Château Lafaurie-Peyraguey : quatre siècles d’histoire

  • Catégorie : In Vino Veritas
Au coeur des grands terroirs du Sauternais, le vignoble de Lafaurie- Peyraguey est situé sur la haute terrasse de graves de Sauternes,
Au coeur des grands terroirs du Sauternais, le vignoble de Lafaurie- Peyraguey est situé sur la haute terrasse de graves de Sauternes,

Château Lafaurie-Peyraguey, œuvre séculaire de quelques lignées de propriétaires illustres qui se sont employés à magnifier le domaine et la renommée des vins. De telles propriétés entretiennent une relation particulière avec le temps et commercent avec l’éternel.

L’épopée commence au lointain Moyen-Age. Au XIIIème siècle furent édifiés le porche et les tours d’enceinte du Château, vestiges de pierres les plus anciens de la commune de Bommes. Les plus vieux bois de la charpente du Château Lafaurie-Peyraguey datent de 1431 et attestent donc de l’activité sur ses terres dès le XVème siècle. Plus ancien encore, les «Maisons Rouges», parcelles historiques de la propriété, furent une étape importante des Romains dès l’Antiquité. Les premiers propriétaires connus du lieu, la famille Peyraguey, sont historiquement originaires d’Illats.

180613 LFPG 534 coupée site 2

La présence d’une branche de la famille est attestée à Bommes et confi me la création du domaine entre 1592 et 1594. C’est cette famille qui plantera les premières vignes de Lafaurie-Peyraguey en 1618. Plusieurs générations de Peyraguey se succèderont. A l’aube du 18ème siècle, un changement de propriétaires se profile. Le 14 septembre 1682 Messire Christophe de Tuquoy, Prêtre, ancien abbé de Pimbo, Seigneur de Montaut et proche parent de la famille Pichard racheta le domaine viticole «Peyraguey». En quête d’enrichissement spirituel, il fi construire une chapelle sur le domaine dont l’architecture s’inspire largement de celle de l’église de St Eloi à Bordeaux. L’ère de la famille Pichard inscrit la propriété dans une ère prospère. Le Baron Nicolas Pierre de Pichard, conseiller du Roi de France et président du Parlement de Bordeaux, était également propriétaire du Château Lafite

«J’ai été conquis par ces vieilles pierres comme par le vin de Château Lafaurie-Peyraguey dont les nuances rappellent celles du cristal en fusion. Ce qui est bon et rare trouvera toujours des amateurs. Je crois à l’avenir de Sauternes. Je suis tombé sous son charme, rural et authentique, et celui de ses brouillards légendaires qui projettent au XVIIIème siècle.» précise SILVIO DENZ, Président-directeur général de Lalique

Précurseur, visionnaire, moderne dans tout ce qu’il entreprend, Silvio Denz a pour habitude de répéter qu’il est avant tout vendeur d’émotions… Jamais rassasié, infatigable perfectionniste, il aurait fait mentir André Lafon lorsqu’il écrivait : « C’est si peu nous qui faisons notre vie »...

Chai délevage du Chateau Lafaurie Peyraguey Photo Hervé Lefebvre
Chai d’élevage du Château Lafaurie-Peyraguey - Photo : Hervé Lefebvre

En 1755, la propriété atteint les 13,8 hectares de vignes. Sous la direction du baron Nicolas Pierre de Pichard, la superfie viticole a été réduite de 13,8 hectares à 8 hectares. La qualité du vin était alors qualifiée d’excellente, raison pour laquelle le vin était vendu au prix le plus élevé du marché. Le Baron de Pichard s’inscrit dans l’histoire en vendant des fl au grand Thomas Jefferson de passage à Bordeaux en 1788. Victime de son temps, il sera guillotiné en 1794. Le bâtiment principal du Château a probablement été rénové au 18ème siècle. La propriété viticole a été nommée, pour la première fois,

LP X 2 A LIEGE BD«Château», après la Révolution dans l’estimation et la vente de la propriété par l’Etat. La propriété, le 22 juillet 1796, est vendue aux enchères à messieurs Lafaurie et Mauros. Rapide- ment, ce dernier céda ses parts à Pierre Lafaurie, qui s’était porté acquéreur du Château d’Arche. A son décès, le 17 janvier 1836, son fi Pierre Lafaurie prit les rênes du domaine. Pierre Lafaurie aîné s’employa à bâtir une réputation d’excellence au vignoble et agrandit la surface plantée. Ses efforts furent récompensés en 1855, année de la classifion officielle qui hiérarchisait, en fonction de leur valeur marchande et gustative, les meilleurs crus du Sauternais, des Graves et du Médoc. Château Lafaurie-Peyraguey fi ainsi au rang des Premiers Crus Classés, deuxième dans la liste. En ce temps-là, le roi Alfonse XII d’Espagne achetait une barrique de Peyraguey 1858 au prix fabuleux de 6 000 francs or.

Hôtel Restaurant LALIQUE Château Lafaurie Peyraguey 6 AgiSimoes RetoGuntli 1 1

En 1865, le Comte Duchâtel, ancien Ministre de l’Intérieur, déjà propriétaire du prestigieux cru médocain Château Lagrange, s’investit pleinement dans la mise en valeur de la propriété en modernisant les installations techniques des chais et en rénovant le Château dans un style hispano-byzantin. En 1917, le négociant-éleveur honorablement connu, Désiré Cordier, déjà propriétaire des Châteaux Talbot, Gruaud-Larose et Meyney, acquit la propriété et privilégia la qualité des crus quand d’autres misaient sur les volumes. «Remarquable par la fi la sève, l’arôme, le vin produit sur ce domaine est très recherché», lisait-on dans la belle brochure Les Grands vins de Bordeaux, éditée en 1939. D’origine lorraine, il misa même en 1957 sur un vin blanc sec de Lafaurie-Peyraguey… dans une bouteille alsacienne - un lien fort entre Alsace et Lafaurie-Peyraguey se crée dès lors !

