Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-Médoc

INDEX DE L'ARTICLE

Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-MédocPropriété viticole datant du XVIIIème siècle, Château Peyrabon est situé sur 45 hectares en appellation Haut-Médoc. Les 7 hectares restants se trouvent en appellation Pauillac et sont utilisés pour la production de Château La Fleur Peyrabon. Une partie des 2 hectares supplémentaires acquis à l’automne 2005 et idéalement situés entre .....

.... Château Lafite-Rothschild et Château Mouton-Rothschild, au lieu-dit La Lande de Berret, entre dans la production de la Fleur Peyrabon depuis le millésime 2006.

Les vignes d’une vingtaine d’années en moyenne sont implantées sur un sol de graves sableuses sur sous-sol argileux mais également sur une partie argilo-calcaire pour 5 hectares. La densité de plantation est pour les 2 vignobles de 6 500 à 8 500 pieds à l’hectare. Les vendanges sont à la fois manuelles et mécaniques pour Château Peyrabon et entièrement manuelles pour Château La Fleur Peyrabon.

La conduite de vignoble est orientée pour assurer au mieux la maturité et le bon état sanitaire des grappes mais aussi pour garantir l’expression du terroir et le respect de l’environnement. Pour cela, l’effeuillage, l’éclaircissage et la lutte raisonnée sont pratiqués. Les vins sont vinifiés par lots parcellaires dans des cuviers en béton et inox thermo-régulés. L’élevage du vin, d’une durée moyenne de 14 mois, s’effectue en barriques, dont 50% de barriques neuves pour La Fleur Peyrabon et 30% de barriques neuves pour Peyrabon.

Comme dans la majorité des vignobles de la rive gauche, le Cabernet Sauvignon est le cépage dominant. L’encépagement de l’AOC Pauillac est composé à 68% de Cabernet Sauvignon, à 25% de Merlot et à 7% de Petit Verdot ; celui de Peyrabon à 60% de Cabernet Sauvignon, 35% de Merlot, 3% de Cabernet Franc et 2 % de Petit Verdot.

Le Château Peyrabon est situé sur 45 hectares en appellation Haut-Médoc. Les 7 hectares restants se trouvent en appellation Pauillac et sont utilisés pour la production de Château La Fleur Peyrabon. Une partie des 2 hectares supplémentaires acquis à l’automne 2005 et idéalement situés entre Château Lafite-Rothschild et Château Mouton-Rothschild, au lieu-dit La Lande de Berret, entre dans la production de la Fleur Peyrabon depuis le millésime 2006.

Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-MédocLes vignes d’une vingtaine d’années en moyenne sont implantées sur un sol de graves sableuses sur sous-sol argileux mais également sur une partie argilo-calcaire pour 5 hectares. La densité de plantation est pour les 2 vignobles de 6 500 à 8 500 pieds à l’hectare. Les vendanges sont à la fois manuelles et mécaniques pour Château Peyrabon et entièrement manuelles pour Château La Fleur Peyrabon.

La conduite de vignoble est orientée pour assurer au mieux la maturité et le bon état sanitaire des grappes mais aussi pour garantir l’expression du terroir et le respect de l’environnement. Pour cela, l’effeuillage, l’éclaircissage et la lutte raisonnée sont pratiqués. Les vins sont vinifiés par lots parcellaires dans des cuviers en béton et inox thermo-régulés. L’élevage du vin, d’une durée moyenne de 14 mois, s’effectue en barriques, dont 50% de barriques neuves pour La Fleur Peyrabon et 30% de barriques neuves pour Peyrabon.

Comme dans la majorité des vignobles de la rive gauche, le Cabernet Sauvignon est le cépage dominant. L’encépagement de l’AOC Pauillac est composé à 68% de Cabernet Sauvignon, à 25% de Merlot et à 7% de Petit Verdot ; celui de Peyrabon à 60% de Cabernet Sauvignon, 35% de Merlot, 3% de Cabernet Franc et 2 % de Petit Verdot.

Château Pierbone – AOC Haut-Médoc

Le second vin du Château Peyrabon, à 60% Merlot, 27% Cabernet Sauvignon et 13% Cabernet Franc, est doté d’une couleur dense marquée par des reflets vermillon. Au nez, des arômes de prune confite s’expriment. En bouche, l’équilibre domine un ensemble bien charnu offrant une belle longueur de la densité et de la chair.

Servi à 16-18°C, le Château Pierbone accompagne parfaitement les viandes blanches, gibiers, charcuteries et fromages.

