Clés du vin, terroirs d’Aquitaine

INDEX DE L'ARTICLE

cles_du_vin_01.jpgUne exposition de Cap Sciences jusqu'au 31 août, pleine de couleurs, d’odeurs, de saveurs et d’images pour une rencontre sensible avec l’univers du vin. Reconnaître les saveurs fondamentales qui constituent la palette des goûts du vin. Distinguer les familles d’odeurs ...
et de parfums qui signent la diversité des constituants du vin.

Comprendre les principes et les modes d’élaboration des vins. Rencontrer les terroirs des vins de l’Aquitaine, alliance de sols et de cépages. Saisir les nuances des couleurs qui s’expriment dans la nature, l’origine et l’âge du vin.
 
cles_du_vin_03.jpgDes stèles translucides présentent les couleurs du vin. Cinq nuances de vin blanc et cinq nuances de vin rouge. Le visiteur est immergé dans la couleur. Il perçoit les variations chromatiques dues aux cépages et aux effets de vieillissement du vin.

LES CLES DES COULEURS 
La couleur varie en fonction du degré d’oxydation du vin. Pour cette raison elle est un bon indicateur de son âge.
Les teintes de vins rouges proviennent des anthocyanes qui rougissent les baies de raisin. L’acidité du vin donne de la vivacité à la couleur. Au contraire, en perdant de l’acidité, les vins brunissent et leur couleur perd de l’éclat : Les tanins apportent une teinte brique, devenant bois ciré en vieillissant.La teinte d’un vin rosé dépend beaucoup de son cépage, le Gamay donnera des tons cerise, les Cabernet des tons framboise… En vieillissant, les vins rosés tendent vers l’orangé brun ou le saumon.Le vieillissement à l’abri de l’air accuse le doré au contact de l’air, les tanins des vins blancs se colorent, leur couleur passe du fauve au brun.
 
LES CLES DES SAVEURS
Reconnaître les saveurs fondamentales qui constituent la palettedes goûts des vins. Accompagné d’une description des papilles gustatives et de la physiologie du goût, 5 «distributeurs de goût» sont à la disposition des visiteurs. Sucré, salé, amer, acide et astringent , des comprimés de couleurs invitent le visiteur à deviner les goûts.
  • Sucré :Impression douceâtre et agréable qui déclenche la production d’une salive épaisse et visqueuse. On dira que le vin est onctueux, rond, gras…
  • Salé :Sensation légèrement piquante et irritante, sans modification de la salivation. Perception rare du vin. Perception assez rapide, persistance d’une dizaine de secondes.
  • Amer :Impression désagréable et rude. Sensation de sècheresse due à une diminution de la salivation. Assez rare dans un vin. Lent à se développer, ce goût augmente et demeure longtemps en bouche.Les quatre goûts élémentaires se retrouvent dans les vins. Leur combinaison, en particulier celle du sucré et de l’acide , détermine l’équilibre et l’harmonie du vin.
  • Acide :Caractère mordant ou piquant, impression de resserrement des côtés de la langue. Production de salive fluide et abondante. Perception assez rapide, persistance d’une dizaine de secondes.

cles_du_vin_02.jpgLES CLES DES AROMES
Le nez du dégustateur va chercher à distinguer des milliers d’odeurs parmi une dizaine de familles aromatiques différentes. Trois types d’arômes apparaissent dans un vin, au fil de son élaboration, de son élevage et de son vieillissement :
  • Arômes secondaires qui naissent dans le vin pendant la fermentation.
  • Arômes tertiaires qui se développent au cours de l’élevage du vin et de son vieillissement en bouteilles.Ils constituent le «bouquet»du vin, lié à des phénomènes d’oxydation (conservation en fûts) ou de réduction (conservation en bouteilles).
  • Arômes primaires qui sont issus des différents cépages constituant le vin,
   
Il ne suffit pas d’humer le vin (voie nasale directe). Il faut aussi le réchauffer dans la bouche, l’étaler sur la langue et les joues avant de le déglutir pour développer les échanges entre la cavité buccale et les fosses nasales (voie rétronasale). Après déglutition, les sensations persistent et mélangent les perceptions gustatives et olfactives. L’unité de mesure de la persistance est la"caudalie" ; elle correspond à une seconde de persistance.
 
Contenu :12 sphères de senteurs 2 panneaux « Familles d’odeur », « Physiologie de l’odorat ».. Distinguer les familles d’odeurs et de parfums qui signent la diversité des constituants du vin. 12 vasques remplies de substances parfumées représentant les différentes familles d’arômes: balsamique, boisée, chimique, iodée, épicée, empyreumatique, florale, animale, végétale, fruitée, soufrée…Les visiteurs passent d’une vasque à l’autre ethument les odeurs qui composent les arômes
 
LES CLES DE LA VINIFICATION
Comprendre les principes et les modes d’élaboration des vins, Rouges, Blancs et Rosés. Des panneaux circulaires présentent les grands principes de la vinification et d’élevage des vins blancs, rouges…
Contenu:
6 panneaux décrivant le cycle de la vigne
4 panneaux décrivant les différentes élaborations du vin
6 barriques ¼pour support de panneaux

LES CLES DES TERROIRS

Rencontrer les terroirs concernés, alliance d’un sol, d’un cépage et d’un monde de culture. Paysages, cépages, sols sont présentés en association avec chaque terroir concerné. Une carte générale et des «zooms» présentent la situation des terroirs, des appellations ainsi que le détail de leur géographie. Des coupes géologiques et un court commentaire permettent de détailler la nature des sols concernés. Des stèles présentant les cépages complètent cette présentation.

Chaque terroir est unique : le vin qu’il produit révèle les qualités d’un type de sol, d’un espace géographique et climatique, des cépages qui s’y expriment et du savoir-faire des vignerons.
 
Une exposition coproduite par CAP SCIENCES et l’Office du Tourisme de Bordeaux pour «Bordeaux fête le vin» 2004.
 
L’exposition « Les Clés du vin, terroirs d’Aquitaine »
Du 28 juin au 31 août 2008 à Cap Sciences
Hangar 20, Quai de Bacalan (Bordeaux) en accès libre,
plate-forme niveau 2
Accueil public et animations :
Visite libre ou accompagnée
Grand public, scolaires et groupes
Animations disponibles pour tous les âges
Intervention animateur(s) spécialisé(s) de CAP SCIENCES
Possibilité de former animateurs sur structure d’accueil