Les 180 ans de l'Armagnac Castarède

Armagnac CastaredeFondée en 1832, Castarède est la plus ancienne Maison de Négoce d’Armagnac. C’est le Baron Haussmann, sous préfet de Nérac, qui a incité les fondateurs à s’inscrire les premiers au registre du commerce. Florence, sous l’oeil bienveillant de son père Jean Castarède, a développé cet Armagnac familial, ....

.... chargé d’histoire, exporté maintenant dans plus de soixante pays. Elle représente la sixième génération. Plus qu'un métier, l'Armagnac est une véritable passion, un héritage, un patrimoine à sauvegarder.

1832 - 2012 : 180 ans de Savoir Faire

Magnum-Armagnac-Castarède180 ans d’engagement, d’expérience, d’amour, de travail, de fidélité à une région, un terroir, ont permis à cette famille d’acquérir un savoir- faire ancestral concernant le choix des meilleures productions issues du Bas-Armagnac, les méthodes de distillation et d’élevage de cette eau-de-vie spécifiquement française, qui est la plus ancienne du monde, comme l’atteste un document du XIVe siècle.

180 ans à espérer, à attendre, goûter et partager chaque année un armagnac toujours promesse d’excellence et de délectation.

180 ans de vitalité, d’énergie et d’éternelle jeunesse pour une marque reconnue à travers le monde, qui véhicule fidèlement l’histoire d’une famille, d’une région, d’un nectar unique, avec une collection prestigieuse de très vieuvieux millésimes dont le plus ancien est de 1888.

Célébration d’une passion

A cette occasion, la Maison Castarède a crée une Cuvée Spéciale Château de Maniban, issue de ses vignes et composée exclusivement du cépage folle blanche non réduit de 18 ans d’âge.

  • 18 ans, l’âge ...
  • 18 ans, l’âge de tous les possibles,
  • 18 ans, l’âge de l’espoir,
  • 18 ans, l’âge des rêves,
  • 18 ans, l’âge de l’énergie !

Le tout dans un Magnum, format impressionnant et généreux, idéal pour un anniversaire chargé d’Histoire et de passion.

La dégustation de l'Armagnac: tout un art

Déguster un Armagnac doit être un moment de plaisir.Un Armagnac peut être unique dans sa catégorie, il n'en sera pas moins complet dans son caractère ou ses composants.

La phase visuelle : c'est le premier contact avec l'eau-de-vie. Le dégustateur examinera la limpidité, le brillant, la couleur. En faisant tourner le liquide dans le verre, on peut observer les «larmes» qui s'écoulent plus ou moins rapidement le long de la paroi.

L'odorat : il faut éviter de mettre le nez dans le verre pour ne pas perdre toutes les sensations aromatiques. En agitant son verre par un mouvement rotatif, on découvrira par la suite des arômes plus subtils.

On distingue principalement sept arômes résultant du vieillissement naturel de cette eau-de-vie : la noisette, la pêche de vigne, la violette, le tilleul, la vanille, le pruneau, le poivre.

En savoir plus http://www.armagnac-castarede.fr/

Articles similaires

L'Armagnac : Eau de Vie Gasconne L'Armagnac est la plus ancienne eau-de-vie de vin produite dans le Sud Ouest de la France, au cœur de la Gascogne. Elle est obtenue par la distillation de vin blanc dans un alambic armagnacais et mise...
Domaine d'Arton : Prix d'Excellence et renaissance du Haut-A... Le Domaine d’Arton, propriété de Patrick et Victoire de Montal en Armagnac, vient de se voir décerner le Prix d’Excellence par le Ministère de l’Agriculture, dans la catégorie « Eaux de vie » du Conco...
Gascogne : Armagnac en Fête - La Bastide d'Armagnac Protégées au nord par la forêt landaise et rythmées au sud par les premiers vallons annonçant les Pyrénées, les Landes d’Armagnac conjuguent détente, prestige et convivialité. C’est tout l’Esprit de l...
Le Spiritourisme en Aquitaine Cet été, l’activité va être soutenue dans les sites de productions de spiritueux intimement liés aux plantes et fruits. Profitons-en pour redécouvrir ce patrimoine aux savoir-faire d’excellence… Trois...
Le Festin : numéro spécial vin et tourisme Au printemps, le festin propose un numéro thématique à la mesure des mutations que connaît le monde du vin, converti avec passion à l’"oenotourisme". Qu’est-ce donc ? L’idée, à la simplicité pourtant ...