Château La Fleur Peyrabon – AOC Pauillac – Cru Bourgeois

Issu d’un assemblage Cabernet-Sauvignon, Merlot et Petit Verdot, le Château La Fleur Peyrabon séduit par la variété des arômes qu’il exprime évoquant des notes de violette, d’épices et de torréfaction. Ce vin offre un équilibre subtil où l’impression duveteuse des tanins enrobe un ensemble puissant et dense. Idéalement servi à 16-18°C, il accompagne à merveille les viandes rouges, gibiers et fromages.

Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-Médoc

Histoire

La carte de Belleyme datant de 1766, sur laquelle figure Château Peyrabon, est la plus ancienne trace écrite sur la propriété. A la fin du XIXème siècle, la Reine Victoria assista à un concert au château et en 1958 la propriété fût acquise par la famille Babeau qui en augmenta la taille en rachetant des parcelles à son voisin le Château Liversan.

Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-MédocC’est à partir des années 60, lorsque les vins du château ont bénéficié d’une distribution plus large, que la renommée de la propriété s’est accrue. Patrick Bernard rachète le château en 1998 et entreprend de grands travaux. 2 000 000 € ont été investis pour la modernisation de la propriété. De bons vins ne pouvant être obtenus sans de bons raisins, la majorité des fonds a été consacrée au vignoble :

  • drainage de la quasi-totalité des parcelles ;
  • renouvellement de 15 hectares de vignes en choisissant les porte-greffes les plus qualitatifs (plus précoces, peu vigoureux) et la meilleure adéquation cépage/terroir/densité. De ce fait, 36 % des vignes de Peyrabon et 16 % de celles de La Fleur Peyrabon ont entre 3 et 10 ans. A l’inverse, 43 % des vignes de Peyrabon et 68% de celles de La Fleur Peyrabon ont été plantées il y a plus de 20 ans ;
  • conduite raisonnée du vignoble afin de préserver le terroir d’un afflux de produits chimiques : travail du sol plutôt que désherbage, travaux en vert (dédoublage systématique, épamprage, vendanges vertes) ;
  • préservation de l’environnement par la gestion des déchets in situ (station d’épuration par exemple).

Les chais ont également fait l’objet de profondes rénovations :

  • des cuves thermo-régulées ont été installées et ont permis de mettre en place une gestion parcellaire rigoureuse (42 parcelles conduites individuellement de la taille aux assemblages) ;
  • un chai à barriques à température contrôlée a été créé.

Château Peyrabon cru bourgeois fidèle au terroir du Haut-MédocLe Château Peyrabon est situé à Saint-Sauveur, entre Saint-Laurent Médoc et Pauillac. Ce n’est pas un hasard si en 1998, Patrick Bernard, le Président fondateur de Millésima – leader européen de la vente aux particuliers de grands vins livrables et en primeur - décide de racheter ce château. La promesse du cru : 58 hectares situés pour l’essentiel sur les meilleurs terroirs du Haut-Médoc.

Château Peyrabon 2008 .....
.... un millésime racé, dense en bouche, frais dans un style très classique, fidèle au terroir.

Le Château Peyrabon 2008 Haut-Médoc est composé à 68 % de Cabernet Sauvignon, de 28% Merlot et de 4% Petit Verdot.

L’année 2008 a été une année globalement fraiche et humide. Durant le printemps, pluvieux, froid et touché par des gelées printanières, les conditions de floraison médiocres ont entraîné des rendements faibles. L’été a connu une longue période chaude, sèche et ensoleillée du 22 juin au 8 août favorable à l’arrêt de croissance et à l’enclenchement de la maturation. La seconde partie estivale, plus fraiche et humide, a relancé la pousse végétative et a retardé la maturation. Le climat exceptionnel de l’arrière-saison a permis d’étaler la période des vendanges pour profiter au plus juste de la maturité de chaque parcelle.

La faiblesse des rendements et l’ensoleillement exceptionnel du début d’automne, couplés à des travaux en vert intenses, à un tri minutieux et des vinifications parcellaires strictes pour préserver le beau potentiel des meilleurs lots jusqu’aux assemblages, autant de conditions pour un millésime racé, dense en bouche, frais dans un style très classique, fidèle au terroir.

Doté d’une intense couleur pourpre, ce millésime 2008 a un nez très expressif et fruité. L’attaque est charnue, ample et la finale présente une belle longueur avec une puissance tannique sur des tanins encore un peu vifs. Très agréable à déguster, ce vin est aussi promu à un bel avenir.

En savoir plus http://www.chateau-peyrabon.fr/