Château Dauzac développe une alternative aux remontages

Actualité R&D au Château Dauzac Grand Cru classé de Margaux en 1855
Actualité R&D au Château Dauzac Grand Cru classé de Margaux en 1855

Pionnier dans l'innovation à Bordeaux, Château Dauzac repense une des étapes sensibles de la vinification et met en place une méthode innovante, dans le respect du raisin. Au départ, l'idée était de repenser le remontage. Inventer, c'est raisonner différemment pour Philippe Roux, directeur technique.

« Le remontage classique présente certains inconvénients. En arrosant le marc, on créé des circuits préférentiels qui nous obligent à déstructurer le marc ensuite ».

douelle transparente 3La quête d'évolution débouche rapidement sur une réelle alternative : celle de créer une dynamique de remous où le jus serait en contact de façon homogène et permanente avec les baies, pour que jamais le marc ne se forme. En collaboration avec un fabricant local, le nouveau système est mis en place, remplaçant l'utilisation de pompes.

Cette nouvelle méthode de mise en suspension des baies permet un respect optimal du fruit et du raisin, et façonne des tanins plus ronds, élégants et soyeux. Cette méthodologie a depuis été brevetée par le fabricant sous le nom « air pulse », et est adoptée par de prestigieux Grands Crus de Bordeaux.

Laurent Fortin, Directeur Général, témoigne : « L'innovation a toujours été au cœur de Château Dauzac. Cette dernière avancée est la continuité d'une autre innovation mise en place en 2015 : celle des cuves bois à double douelles transparentes, réalisées par Seguin Moreau à notre demande. Ces dernières nous ont permis d'appréhender les vinifications avec encore plus de précision, en allant au cœur de la cuve, là où a lieu la fermentation. Indéniablement, cette meilleure observation des raisins nous aide à en tirer la quintessence ».

Dauzac douelle

Château Dauzac, Grand Cru Classé de Margaux en 1855 et propriété du Groupe MAIF, est dirigé depuis 2013 par Laurent Fortin, Directeur Général. Convaincu du potentiel hautement qualitatif de la propriété, il a mené depuis son arrivée de grands chantiers de revalorisation du cru à la fois à travers des investissements techniques et des engagements en faveur du respect de l'environnement et des hommes. Le Château Dauzac compte aujourd'hui parmi les propriétés de Margaux les plus impliquées dans la biodiversité, et continue de renforcer son statut de pionnier à la faveur d'avancées techniques et agronomiques.

Articles similaires

Château de Vayres : un balcon sur la Dordogne A 15 minutes de Bordeaux, le Château de Vayres est l’un des plus beaux monuments d’Aquitaine. Il a appartenu à la famille d’Albret et à son illustre représentant, le roi Henri IV. Monument historique ...
Un nouvel écrin pour Carillon d'Angélus Parce qu’il a une définition singulière, Carillon d’Angélus n’est plus un simple second vin. Il est désormais un grand vin à part entière. Aujourd’hui, son spectaculaire nouveau chai, équipé des derni...
Angélus : début des vendanges 2016 en Saint-Emilion Grand Cr... Démarrage des vendanges à Angélus : après un été aux conditions climatiques hors du commun, le millésime 2016 promet d’être grand et inattendu. "Le Rayonnant" c’est ainsi qu'a été baptisé le millésime...
Angélus : un livre sur le Grand Cru de Saint-Émilion Angélus : l'œuvre d'une passion écrite depuis huit générations. Voici un très beau livre que la journaliste Jane Anson et le photographe Guillaume de Laubier ont consacré à Angélus et Hubert de Boüard...
James Bond et Château Angélus à l'écran Château Angélus apparait dans le nouveau James Bond, Spectre, qui sort sur les écrans le 11 novembre 2015.  Après Casino Royale en 2006, une bouteille de Château Angélus sera présente pour la deu...