Château Dauzac développe une alternative aux remontages

Actualité R&D au Château Dauzac Grand Cru classé de Margaux en 1855
Actualité R&D au Château Dauzac Grand Cru classé de Margaux en 1855

Pionnier dans l'innovation à Bordeaux, Château Dauzac repense une des étapes sensibles de la vinification et met en place une méthode innovante, dans le respect du raisin. Au départ, l'idée était de repenser le remontage. Inventer, c'est raisonner différemment pour Philippe Roux, directeur technique.

« Le remontage classique présente certains inconvénients. En arrosant le marc, on créé des circuits préférentiels qui nous obligent à déstructurer le marc ensuite ».

douelle transparente 3La quête d'évolution débouche rapidement sur une réelle alternative : celle de créer une dynamique de remous où le jus serait en contact de façon homogène et permanente avec les baies, pour que jamais le marc ne se forme. En collaboration avec un fabricant local, le nouveau système est mis en place, remplaçant l'utilisation de pompes.

Cette nouvelle méthode de mise en suspension des baies permet un respect optimal du fruit et du raisin, et façonne des tanins plus ronds, élégants et soyeux. Cette méthodologie a depuis été brevetée par le fabricant sous le nom « air pulse », et est adoptée par de prestigieux Grands Crus de Bordeaux.

Laurent Fortin, Directeur Général, témoigne : « L'innovation a toujours été au cœur de Château Dauzac. Cette dernière avancée est la continuité d'une autre innovation mise en place en 2015 : celle des cuves bois à double douelles transparentes, réalisées par Seguin Moreau à notre demande. Ces dernières nous ont permis d'appréhender les vinifications avec encore plus de précision, en allant au cœur de la cuve, là où a lieu la fermentation. Indéniablement, cette meilleure observation des raisins nous aide à en tirer la quintessence ».

Dauzac douelle

Château Dauzac, Grand Cru Classé de Margaux en 1855 et propriété du Groupe MAIF, est dirigé depuis 2013 par Laurent Fortin, Directeur Général. Convaincu du potentiel hautement qualitatif de la propriété, il a mené depuis son arrivée de grands chantiers de revalorisation du cru à la fois à travers des investissements techniques et des engagements en faveur du respect de l'environnement et des hommes. Le Château Dauzac compte aujourd'hui parmi les propriétés de Margaux les plus impliquées dans la biodiversité, et continue de renforcer son statut de pionnier à la faveur d'avancées techniques et agronomiques.

Articles similaires

Journées Portes Ouvertes des Châteaux en Médoc L’assemblage parfait .... Qu’ils soient Grands Crus Classés, Crus Bourgeois, Crus Artisans, Caves Coopératives ou autres Crus, cette année encore, cinquante-neuf viticulteurs du Médoc, passionnés et p...
Le Château de Pau musée national Le musée national du château de Pau : un balcon au pied des Pyrénées. Ce palais successivement seigneurial, royal, impérial, est aujourd'hui un musée national qui accueille chaque année près de 100 00...
Opéra : "Manon" arrive au Grand-Théâtre de Bordeaux Deux stars lyriques s'apprêtent à faire leur prise de rôle à l'Opéra National de Bordeaux… Amours tragiques et prise de rôle pour des stars lyriques françaises et internationales : l'opéra "Manon", ch...
Château Dauzac : deux sélections parcellaires pour les beaux... Le Château Dauzac, Grand Cru classé de Margaux en 1855, présente deux cuvées idéales pour l’été. Toutes deux en appellation Margaux, elles sont le résultat d’un travail rigoureux de sélection au cœur ...
Grand Port Maritime de Bordeaux : un nouveau Président du Di... M. Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation, spécialiste du transport maritime international a pris ses fonctions de Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux depuis le 13 mars ...