Après avoir remis la propriété en parfait état, le groupe Suez a revendu en 2014 le Château Lafaurie-Peyraguey à Silvio Denz. Particulièrement sensible aux riches heures du domaine, il a commandé une étude à Roland Kissling lic. phil. archéologue, généalogiste et historien, méticuleux artisan des archives.

Avec Silvio Denz, un nouveau chapitre s’écrit…

SILVIO DENZ, Président-directeur général de Lalique

Après une carrière dans la finance puis dans l’entreprise familiale de parfums, Silvio Denz monte à Zurich une affaire de négoce spécialisée dans le commerce des crus bordelais puis acquiert un vignoble en Espagne (Clos d’Agon). Silvio Denz Hôtel Restaurant LALIQUE Château Lafaurie PeyragueyAprès avoir fondé l’entreprise de parfums Art & Fragrance en 2000 (renommée Lalique Groupe en 2016), il rachète la prestigieuse cristallerie française Lalique en 2008. Sous son impulsion, Lalique se transforme en une luxueuse Maison d’art de vivre et renoue avec le succès. Grand amateur d’art, Silvio Denz possède la collection privée la plus importante de fl René Lalique, soit 650 pièces. En 2005, il se porte acquéreur des Châteaux Faugères et Péby Faugères, promus grands crus clas- sés de Saint-Emilion en 2012.

Château Péby Faugères a obtenu 100 points de Robert Parker pour le millésime 2005, une récompense absolue à cette aspiration d’ex- cellence. En 2007, avec Fabio Chiarelotto, Silvio Denz achète le domaine Montepeloso en Toscane et en 2010, avec Peter Sisseck, le Château Rocheyron en AOC Saint-Emilion Grand Cru.

Dernière acquisition: Château Lafaurie-Peyraguey, Premier Grand Cru classé de Sauternes. Parallèlement, l’homme d’affaires développe un concept d’hôtellerie grand luxe, fondé sur la synergie entre cristallerie et vignoble - mariage entre le savoir- faire et le savoir-vivre à la française.

DAVID BOLZAN - Directeur général des Vignobles Silvio Denz

David Bolzan est natif de la région de Sauternes où il réside. Après une expérience signifi à la tête d’une prestigieuse maison de négoce de grands crus, anciennement propriétaire du Château Lafaurie-Peyraguey, il a rejoint Silvio Denz en 2016.DavidBolzan DirecteurdesVignoblesSilvioDenz Une créativité et une sensibilité au luxe remarquées par le pro- priétaire qui cherchait à tisser des partenariats entre ses cinq vignobles et la cristallerie Lalique. David Bolzan a accompagné de bout en bout l’ambitieux projet œnotouristique du Château Lafaurie-Peyraguey. Fourmillant d’idées et de projets, il a pour ambition de créer un précédent dans l’univers du savoir-vivre :

« Le sauternes est le vin le plus émotionnel au monde. Il lui fallait un lieu. Nous ferons en sorte que ce soit Lafaurie-Peyraguey. Pour la première fois dans l’histoire de Bordeaux, un Premier Grand Cru Classé ouvrira ses portes aux amateurs de l’art de vivre à la française. Grands vins, haute gastronomie, superbes pièces de cristal, tant d’émotions à partager. Derrière le vin de Sauternes que tout le monde connaît , il y a aussi une magnifi région et des hommes aux grandes valeurs. Nous aurons à cœur d’accueillir, d’émerveiller et de surprendre nos hôtes… ».

La fusion des univers entre « l’Or » de Sauternes et le cristal Lalique prendra tout son sens.

En savoir plus pdfsur l'Histoire du Château Lafaurie-Peyraguey

Articles similaires

Portes ouvertes à Sauternes et Barsac Journées Portes Ouvertes aux Arômes à Sauternes et Barsac. Tous les ans le deuxième week-end de novembre, une cinquantaine de propriétés réparties sur les 5 communes de nos deux appellations Sauternes...
Millésime 2017 à Sauternes et Barsac Souvent dans les années en 7, les vins de Sauternes et Barsac s’imposent comme de grandes réussites, tels 1967 et 1997. Lors de leur assemblée générale qui s’est tenue le 15 mars 2018 au Château Doisy...
Parution de Château de Rayne Vigneau – L’Excellence du Saute... Il y a tout juste 150 ans, dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1867, le Château de Rayne Vigneau-classé Premier Grand Cru de Sauternes en 1855- était sacré meilleur vin liquoreux du monde. C’...
Château La Tour Blanche : appellation Sauternes Le Château La Tour Blanche est situé au cour de l'appellation Sauternes. A une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux, celle-ci s'étend sur près de 2100 hectares et concerne cinq villages : Bars...
Château Guiraud : 1er Grand Cru Classé 1855 Sauternes Tout au long de son histoire, le Château Guiraud a fait preuve d’indépendance et tracé son propre chemin. Ce domaine à l’encépagement original, dont le vignoble de 100 hectares se situe sur la commune...