Vins des Côtes de Bourg : un terroir d’exception

INDEX DE L'ARTICLE

AOC-Cotes-de-Bourg-2011-01Les Côtes de Bourg sont non seulement une entité administrative et politique (situées sur un seul canton) mais surtout une entité géographique, de terroir et de climat, qui, malgré la présence de différents types de sols, peut se définir par un"macroterroir" et un "mésoclimat".

L'AOC Côtes de Bourg, qui regroupe aujourd'hui 550 vignerons, a été créée en 1936 pour les rouges et en 1945 pour les blancs et s'étend sur quinze communes situées sur les coteaux qui surplombent la Dordogne et la Gironde. Les quelques 4000 ha de vignes donnent en majorité des vins rouges, et dans une moindre mesure des vins blancs. La production annuelle traduit cette tendance puisqu'elle est de 200 000 hl pour les rouges et 1200 hl pour les blancs.

L'AOC Côtes de Bourg, qui regroupe aujourd'hui 550 vignerons, a été créée en 1936 pour les rouges et en 1945 pour les blancs et s'étend sur quinze communes situées sur les coteaux qui surplombent la Dordogne et la Gironde.

De même, c'est une partie réduite du vignoble qui est plantée en sauvignon, colombard, sémillon, et muscadelle pour l'élaboration des vins blancs secs même si certains blancs élevés en barrique se rapprochent des demi sec.

Les plus grandcotes-de-bourg_7.jpges superficies sont destinées au merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc ou malbec qui entrent dans la composition des Côtes de Bourg rouges.

Les Côtes de Bourg sont fidèles au marché national pour près de 85% tout en augmentant progressivement l'export 15%. A l'export, les principaux marchés se sont développés en Europe pour 72% notamment en Belgique, au Royaume Uni, au Pays Bas et en Allemagne. Pour les 28% restant, ces marchés sont axés vers le Japon et les Etats-Unis.

Les Chiffres et dates à retenir

DATE DES PREMIERS DECRETS DE L’AOC

  • ROUGES : 11 septembre 1936,
  • BLANCS ùs: 19 mai 1945
  • L’histoire nous dit que c'est en 1920 que les appellations "Côtes de Bourg", "Bourg" ou "Bourgeais" ont été officiellement créées, pour être homologuées en 1936 par l'I.N.A.O.

SITUATION DU VIGNOBLE

Sur la rive droite de la Dordogne et de la Gironde, à 35 km au nord de Bordeaux. Le vignoble des Côtes de Bourg s'étend sur 15 communes: Bayon-sur-Gironde, Bourg, Comps, Gauriac, Lansac, Mombrier, Prignac et Marcamps, Pugnac, Saint-Ciers de Canesse, Saint-Seurin de Bourg, Saint- Trojan, Samonac, Tauriac, Teuillac, Villeneuve.

SUPERFICIE

  • 3 900 hectares de cépages rouges en production
  • soit 83 % de la surface totale délimitée en A.O.C.
  • 25 hectares en blanc

ENCEPAGEMENT

  • COTES DE BOURG ROUGES : Merlot 67 %, Cabernet Sauvignon 21 %, Cabernet Franc 6 %, Malbec 6 %.
  • COTES DE BOURG BLANCS : Sauvignon 46 %, Colombard 23 %, Sémillon 23 %, Muscadelle 8 %.

PRODUCTION MOYENNE ANNUELLE

  • ROUGES : 200 000 hl.
  • BLANCS : 1 200 hl.

NOMBRE DE PRODUCTEURS

  • 550 vignerons dont 300 indépendants et 250 coopérateurs.
  • Superficie moyenne des domaines : 12 ha.
  • Caves coopératives (Alliance Bourg avec Lansac, Pugnac et Bourg-Tauriac/Cave de Gauriac) qui représentent 23 % du volume global de l’A.O.C

AOC-Cotes-de-Bourg-2011-02

Le travail de fond de l'AOC

ACTION D’ENVERGURE – ETUDE PEDOLOGIQUE

Pour aller encore plus loin dans la connaissance de leurs terroirs, les viticulteurs se sont dotés d’un outil technique d’envergure : une étude pédologique. Les différentes cartes thématiques (au 1/25 000e) permettent la définition des terroirs, caractérisent les grands types de sols, évaluent les potentialités de la culture de la vigne en vue de préconiser des conseils aux viticulteurs. Outil de base pour la protection des terroirs. Outil disponible sur CD sur demande.

