Les vignerons des Côtes de Bordeaux soufflent leur 10ième bougie

  • Catégorie : In Vino Veritas
Au cœur du vignoble bordelais, les terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon, Francs et Sainte-Foy forment la grande famille des Côtes de Bordeaux.
Au cœur du vignoble bordelais, les terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon, Francs et Sainte-Foy forment la grande famille des Côtes de Bordeaux.

En 2008, 40 ans après mai 68, une nouvelle révolution se produit dans le paysage bordelais : la création de l’AOC Côtes de Bordeaux qui réunit désormais les vignerons de Blaye, Cadillac, Castillon, Francs et Sainte-Foy.

L’Union des Côtes de Bordeaux regroupe 5 appellations : Blaye, Cadillac, Castillon, Francs et Sainte-Foy. Vins de qualité à des prix accessibles, les Côtes de Bordeaux produisent principalement des rouges (97%), gourmands, élégants, ronds et structurés… mais aussi des blancs secs et liquoreux. Rétrospective de 10 ans de réussites collectives !

21aolmc2019

10 ans de performances et de valorisation…

Partir à la conquête de nouveaux marchés, telle est l’ambition des vignerons visionnaires qui créent l’AOC Côtes de Bordeaux. Un défi relevé si l’on en croit son poids économique dans l’ensemble des appellations françaises : 65 millions de bouteilles (soit 1 sur 10 produite à Bordeaux), 4ème AOC de vins rouges vendue en Grande Distribution, et 62,6 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2018 (+9% depuis 2009).22aolmc2019

La part de marché export a connu une ascension fulgurante. « En 10 ans le poids de l’export a doublé dans la commercialisation de nos vins, il est passé de 11 à 23%. Les volumes export ont progressé de +30% » explique Stéphane Héraud, président de l’Union des Côtes de Bordeaux.

Les vins se sont également valorisés : la part du vrac est tombée de 55 à 32% et le chiffre d’affaires export a augmenté de +78%. Le prix départ bouteille avoisine désormais les 4,50€, son plus haut niveau depuis 10 ans. Même combat pour les volumes vendus en

France (77% de la production). Les circuits de distribution se valorisent de plus en plus. On constate toujours une part importante des ventes en CHR et aux particuliers : 55% pour les Côtes de Bordeaux contre 23% de moyenne à Bordeaux. Le prix moyen d’un Côtes de Bordeaux a d’ailleurs gagné 1€ en GMS, une belle reconnaissance de la qualité des vins !

… Mais aussi 10 ans de partage et d’innovation

L’incroyable rapprochement de 5 AOC opéré il y a 10 ans a fait ses preuves en termes de dynamisme et de développement à l’export. « Les résultats économiques auraient été bien moins importants si nous avions continué à fonctionner en ordre dispersé » affirme Françoise Lannoye, viticultrice en Castillon et responsable promotion des Côtes de Bordeaux. Pour cela, les vignerons des Côtes de Bordeaux sortent des sentiers battus, et ne cessent d’innover pour répondre aux besoins de leur clientèle. Sur le terrain, les AOC ont développé des concepts forts : Blaye au Comptoir, J’irai déguster chez vous, Cadillac Tour…

À l’étranger, les opérations se succèdent : animations sur salons internationaux, masterclass dans des lieux inédits… Ils présentent également une forte sensibilité à l’environnement avec 15% de leur production en agriculture biologique (10% à Blaye, Cadillac, Sainte-Foy, 25% à Castillon et 60% à Francs), contre 7% dans le vignoble bordelais.

Union des Côtes de Bordeaux 0375

Consommés en majorité par les consommateurs de 25 à 35 ans, ce sont des vins d’avenir. L’AOC Côtes de Bordeaux étant relativement jeune, la notoriété ainsi que les volumes d’exportation restent à développer. Pour devenir une marque de référence, l’appellation souhaite travailler en étroite collaboration avec le négoce bordelais. La première opération « 10 ans » leur a été d’ailleurs consacrée le 25 janvier dernier.

Union des Côtes de Bordeaux 10 ans

Ce premier bilan d’une décennie de promotion collective sous la bannière Côtes de Bordeaux laisse présager le meilleur : doubler de volume à l’export, multiplier les actions de promotion pour faire connaître davantage les vins… En termes de créativité, les vignerons ne sont pas en reste et les idées d’événements fusent déjà pour une prochaine décennie prometteuse en Côtes de Bordeaux !

Articles similaires

Bordeaux : les Puces Bordelaises Bien sûr, il y a celles de St-Ouen (reconnues au patrimoine culturel immatériel)… Et depuis il y a celles de Bordeaux. On ne présente plus l’édition des Puces Bordelaises ! Plébiscité par les brocs, l...
Landes : Festival Chantons sous les Pins Chantons sous les Pins s'adresse à tous les publics ! Amener la chanson là où elle ne va pas ou trop peu, en tentant de lutter contre les discriminations économiques et géographiques est un des object...
La Saint Valentin inspire le musée Despiau-Wlérick Dépoussiérer son image, bousculer les idées reçues et faire découvrir le lieux autrement, tels sont les objectifs des animations proposées par le musée. En ce mois de février, l'amour est à l'honneur ...
Mont-de-Marsan : renovation de l'Auberge Landaise Qui n’a jamais assisté à un événement dans la salle préférée des Montois : l’Auberge Landaise ? Cet espace connoté d’évènements heureux (mariages, baptêmes, fêtes familiales ou associatives) et transg...
Cadillac Côtes de Bordeaux en route vers l'Unesco Classer les paysages de la région des Cadillac Côtes de Bordeaux au patrimoine mondial de l’Unesco, voilà le projet de grande envergure mené par les vignerons visionnaires de l’appellation ! Après Sai...