Millésime 2017 à Sauternes et Barsac

  • Catégorie : In Vino Veritas
Le succès des années en 7 à Sauternes et Barsac
Le succès des années en 7 à Sauternes et Barsac

Souvent dans les années en 7, les vins de Sauternes et Barsac s’imposent comme de grandes réussites, tels 1967 et 1997. Lors de leur assemblée générale qui s’est tenue le 15 mars 2018 au Château Doisy-Daëne, les propriétaires et les responsables techniques des Crus Classés de l’appellation ....

.... ont unanimement reconnu la qualité des liquoreux produits en 2017.

Le gel affecte les volumes, mais non la qualité

2017 sera une année rare. Comme ailleurs dans le bordelais le gel a frappé le vignoble. Les volumes produits seront confidentiels. Jusqu’à 90% de perte dans certains secteurs et une moyenne de 50% sur l’ensemble du vignoble de Sauternes et Barsac. Le rendement moyen s’élève à 11,56 hl/ ha pour Sauternes et 6,86 hl/ha pour Barsac. Ce gel n’affecte en rien la qualité des liquoreux ; la récolte par tries successives permet d’écarter les baies non botrytisées. 

La maîtrise de la viticulture a été primordiale

Les conditions climatiques de la fin d’hiver ont permis un débourrement précoce. En raison de cette précocité, les gelées des 20 et 27 avril ont eu un impact conséquent sur le vignoble. Début mai, le travail de la vigne a favorisé la repousse des rameaux. La floraison s’est déroulée dans de bonnes conditions.

Millésime 2017 à Sauternes et Barsac

Les débuts de la véraison 

L’été s’est installé avec des températures élevées et une absence de précipitations, ce qui a entraîné une véraison dès la mi-août. L’arrivée d’orages en fin de mois, a permis un premier développement du botrytis dans certaines parcelles. Quelques crus classés ont pu envisager la première trie début septembre.

Les vendanges et les tries

Le vignoble de Sauternes débute ses vendanges le 5 septembre, suivi de Barsac, au sol plus froid, dix jours plus tard. Les tries se sont étalées jusqu’à la fin du mois d’octobre sur l’ensemble du vignoble dans une ambiance studieuse mais sereine. La première quinzaine d’octobre voit des températures clémentes et un vent sec qui accentue la concentration des baies, d’où une grande qualité de botrytis.Sauternes Yquem

Les styles des vins et leur potentiel de garde

Les vins se distinguent par un profil gourmand et chaque cru classé reste bien dans son style. Un caractère tranché distingue Barsac et Sauternes, ce qui devrait permettre aux amateurs de choisir en fonction de la signature de chaque étiquette.

Le potentiel de garde est bien présent, 2017 évoluera gracieusement. Les équilibres entre liqueur et acidité sont aboutis et renforcent ce potentiel. Le millésime réservera de belles surprises pour les grands amateurs.

Les vins dévoileront dans leur jeunesse fraîcheur et gourmandise du fruit. Dix ans plus tard ce seront des arômes d’agrumes et d’abricot mûrs. Cette évolution fera découvrir la subtilité des grands millésimes de liquoreux, ce dans les cinquante prochaines années.


Articles similaires

Fête de l'asperge du Blayais à Etauliers Evénement incontournable en Gironde, reine blanche est à l’honneur dans le Blayais ! A Etauliers, l’asperge du Blayais revêt sa palette de couleurs pour vous accueillir à pour ce rendez vous convivial...
Exposition des souvenirs de la Salle des Fêtes du Grand Parc A l’occasion de sa réouverture fin juin 2018 après une réhabilitation complète, la Salle des Fêtes du Grand Parc de Bordeaux propose jusqu'au 19 mai 2018 à la Maison du projet Grand Parc, la...
Dégustation du vin de Château Larrivet Haut-Brion élevé en m... Après les premières dégustations en 2012 et 2014 ; en 2018, le Château Larrivet Haut Brion a examiné et dégusté à nouveau les trois bouteilles du millésime 2009 : le Tellus élevé 6 mois supplém...
Exposition photos "RE-CYCLAGES" à Bordeaux Pour donner du sens au geste de tri et d’apport volontaire* des différents déchets, la majorité des éco-organismes français en charge de la collecte et du traitement de ces derniers, se sont réunis au...
Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux Le musée est installé dans un hôtel particulier, l’hôtel de Lalande, construit à Bordeaux entre 1775 et 1779 pour le conseiller au parlement Pierre de Raymond de Lalande. Cette maison va changer de st...