DES OUTILS COLLECTIFS D’INFORMATIONS TECHNIQUES A DISPOSITION DES PRODUCTEURS

  • 15 parcelles de référence pour un suivi de maturité phénolique depuis 2000.
  • La méthode GLORIES, qui détecte l’extractibilité des anthocyanes depuis 2003.
  • 5 stations météo réparties dans l’appellation permettent de prévoir l’évolution des maladies du vignoble et les traitements nécessaires.
  • Le Flash Technique Phytosanitaire Côtes de Bourg d’avril à septembre.

LE RENOUVEAU DU CEPAGE MALBEC, OU "COT DE BOURG" CEPAGE HISTORIQUE DE LA REGION

Les Côtes de Bourg, c’est l’appellation bordelaise qui offre le pourcentage le plus élevé de Malbec : c’est pour souligner leur vocation de "vins d’assemblage" que les Côtes de Bourg ont décidé de relancer le cépage Malbec depuis plus de 10 ans. En 2007, le Syndicat a signé un partenariat avec les pépinières Mercier pour mener une campagne de sélection de Malbecs dans l’appellation. Objectif : sélectionner un Cot de Bourg très adapté aux terroirs de l’appellation. La plantation de la sélection aura lieu en 2009. Comme le Merlot, ce cépage apporte des touches supplémentaires de rondeur et de fruitécotes-de-bourg_1.jpg

LE SOUCI DE L’ENVIRONNEMENT : PRESERVER LES TERROIRS

La conduite raisonnée du vignoble est fondée sur l'observation rigoureuse des parcelles de vigne par le viticulteur. Depuis 2000 : le Syndicat des Côtes de Bourg – en collaboration avec la chambre d’Agriculture – a mis en place au sein de l’appellation 15 parcelles de référence pour un suivi de maturité phénolique : 7 parcelles de Merlot, 4 de Cabernet sauvignon, 2 de Malbec et 2 de Cabernet franc. 2003 : le Syndicat a souhaité se doter d’un outil supplémentaire avec la méthode GLORIES, qui détecte l’extractibilité des anthocyanes (couleur, tanins) . 2006 : un parallèle est effectué entre l’étude pédologique, les différences de terroirs et le réseau de parcelles de référence pour affiner la maturité en fonction de la composition du sol et du sous-sol.

LE "CONSERVATOIRE DES CEPAGES"

Toujours fidèle à sa volonté de préserver l’environnement, l’appellation Côtes de Bourg a mis en place depuis 1999, en partenariat avec le collège de Bourg et le Centre de Formation d’Apprentis de l’Agriculture de Pugnac, un véritable conservatoire des cépages : sur une petite parcelle proche de la Maison du Vin, tous les cépages connus de l’appellation (et même les plus anciens qui ne sont plus utilisés de nos jours) ont été plantés. Ils sont cultivés et suivis par les "collégiens viticulteurs". En 2000, ces derniers ont vu leur projet récompensé par le label "1 000 défis pour ma planète" décerné par les ministères de l’Environnement, de l’Agriculture, de l’Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports.

2008 – LA REFORME DE L’AGREMENT

Reconnu "Organisme de Défense et de Gestion", le Syndicat Viticole a recruté un ingénieur Enita et oenologue pour développer le contrôle interne dans le cadre de la réforme. La volonté collective est de maintenir un discours pédagogique auprès des viticulteurs tout en garantissant au consommateur un vin de qualité respectant son terroir. Le cahier des charges de l’appellation est toujours en attente de validation. Cependant, l’appellation Côtes de Bourg est la première AOC Bordelaise à avoir un Plan d’Inspection et une grille de traitement des manquements validés.

2008 – 2010 : LA GESTION PAYSAGERE

Dans le cadre d’une orientation environnementale commune avec le canton de Bourg, le Syndicat Viticole lancera prochainement un plan triennal sur la gestion paysagère de l’appellation : sauvegarde des parcelles boisées (charme de la région, tampons thermiques), réimplantation de haies pour le développement et la conservation de la faune et de la flore spécifiques au microclimat.

AOC-Cotes-de-Bourg-2011-03

Crédit Rédactionnel : www.cotes-de-bourg.com 


L'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modèration