Le vignoble du Château de Fieuzal

Abeille-de-Fieuzal-2012-01Situé au coeur du berceau historique des vins de Bordeaux, le vignoble du Château de Fieuzal s’étend sur l’une des plus belles croupes graveleuses de l’appellation Pessac-Léognan. Ce cru ancien appartient aux fleurons de la région viticole des Graves, dont les sols du même nom sont particulièrement favorables à ....

.... la production de grands vins. Réputé pour ses vins rouges, Château de Fieuzal est aussi reconnu pour l’excellence de son second vin blanc l’Abeille de Fieuzal.

L'expression d'un Grand Terroir

A l’origine, au XVIe siècle, la terre portait le nom de Gardères. La famille Fieuzal, propriétaire du château jusqu’en 1851, donna son nom au vignoble qui fut par la suite scindé en deux propriétés, Château de Fieuzal et Château Haut-Gardère. Reconstitué en 1995 et étendu depuis lors, le domaine couvre aujourd’hui quelque 75 hectares, dont 10 hectares sont dédiés aux cépages blancs. Le Château de Fieuzal appartient depuis 2001 à Brenda et Lochlann Quinn, tous deux Irlandais passionnés des vins français, qui s’attachent à pérenniser le caractère unique du domaine en préservant la typicité de ses vins et leur authenticité.Chateau-de-Fieuzal-02

Pour cela, le vignoble est l’objet de toutes les attentions et bénéficie d’une gestion intra-parcellaire, à même de révéler les atouts de ce terroir d’exception. L’équipe renouvelée du château est dirigée depuis 2007 par le jeune vigneron de talent Stephen Carrier, qui oeuvre avec rigueur et passion à une véritable quête de la perfection.

Matérialisant et poursuivant ce vaste élan de renouveau, un projet de rénovation est aujourd’hui envisagé, pour permettre l'ascension de Château de Fieuzal vers toujours plus de finesse et d’excellence.

Etendus de part et d’autre du ruisseau de l’Eau Blanche, les quelque 75 hectares du domaine de Château de Fieuzal se déploient autour une croupe graveleuse unique dont la complexité géologique, hautement favorable à la culture de la vigne, est le résultat des mouvements séculaires de la Garonne. Les sols de terre maigre sont riches de graves blanches d’origine très ancienne, qui drainent efficacement les sols et accumulent, pour mieux la rediffuser, la chaleur du soleil.

Les vignes, âgées de trente ans en moyenne, sont plantées à une densité de 9 000 pieds à l’hectare. Méthodes culturales traditionnelles, viticulture raisonnée, vendange manuelle, tri sélectif… tout ici est entrepris pour favoriser l’expression authentique de l’exceptionnel terroir de Fieuzal.

Chateau-de-Fieuzal

Les nouveaux chais : un outil à la hauteur du terroir

Le millésime 2011 marque pour le Château de Fieuzal l’inauguration de ses nouveaux chais. Conçus spécifiquement pour le château dans le cadre d’un vaste projet de rénovation et d’extension, ils constituent un outil déterminant pour lui permettre d’exprimer mieux encore tout le potentiel de ses terroirs. Conscients de la nécessité d’améliorer le processus de vinification, Brenda et Lochlann Quinn font entreprendre en 2010 de larges travaux au château, tout en restant soucieux de préserver l’aspect originel du bâtiment et surtout son environnement.Chais de Château Fieuzal

La construction des nouveaux chais est confiée à l’architecte Philippe Ducos, qui travaillera très étroitement avec Stephen Carrier afin de répondre aux mieux aux besoins de la propriété. Si le parti pris architectural privilégie les matériaux innovants adaptés à l’univers du vin, tout a été conçu pour que la vinification et l’élevage soient menés dans les meilleures conditions. Stephen Carrier a voulu que Château de Fieuzal puisse exprimer la quintessence de ses cépages et de ses millésimes. C’est pourquoi le cuvier réunit différents matériaux tels le béton, le bois et l’inox qui, utilisés expertement, sont à même de révéler les qualités intrinsèques des Cabernets, du Merlot et des Petits-Verdots. Pas moins de 54 cuves ont été réalisées afin de répondre aux attentes de l’équipe technique.

La gravité joue ici un rôle essentiel : les chais ont été aménagés sus les cuves afin de respecter au mieux le transfert des vins. Un superbe chai circulaire souterrain a été spécifiquement dessiné, encadré de deux chais symétriques qui permettent d’augmenter sensiblement la capacité d’élevage. Abeille-Rouge-de-Fieuzal-2009Pour les vins blancs, Château de Fieuzal s’est doté d’un cuvier original regroupant des cuves inox dont la capacité varie de 15 à 45 hectolitres, qui permet d’isoler au mieux les différents parcellaires de Sauvignon, de Sémillon et de Muscadelle. Afin de travailler encore plus en profondeur sur la qualité des sélections, ce cuvier servira également à séparer les lots de presse de vin rouge.

Notre sélection : L’Abeille de Fieuzal rouge 2009

Cultivé sur des sols de graves profondes, le vignoble bénéficie d’un bon enracinement, dû aux pratiques culturales traditionnelles en vigueur depuis de nombreuses années. Les ceps de vigne bénéficient donc de contraintes hydriques modérées, indispensables à l’obtention de baies de raisin rouge de grande qualité.

L’encépagement est composé en majorité de Cabernet Sauvignon et de Merlot, avec une proportion de Cabernet Franc et de Petit-Verdot atypique dans le vignoble des Graves.

