseph Villiet, artiste hors pair passionné de peintures murales, ayant une parfaite connaissance des textes bibliques et apocryphes, a introduit dans les images divers éléments symboliques afin de donner plus de force au message pastoral à transmettre.

En savoir plus

Articles similaires

Métamorphoses : spectacles équestres du Jumping de Bordeaux C’est devenu une tradition : le Jumping International de Bordeaux enrichit son contenu avec la programmation de grands spectacles équestres… Après l’Ecole Royale Andalouse de Jerez et le Cadre Noir de...
Biarritz : FIPA, Festival International de Programmes Audio... Véritable observatoire de la création audiovisuelle internationale, le Fipa a pour objectif de révéler des programmes novateurs, originaux et libres de tout formatage. Fondé en 1987, le Festival Inter...
Une nouvelle image pour Qualité Landes Qualité Landes, association chargée de la promotion des 7 filières de produits labellisés et certifiés par des signes officiels d’Origine et de Qualité du territoire des Landes, entame une nouvelle ca...
Bordeaux : Festival de Magie avec les maîtres du mystère et ... Le plus grand Festival d’Europe de magie fait de nouveau escale à Bordeaux. Carton plein assuré pour deux soirées placées sous le signe de la magie, du rire et de l’émotion, par les maîtres du mystère...
Château de Vayres : un balcon sur la Dordogne A 15 minutes de Bordeaux, le Château de Vayres est l’un des plus beaux monuments d’Aquitaine. Il a appartenu à la famille d’Albret et à son illustre représentant, le roi Henri IV. Monument historique ...