Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande : un vignoble restructuré

Il faut à la fois beaucoup d’humilité et d’ambition pour imaginer faire progresser la qualité des vins d’une propriété comme Pichon Comtesse, à la réputation établie depuis des décennies
Il faut à la fois beaucoup d’humilité et d’ambition pour imaginer faire progresser la qualité des vins d’une propriété comme Pichon Comtesse, à la réputation établie depuis des décennies

Né du partage du domaine Pichon-Longueville en 1850, le Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, situé en appellation Pauillac, possède la particularité de s’étendre jusque sur la commune voisine de Saint-Julien Beychevelle (AOC Saint-Julien).

Le domaine est ainsi nommé en référence à Virginie de Pichon Longueville, comtesse de Lalande par union, qui œuvra ardemment pour la renommée du vin de sa propriété. En 1925, après que les héritiers de la comtesse se sont séparés du domaine, le Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande est racheté par Édouard et Louis Miailhe, courtiers en vin issus d’une famille très active dans le Médoc. Ces derniers, ainsi que la fille d’Édouard, May-Éliane de Lencquesaing, contribuent à redonner tout son lustre au vin de ce deuxième cru classé en 1855, bien mal en point au moment de son rachat. Madame de Lencquesaing a quitté Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande en 2007.

Malgré la conjoncture défavorable, Edouard et Louis Miailhe, issus d’une ancienne famille de propriétaires et de courtiers bordelais, achètent en 1925, le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, 2ème Grand Cru Classé. Ces deux hommes courageux mettent en œuvre une organisation et une gestion rigoureuse du domaine qui contribue à sa renaissance. En 1978, May Eliane de Lencquesaing, fille d’Edouard Miailhe devient propriétaire. Elle réalise de nombreux investissements, dotant ce vignoble d’un équipement moderne et performant. En 2007, Madame de Lencquesaing cède son domaine à la Maison de Champagne Louis Roederer.

Pichon Contesse Lalande 2019b

Le 15 mai dernier, dans le cadre du salon Vinexpo Bordeaux 2019, Frédéric Rouzaud, Président Directeur Général de Champagne Louis Roederer, et Nicolas Glumineau, Directeur Général du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, ont accueilli 250 invités au sein du domaine pour une soirée exceptionnelle venant célébrer les dix ans de l’union du Grand Cru Classé de Pauillac avec la Maison champenoise. Dix années placées sous le signe de la collaboration et de la confiance qui ont insufflé le renouveau de Pichon Comtesse.

A la faveur d’une déambulation « surréaliste » orchestrée par le designer belge Charles Kaisin, les invités ont ainsi pu découvrir tous les changements qui, de la vigne à la mise en bouteilles, constituent une véritable mue pour ce domaine fondé en 1689, devenu propriété de la famille Pichon Longueville en 1694 et acquise par Champagne Louis Roederer auprès de la famille de Lencquesaing en 2007.

Sous l’impulsion de la Maison de Champagne et grâce à l’engagement passionné de Nicolas Glumineau, nommé Directeur Général en 2012, les équipes ont déployé une ambitieuse stratégie mêlant innovation, respect du patrimoine et recherche de l’excellence afin de préserver l’héritage de cette propriété pluri-centenaire tout en continuant de la faire grandir pour lui redonner toute sa place dans le cercle très fermé des « Supers Seconds ».

Pichon Comtesse 2017 75cl HD Pichon Comtesse Réserve 2017 75cl HD

Un vignoble restructuré et une évolution des modes de culture

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande possède l’un des plus beaux terroirs de Pauillac, qui se distingue à la fois par ses sols pauvres et avares, constitués de croupes de graves sur argile, mais aussi par son microclimat influencé, d’un côté, par l’Estuaire de la Gironde et, de l’autre, par l’Océan Atlantique.

Une cartographie du vignoble de 90 hectares, réalisée en 2006, a permis d’identifier, répertorier et analyser chacune des 70 parcelles plantées en Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc ou Petit Verdot.

A partir de 2009 commence une restructuration du vignoble avec un programme de replantation et une évolution de l'encépagement

L’organisation du travail au sein de la propriété a été entièrement revue afin, dans une démarche éco-responsable, de favoriser la biodiversité et d’installer progressivement la conduite des terres du domaine en biodynamie.

Les équipes, organisées par petits groupes, se voient confier l’entretien exclusif de certaines parcelles du vignoble. Une nouvelle manière de concevoir l’exploitation de la propriété qui permet une parfaite connaissance du terroir et une adaptation constante aux besoins spécifiques de la vigne.

Un programme annuel de formation de ces équipes a également été mis en place pour favoriser un travail de précision : taille respectueuse des trajets de sève, regreffage dans un objectif d'amélioration de la qualité et de prévention/lutte contre les maladies du bois.

Un effet d’entraînement : d’une modernisation de l’outil de production à la rénovation des espaces de réception par l’architecte bordelais Philippe Ducos.

En 2012 s’engage une phase de modernisation de l’outil de production et un nouveau cuvier est inauguré en 2013. Utilisant des techniques de pointe mais aussi des savoir-faire ancestraux tels la gravité, pour transférer raisins et vins. Cet outil fonctionnel, sobre, lumineux et élégant permet une vinification parcellaire sur mesure qui vient révéler chacune des 70 parcelles du vignoble et exprimer ainsi la diversité de ce magnifique terroir.

Discrètement complété par l’architecture contemporaine des chais, le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, bâti au milieu du XIXe siècle, a également fait l’objet d’une importante rénovation qui a permis de magnifier la prestance et l’harmonie des espaces de réception.

Enfin, pour accompagner cette dynamique de renouveau et encore mieux souligner l’élégance contemporaine qui caractérise depuis toujours les vins du domaine,  Nicolas Glumineau a dévoilé les nouveaux habillages du Grand Cru Classé ainsi que du second vin de la propriété  dont il a également révélé qu’il devenait « LaRéserve de Pichon Comtesse ».

01 PC Instagram WineA
03 PC Instagram WineB

 

Articles similaires

Itinéraires dans les appellations du vignoble bordelais La réputation des vins de Bordeaux est universelle. Mais le grand public, surtout à l'étranger, n'est généralement pas informé des innombrables installations et des soins constants qu'exigent la cultu...
Itinéraires dans les Bordeaux - Guide de l'oenotourisme des ... Au fil des vignes les routes du vin invitent à la découverte. Edité, chaque année, à plus de 100.000 exemplaires, le guide "Les Bordeaux - Itinéraires Vignobles" est disponible gratuitement ...
Le Médoc : un nouveau Parc naturel régional Territoire d’eau, le  Médoc  porte l’identité historique, géographique, naturelle et culturelle de toute la presqu’île médocaine. La création d’un Parc naturel régional est avant tout un out...
Journées Portes Ouvertes en Cadillac Côtes de Bordeaux Opération séduction pour les Cadillac Côtes de Bordeaux. "Cadillac" résonne avec : une célèbre voiture américaine ? Un magnifique terroir longeant la rive droite de la Garonne ? Un vin blanc liquoreux...
Vignerons Indépendants : leaders de la transition écologique... Les chiffres de l’Observatoire national des Vignerons Indépendants sont éloquents quant à l’engagement des vignerons pour l’environnement : avec 6 ans d’avance, les vignerons indépendants ont déjà att...