Les vignes sont conduites en taille Guyot Double pour répartir les fruits de la manière la plus équilibré possible et ainsi préserver les qualités intrinsèques de chaque variété cultivée. La densité de plantation varie de 6.000 à 10.000 pieds par hectare.

Les grappes sont triées à la main puis éraflées. Un second tri est réalisé avant la mise en cuve afin de parfaire la sélection des baies. La fermentation et la macération se déroulent en cuve de petit volume respectant au mieux les qualités du vignoble et permettant de parfaire l’extraction des tanins.

Les lots de vins qui vont constituer l’assemblage de ce vin sont élevés en barriques de 225, 400 ou 500 litres pendant 10 mois environ. Au cours de l’élevage, chaque barrique est soutirée afin de parfaire la limpidité et la couleur des vins.

L’assemblage est réalisé afin d’obtenir un vin tout à la fois riche et souple, doté de cette fraîcheur caractéristique des vins des Graves.

Assemblé à 60% Merlot, 33% Cabernet Sauvignon et 7% Cabernet Franc, cet Abeille Rouge 2009 se caractérise par une robe rouge violacé d’une brillance particulière qui lui confère un aspect élégant. Les arômes se distinguent par des notes de mûres, de groseilles et de cassis avec des accents vanillés et délicatement épicés.

L’équilibre en bouche est très agréable avec une belle densité en attaque suivie d’une présence tannique marquée et une exceptionnelle longueur.

Prix public moyen : 18,50 € chez tous les bons cavistes.

LOCHLANN QUINN, L’AMBITION D ’UN ESTHETE
Diplômé de l’University College de Dublin, Lochlann Quinn s’est lancé dans l’audit avant de devenir l’associé d’une entreprise industrielle qui est aujourd’hui l’un des plus importants groupes privés d’Irlande. Parallèlement à diverses activités commerciales menées à Dublin, Londres et Bruxelles, il s’est engagé avec succès dans le monde de la finance.
Il est à ce jour le président de l’association des plus grandes banques irlandaises. Homme de passion et de conviction, il est particulièrement attaché à l’art contemporain, et notamment la peinture, et dispose sans conteste d’une des plus grandes collections d’Irlande en la matière. Président de la National Gallery de Dublin, ses donations occupent plusieurs salles du musée, et le très bel Hôtel Merrion à Dublin, qui lui appartient, possède son propre catalogue d'oeuvres d'art. Son autre passion, le vin, l’a mené à rechercher à la fin des années 1990 une propriété en bordelais, dans le sillage des grandes familles irlandaises traditionnellement liées à cette région.
Immédiatement séduit par Château de Fieuzal, il acquiert le domaine avec son épouse Brenda en 2001 et décide d’insuffler un élan nouveau à la propriété, associant expertise et souci d’authenticité. Il procède alors au renouvellement de l’équipe et, après s’être adjoint les conseils de Hubert de Boüard en novembre 2006, il confie en juillet 2007 la direction du domaine au dynamique vigneron Stephen Carrier. Parallèlement, il donne à cette nouvelle équipe les moyens nécessaires à la quête de l’excellence qu’il s’est fixé.

STEPHEN CARRIER, L’HOMME DE L’ART
Issu d’une famille de vigneron Champenois, diplômé de l’Université de Reims, Stephen Carrier a fait l’essentiel de ses classes à Bordeaux – dans le Médoc plus précisément.Maître de chai puis directeur technique de Château Lynch-Bages et des Ormes de Pez, il appréhende la culture du grand vin au côté de Jean-Michel Cazes.
Curieux de découvrir une autre approche, il dirige en 2005 et 2006 Newton Vineyard dans la Napa Valley, pour le groupe LVMH. La rencontre avec Lochlann Quinn, en mai 2007, le décide à un retour à Bordeaux pour relancer le terroir des Graves de Château de Fieuzal. Il s’y attache à partir de juillet 2007, et guide depuis lors l’équipe du château.
Stephen Carrier a pour ambition d’apporter toujours plus de finesse et d’élégance aux vins de la propriété, tout à la fois reflets et symboles de la grande appellation Pessac-Léognan.

En savoir plus http://www.fieuzal.com
Abeille-de-Fieuzal-2012-03

Articles similaires

Itinéraires dans les Bordeaux - Guide de l'oenotourisme des ... Au fil des vignes les routes du vin invitent à la découverte. Edité, chaque année, à plus de 100.000 exemplaires, le guide "Les Bordeaux - Itinéraires Vignobles" est disponible gratuitement ...
Château de Villandraut : spectacle les combattants de l’ombr... Les 23 et 24 août, un spectacle exceptionnel va se dérouler Château de Villandraut, intitulé "Les combattants de l'ombre". Ces deux nocturnes ont pour objet la résistance dans le sud Gironde pendant l...
Fête des Fous au Château de Villandraut La Fête des Fous se déroule dans le Château de Villandraut. Ce palais forteresse du XIVe siècle offre un cadre idéal aux animations médiévales qui s'y déroulent tout au long de cette folle journée. C'...
Financement participatif pour le Château de Villandraut L'association Adichats, qui a pour mission la valorisation du château de Villandraut vient de lancer un financement participatif sur la plateforme Dartagnans. Elle espère ainsi pouvoir lever 4000€ afi...
Château d'Arsac : une Grande Dame dans l’océan des vignes La « Grande Dame », c’est le nom de la balise maritime qui, pendant 40 ans, a veillé sur les « passes » de l’estuaire de la Gironde - là où les eaux de la Garonne et de la Dordogne, mêlées, se marient...