Château Dauzac : deux sélections parcellaires pour les beaux jours

Excellence et innovation en héritage. Grand Cru classé en 1855, Château Dauzac révèle depuis plusieurs siècles la quintessence d'un terroir d'exception.
Excellence et innovation en héritage. Grand Cru classé en 1855, Château Dauzac révèle depuis plusieurs siècles la quintessence d'un terroir d'exception.

Le Château Dauzac, Grand Cru classé de Margaux en 1855, présente deux cuvées idéales pour l’été. Toutes deux en appellation Margaux, elles sont le résultat d’un travail rigoureux de sélection au cœur d’un terroir unique. Ainsi nait la diversité …

AURORE DE DAUZAC 2016 : Harmonieux et gourmand

Issue de vignes situées sur une veine géologique spécifique où les graves sont fines et sableuses, la sélection parcellaire propre à Aurore de Dauzac favorise l’expression du Cabernet-Sauvignon et nous offre un vin fruité croquant et intense.

L’assemblage entre le Merlot (45%) et le Cabernet-Sauvignon (55%), donne un style bien équilibré, captant la minéralité et l’empreinte des terroirs de Margaux tout en favorisant le fruit. Elevé pendant 12 mois en fûts de chêne, la souplesse de ses tanins lui apporte une touche de gourmandise dès les premières années.

Une fois dans le verre la robe grenat sombre se tinte de nuances presque pourpres. Au nez, l’expression des fruits rouges est délicate et précise.

En bouche, l’attaque est ronde et raffinée laissant place à des notes de mûre et de prune pour finir sur une belle fraîcheur en fin de bouche.

Accord : une belle viande rouge.

 bIaHITQ 5TdE efw

LABASTIDE DAUZAC 2016 : Élégant et aromatique

Produit sur des parcelles plus argileuses propices à l’expression du Merlot (52%) et à la fougue du Cabernet-Sauvignon (48%), Labastide Dauzac se distingue par sa souplesse et son côté fruité.

Il bénéficie d’un élevage légèrement plus long (18 mois) et fait entendre sa propre musique, celle de l’équilibre entre le fruit et la complexité.

Labastide Dauzac révèle une robe pourpre aux reflets violacés.

Les premiers arômes que le nez décèle sont fruités et s’accompagnent de quelques notes épicées.

En bouche, l’attaque est franche mais s’équilibre avec des notes croquantes et fraiches de fruits noirs qui viennent envelopper le palais.

Accord : une piperade de saison.

Articles similaires

Journées Portes Ouvertes des Châteaux en Médoc L’assemblage parfait .... Qu’ils soient Grands Crus Classés, Crus Bourgeois, Crus Artisans, Caves Coopératives ou autres Crus, cette année encore, cinquante-neuf viticulteurs du Médoc, passionnés et p...
Le Château de Pau musée national Le musée national du château de Pau : un balcon au pied des Pyrénées. Ce palais successivement seigneurial, royal, impérial, est aujourd'hui un musée national qui accueille chaque année près de 100 00...
Château Dauzac développe une alternative aux remontages Pionnier dans l'innovation à Bordeaux, Château Dauzac repense une des étapes sensibles de la vinification et met en place une méthode innovante, dans le respect du raisin. Au départ, l'idée était de r...
Château de La Brède et de Montesquieu Le château de La Brède est un édifice exceptionnel sur le plan historique, architectural et naturel, labellisé "Maison des Illustres" depuis 2011. C’est dans ce château que naît, en 1689, Charles Loui...
Château d’Arsac : 900 ans d'histoire à Margaux Figurant parmi les plus anciens domaines du Médoc, le Château d’Arsac peut s’enorgueillir d’une histoire mouvementée de plus de 900 ans. Propriété des sires d’Arsac au XIIème siècle, puis de Thomas de...